Discussion à Gésiers Ouverts

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion à Gésiers Ouverts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
(Ginger)Chouette inactive


Messages : 82
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 26
Localisation : Forme ses espions

Qui es-tu ?
Race: Tyta alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Discussion à Gésiers Ouverts   Dim 27 Oct - 19:56

Ginger contemplait la lune, pleine ce soird'hui. Elle avait le gésier lourd, elle se sentait mélancolique et tellement seule. Omyra était partie pour le Grand Arbre dans la matinée, afin d'accomplir la mission que lui avait confiés Ses Puretés. Tout comme Ginger, il y a de ça quelques années, l'effraie au plumage chocolat devait infiltrer le Grand Arbre et collecter le maximum d'information tout en vivant au rythme des Gardiens. Ginger avait vécue cela et avait bien faillie rester dans ce havre de paix, pourtant, elle était revenue pour ses parents, mais en vain. Ce soird'hui, elle avait peur qu'Omyra, son aile droite, son amie, son âme sœur, ne revienne pas de cette mission. Ginger avait pleinement confiance en ses capacités d'espionnage et d'infiltration, ce n'était pas de ça qu'elle avait peur. Non, la belle tyto rousse craignait que ce qu'Omyra découvrirait là-bas, change sa vision du monde, comme la sienne avait changé à son retour, et décide de rester au Grand Arbre.

Ginger n'en voudrait pas à Omyra si celle-ci choisissait de changer de vie, bien au contraire, elle la comprendrait plus que quiconque. Mais après avoir perdu Raven, elle redoutait de perdre son amie. La disparition mystérieuse de Raven l'avait laissée anéantie, le mâle qui faisait chavirer son gésier était parti en mission dans le désert et n'était jamais revenu, laissant le gésier de la tyto rousse en miette. Omyra avait été la seule qui avait sue, avec patience, remonter le moral de l'espionne en chef. Mais ce soird'hui, Ginger se sentait plus seule que jamais. Ses parents ne s'étaient jamais vraiment souciés d'elle, après tout, elle n'était pas parfaite, ne pouvait pas l'être. Son seul tort avait été d'être impatiente de commencer sa vie. En effet, Ginger avait choisie de percer sa coquille la veille d'une nuit d'éclipse de lune, et malgré son visage rond, ressemblant à celui de sa mère, son plumage roux l'avait relégué au rang de fille illégitime. Elle avait grandit à part, sans être privilégié, elle avait un statut qui l'écartait des autres Sang Pur. Le peu d'affection qu'elle avait eu lui venait de Phénix. Une vieille effraie qui s'occupait des oisillons Sang Pur et elle avait été chargée de l'éducation de Ginger.

Cela faisait longtemps d’ailleurs que l'effraie rousse aux yeux d'ambre n'avait pas vue sa mère de substitution. Ces missions et la formation de son groupe d'espion lui prenait énormément de temps, et Phénix elle-même était certainement très occupée. Pourtant, l'effraie rousse se surprit à se souvenir des bons moments passés en compagnie de la doyenne des Sang Pur. Malgré son grand âge, celle-ci était loin d'être amorphe et n'était pas dénuée de gésier, comme la plupart des soldats qui servaient dans l'armée. Ginger avait le souvenir d'une femelle douce et attentive avec elle. Oui, Phénix avait été une bonne mère pour l'espionne en chef meilleure que Nyra ne le serait jamais. Ginger se surprit à souhaiter que Phénix la trouve. Pourtant, elle était bien cachée, elle se trouvait sur le plus haut promontoire de Saint-Aegolius, là où elles avaient l'habitude de se retrouver avec Omyra. Peu de Sang Pur connaissaient cet endroit, Ginger s'était isolée là afin de pouvoir songer à son amie sans être déranger. Elle espérait que celle-ci arriverait au Grand Arbre sans encombre, elle avait déjà fait le chemin lors de la dernière bataille mais à cette période de l'année, la Pluie Blanche venait et les vents soufflaient beaucoup plus forts. D'ailleurs, Ginger se blottit contre un rocher car les vents frais parvenaient même jusqu'aux Canyons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-de-plumes.over-blog.com
avatar
PhénixChouette inactive


Messages : 195
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 24
Localisation : Cherche entre deux rochers, tu y verras sûrement une grande tache blanche...

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba Alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Soldat

MessageSujet: Re: Discussion à Gésiers Ouverts   Ven 27 Déc - 16:17

    [ Moi ? En retard ? Même pô vrai ! ]

    Les ailes arquées, le visage baissée, Phénix était en traque depuis quelques minutes déjà. Elle ne chassait pas, elle n'espionnait pas non plus. Elle surveillait tout simplement les hauteurs de St Aegolius, surtout à cette heure-ci. les rayons de la pleine lune attiraient souvent des prédateurs ou des ennemis communs aux chouettes. Elle se devait de surveiller les environs, si un raton-laveur malhabile se glissait dans les crevasses pour venir gober un oisillon débouluné. Il serait dommage de perdre leurs précieux esclaves aux yeux laiteux. Et puis bon, tout le travail quotidien : surveiller, repêcher et rapatrier, on n'arrête pas les bonnes habitudes.
    Une fois sa ronde réalisée, Phénix retourna en arrière. Elle appela un soldat de trois claquements de bec pour prendre la relève. Ce dernier répondit d'un hochement de tête et s'envola vers les hauteurs. Quant à la vieille chouette, elle partit vers l'orphelinat. Elle survola quelques zones, donc le pellotorium, sans s'arrêter. Ce n'était plus à elle de surveiller.
    Alors que la vieille effraie survolait les pointes acérées de l'orphelinat, elle remarqua une tache lumineuse sur la plus haute falaise. De plus près, il s’agissait d'une tache orange illuminée par les rayons blancs de la lune. Phénix eut un léger sourire. Pas de doute, il s'agissait de Ginger, sa petite-fille adoptive.
    Elle vira de bord et alla se poser sur le promontoire. Là, elle se pencha pour avoir la tête à 180° à l'envers et regarda la petite effraie lovée dans son creux.

      « Bonsoir ! Eh bien... Qu'est-ce que tu fais là, toute seule ? »

    Ginger était bien l'une des rare soldate qu'elle appréciait. La plupart des autres n'étaient que des grosses brutes des chouettes, incapables de retenir leurs ardeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Discussion à Gésiers Ouverts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Promontoire - Grottes Communes-
Sauter vers: