La vieille et le boiteux /PV Aegis/

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vieille et le boiteux /PV Aegis/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PhénixChouette inactive


Messages : 195
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 23
Localisation : Cherche entre deux rochers, tu y verras sûrement une grande tache blanche...

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba Alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Soldat

MessageSujet: La vieille et le boiteux /PV Aegis/   Mer 8 Jan - 22:23

    La nuit était de nouveau tombée, affichant une demi-lune creuse dans le ciel nocturne. St Aegolius se remettait doucement au travail sous le roucoulement léger des jeunes recrues et les cris perçants des soldats surveillants. Quelques hiboux « gros bras » arpentaient silencieusement les couloirs, leur rôle principal étant de remettre à l’ordre les plus démunis et de rattraper ceux qui tentaient de s’échapper. Cassus et Belli étaient notamment les plus représentatifs de ces puissants gardes alliés aux Sang-Purs.
    Jonchée sur un promontoire de pierre, caché entre deux hautes falaises blanchies par la lune, une effraie à l’allure fantomatique toisait froidement les jeunes orphelins en contrebas. Son nom, Phénix. Elle était sûrement une des soldates la moins redoutées des jeunes chouettes pour sa clémence et surtout parce qu’elle ne torturait pas pour le plaisir. Néanmoins, Phénix était une Sang-Pur, qui partageait l’idéologie du redoutable Bec d’Acier, et croyait en la supériorité de son espèce. Ce petit harfang épuisé en contrebas n’était pour elle qu’un élément infime, une poussière ridicule dans le plan et les idéologies créatives des soldats. Car un jour, les effraies rependraient leur justice dans le monde, c’était prévisible.
    Soudain, un poussin s’effondra sur le chemin pour apporter leur trouvaille de pelotes. Phénix bondit de son perchoir et plana sans effort vers le petit malade. Elle se posa en douceur près de lui, pour le tirer dans l’ombre d’une falaise et laisser les autres travailler. Elle donna un coup léger dans l’aile du petit, qui se trouvait être un hibou moyen duc. Pas de réaction. Elle planta une griffes dans son épaule. Toujours pas. Phénix posa alors sa patte sur sa gorge et ne sentit pas son pouls. Mort d’épuisement, triste fin. Pourtant, Phénix n’eut aucun état d’âme quand elle attrapa le cadavre encore tiède du petit dans ses serres et qu’elle s’envola au dessus du secteur. Elle passa au dessus d’un précipice et lâcha le poussin dans le vide, en marmonnant un léger « Glaucis, prends soin de lui » et retourna sur le bord de la falaise, pour continuer à surveiller son secteur.
    Ce genre d’évènements, il y en avait quelques uns par jour. Phénix était habituée, à force, les larmes avaient séché. Encore heureux, sinon les Sang-Purs ne l’auraient pas gardé aussi longtemps. Cependant, elle n’appréciait pas tellement son travail.
    A peine remise de son ménage qu’une ombre s’abattit sur elle. La vieille chouette leva la tête et vit qu’une grande effraie se tenait devant elle, de son envergure. Ayant la lumière de la lune dans le dos et un capuchon sur le crâne, le visage de l’oiseau n’était pas visible. Mais Phénix n’avait pas besoin de voir son visage pour le reconnaitre.

      « Aegis ! Quelle bonne surprise ! On ne te voit pas souvent dans le secteur du pellotorium. » s’exclama-t-elle avec chaleur.

    Aegis, son fils, son honneur, sa fierté. Même si elle avait craint ce bougre quand elle l’a aperçu au Tupsi de son fils, Aldébaran. Heureusement, il ne semblait pas l’avoir reconnu ou même adressé un regard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La vieille et le boiteux /PV Aegis/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Promontoire - Grottes Communes-
Sauter vers: