Les plumes dans la nuit

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plumes dans la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 18

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Les plumes dans la nuit   Jeu 23 Oct - 19:01

Un long signal râpeux retentit dans le Pelotorium, résonnant sur ses parois suintantes. Le temps était indéfinissable, avec un ciel pratiquement invisible et des nuages qui se fondaient parmi les pics rocheux. Cette sombre sensation d’une immobilité du climat constituait en effet l’un des plus grands charmes de Saint-Aego.

Pour les poussins déboulunés, rien n’avait autant de sens que ces signaux journaliers, étant complètement hermétiques à toute interaction. Silex eut un sourire amer en se faisant porter par la foule qui partait dormir. Cela signifiait la levée de la nuit… Mais maintenant, il était bien habitué à cette chose étrange de dormir la nuit !

Quel étrange spectacle qu’était tous ces oiseaux qui, d’un pas monocorde, déambulaient dans les couloirs, offrant un spectacle à la limite du glauque. Le jeune harfang se tenait tête baissé dans la file, priant comme tous les soirs de ne pas se faire repérer. Peut-être qu’il se sentait plus discret par cette attitude, mais cette espérance fut vite gommée par le surveillant qu’il percuta violemment.

« Hey ! Retournes avec tes camarades, infâme petit impur ! »
Ces douces paroles furent gratifiées d’un charmant coup de serre occasionné par l’ennemi qui rata de peu le petit poussin qui n’osait pas en croire sa chance. Accompagné d’un « Hmmpf » rageur, ce stupide surveillant se rattrapa vite fait en lui donnant un coup d’aile qui le fit à nouveau basculé. En effet, il avait eu raison de ne pas croire en sa chance, le Silex. Mais il garda la tête baissé, étant censé être un débouluné.

Ce genre d’accrochage était fréquent, mais il s’en voulait de s’être fait avoir aussi bêtement que cela. Le déboulunage était peut-être en train de lui ramollir le cerveau ? Il cligna des yeux, irrité par ce gros lourdaud de Lapone débouluné qui traînait devant lui. Ce n’était pas de son genre de pareils jugements, mais bizarrement ce soir sa patience avait des limites… Très limitées pour si bien dire.

Enfin arrivés dans la fosse qui leur servait de nid, Silex se dirigea vers un coin sombre très obscur, machinalement –sans se soucier du reste- et atterrit encore une fois dans la poussière, un autre poussin apparemment débouluné se tenant devant lui.

Troisième fois en moins d’une heure, et pourtant le harfang n’avait nullement l’attention d’établir un record. En bon poussin débouluné –ne rigolez pas- il se mit sur le côté en arborant un de ses plus beaux regards vides, tout en contemplant intrigué cet étrange poussin. Car il n’avait pas la moindre idée de quelle espèce il s’agissait.


[J’espère que ça te va. En tout cas Hermès a le droit de deviner que Silex n’est pas plus débouluné que lui !!!

Par contre, si t'as une idée de titre, n'hésites surtout surtout pas ! *sort* Car là c'est tellement du random...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HermèsChouette inactive


Messages : 21
Date d'inscription : 11/10/2014

Qui es-tu ?
Race: Chouette leptogramme
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Les plumes dans la nuit   Sam 8 Nov - 23:46

Les rares fois ou il était libre, il devait supporter ces rituels nocturnes, toujours aussi ennuyeux et monotone. Il ne cherchait presque plus à cacher le fait qu'il n'était pas déboulunné. De toute façon les gardes le savaient au bout d'un moment. Par contre il devait baisser la tête et ne jamais les regarder dans les yeux. C'était surement pire.
Il marcha derrière un poussin moyen duc. Leurs regards froid et sans âme le faisait frémir. Le bec entre ouvert, il regarda autour de lui.
Il ressentait tellement de colère, de haine et... de tristesse. Pourquoi ?

Hermès se mit dans un coin sombre. Il gratta un peu le sol de ses serres crasseuses avant de dessiner d'une griffe la lune, quelques arbres et une ou deux étoiles.
Il soupira en regardant son œuvre, verrait-il tout ça un jour en vrai ?

Il ferma les yeux avant de les ouvrir brusquement. Quelqu'un l'observait. Doucement il se redressa avant de tourner la tête vers sa droite, le côté avec lequel il voyait.
Il scruta dans les prunelles de ce poussin. Pas de vide, mais plutôt un espoir, un gésier réveillé.

Hermès n'était donc pas le seul à résister ?
Pourtant, son regard à lui n'exprimait pas forcément que de la joie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les plumes dans la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Nid Commun-
Sauter vers: