Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
KiritoChouette inactive


Messages : 25
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 23
Localisation : Dans tes cauchemars...

Qui es-tu ?
Race: Harfang des Neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio   Mar 20 Jan - 23:38

La terre était sombre, obscure. Le ciel d'un noir profond et sans étoiles, couvert de nuages impossants et menaçants. Somme toute, c'était une journée bien froide et sinistre qui débutait en si bon matin. Une journée comme Kirito les aimait. La lumière, il n'aimait pas vraiment. Peut-être à force de vivre dans les grottes des Sang-Purs. Il préfèrait de loin la nuit, douce et silencieuse, comme la grande majorité des hiboux et chouettes. Mais pour une fois, il ne resentait pas le sentiment de fatigue qui l'accompagnait habituellement au lever du jour. Non, aujourd'hui, Kirito était bien trop énervé. Dans le bon sens du terme. Il savait plus ou moins ce que l'avenir lui réservait maintenant et il voulait se tenir prêt. Dans sa tête, son plan tournait et tournait encore. L'harfang y pensait depuis des heures maintenant. Il avait attendu que le Promontoire soit désert pour se lancer dans un test plus ou moins réel. En aucun cas, il ne voulait se montrer présemptieux et s'était donc assuré de n'être vu de personne.

-Au secours, aidez-moi par pitié !

D'une voix tremblotante et basse, pleine de détresse, la jeune chouette s'était allongée à même le sol et rampait comme une larve. Ou un blessé. C'était exactement l'effet qu'il voulait simuler. L'harfang des neiges fit une pause et s'observa rapidement. Bon, ce n'était pas parfait. Peut-être qu'il devrait demander à être véritablement blessé avant de partir pour la suite de son plan ? Il serait toujours temps de voir à ce genre de détail par la suite. Là, il voulait principalement travailler son texte. Sa voix. Son intonnation pour que ça sonne juste et qu'on y croit à coup sûr.

-Je ...Je me suis...échappé. Les Sang-Purs ils ... ma famille ...

Ce n'était pas vrai, et ça ne sonnait pas juste du tout. Kirito se redressa et soupira râgeusement. Non, non et non ! Personne ne pouvait croire à une telle démonstration. Mais il n'y parvenait pas. Les Sang-Purs, ils étaient sa précieuse famille. Sa seule et unique famille et jamais il n'y en aurait d'autres. De toute façon après tout ce temps, ses parents étaient morts très certainement. Ou alors jamais ils ne pourraient se rendre compte que Kirito était leur fils disparu. Eoline n'avait jamais rien révélé sur ce sujet à la jeune chouette et elle ne désirait pas en savoir plus. Il l'avait, sa famille ... Ah, l'harfang venait d'avoir une idée brillante ! Si les Sang-Purs ne pouvaient pas être les méchants et donnaient la crédibilité qu'il souhaitait, d'autres feraient parfaitement l'affaire.

-Je... Je me suis...échappé. Les Gardiens ils... ma famille...

Voilà qui était déjà beaucoup mieux ! Plus réel. Ne restait qu'à intervertir les noms et le tour était joué pour cette partie du plan. Kirito était réellement concentré sur sa tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-story-about.forumactif.org/
avatar
AsserioLieutenant des Sangs-Purs
Lieutenant des Sangs-Purs


Messages : 35
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio   Jeu 22 Jan - 15:31

Une permission, doux terme inventé ici bas pour l'ajouter à la liste des interdits de sa faction, Asserio en aurait bien eu besoin. Ces derniers jours avaient été bien rudes et l'empêchaient de mener à bien sa mission si secrète. Tant pis, ce n'était que partie remise. Sa prochaine victime ne paierait rien pour attendre. Point de combats malgré tout, il était temps de jouer les nounous. Là encore, la vieille chouette au plumage souillé par l'impureté ne mâchait pas ses mots. Son travail au fond des falaises était pas rabaissant, c'était pire. Prendre un jeune, le débouluner, puis passer au suivant, ainsi de suite, et ainsi allait sa vie de sang pur.

Alors par moment, l'ancien combattant ajoutait un peu d'aléa dans cette tâche répétitive, unique façon de trouver l'entrain nécessaire pour passer une journée juste au dessus du seuil de l'acceptable. Ces variantes n'avaient selon certains de ses camarades rien qui pouvait transformer la tâche ingrate en une joyeuseté sans pareille. Qu'importe, Asserio n'en demandait pas tant. Il lui fallait jouer de l’inattendu où il finirait fou avant que son vieil âge fasse son travail perfide sur sa cervelle.

Des fois, il triait sans discontinuer les jeunes que les soldats ramenaient de leurs missions de capture. Un tri bien grossier vu l'âge des boules de plumes en présences. On ne lui avait jamais vraiment appris à distinguer une chouette tachetée d'une chouettes barrée, et ce n'était pas la priorité des sangs purs. Pour eux, un esclave agile n'avait pas d'espèces ni de nom, c'était un matricule bon à servir et qu'il fallait entretenir du mieux qu'on le pouvait.

« Moyen-duc ! » S'écria-t-il en saisissant un jeune.

Finalement, Asserio résumait la myriade d'espèces qu'on lui apportait à petit duc pour les petits, moyen duc pour les moyens, et... je vous laisse deviner la suite. Les blancs, c'était les harfangs... et c'était donc tout.

« Tu perds ton temps » lui répondit un autre soldat avec qui il passait ses nuits « Ils finissent tous au même endroit. C'est comme trier sa nourriture avant de la manger... quel intérêt ? De la perte de temps moi j'dis ! »

Jutt avait peut-être raison aux yeux de tous, mais pas à travers ceux d'Asserio. Non, pour lui rien était plus parfait que de débouluner en rang et selon la taille. Ainsi, pas de chouette plus grande devant une petite, et chaque oiseau recevait sa dose létale de lune, ce qu'il fallait pour annihiler l'âme de leurs recrues. L'effraie avait eu beau en parler à sa hierarchie, mais les réponses n'avaient été que négatives. Qu'importe, il allait donc faire sa tête de mule et il ferai comme lui le voulait, même si il perdait un peu de son temps.

« ...15, 16, 17... »

Ce soir en plus du tri, il avait décidé de compter les nouveaux arrivants, et il savait déjà qu'il pourrait y passer la soirée. Incendie dans les environs, ou brusque tempête ? Rien ne lui permettait de poser les raisons de cette brusque vague d'arrivées à Saint Aego. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il allait avoir quelques longues heures à les mettre tous bien en rang.

« 27, 28, 29... »

Plus le nombre grandissait et plus l'humeur d'Asserio virait au grisonnant. La file était interminable et annonçait rien de bon pour le petit groupe de surveillants qu'ils étaient. Dans sa tête, l'ancien combattant bouillonnait, sachant pertinemment que ses plans battaient déjà de l'aile avant même de commencer.

« …39, 40, 41. »

Ca y est, c'était enfin fini. 41 petites âmes à enlever, 41 esprits à corrompre... 41 esclaves à enroler. Jamais de sa grande mémoire de chouette il n'avait vu pareil cortège. Chose qu'il s'empressa d'annoncer sans un brin de rancœur à son compagnon de mésaventure.

« Jutt, 41... on va laisser plus que de la sueur ce soir. »

« 41 ? Ils y avait 42 arrivants ! » lui répondit-il en chuintant « Sérieux si tu veux pas y perdre des plumes on a intérêt à retrouver le jeune fugitif fissa. Je veux même pas savoir ce qui nous attend si on annonce qu'un petit se balade dans saint aego. Va le chercher le temps que je monte la garde... et par glaucis trouve ce mou du croupion avant d'autres gardes où ça va chauffer pour nos plumes »

Le regard de Jutt en disait long sur la situation périlleuse qu'ils étaient en train de vivre. Avec un peu de chance, Asserio avait juste mal compté. Et dire que la nuit ne faisait que commencer.

Sans demander d'autres directives, l'ancien sang pur décolla sans un bruit en direction du promontoire d'arrivée. Comment avaient-ils pu se laisser berner par un orphelin alors qu'ils étaient deux pour monter la garde ? Cette idée, bien qu'elle n'aiderai pas Asserio à trouver cet individu plus rapidement, lui rongeait l'esprit. Il aurait dû être plus attentif et ne pas se laisser porter par ses envies d'égayer sa mission. Chaque tâche aussi répétitive pouvait-elle être avait ses aléas, et Asserio espérait que cette vérité ne lui causerait pas quelques violentes réprimandes de ses suppérieurs.

Tentant de trianguler au mieux le moindre son suspect, l'attention du tyto fût vite attirée par des plaintes d'un jeune. Sans plus attendre, et soulagé d'avoir si vite retrouvé sa proie du soir, Asserio replia ses ailes et s'engouffra dans la grotte.

-Je... Je me suis...échappé. Les Gardiens ils... ma famille...
Sans même chercher à comprendre le sens de la phrase, trop focalisé à capturer le jeune impertinent, Asserio fonça toutes serres devant sur la silhouette qui se trouvait devant lui. Il voulait le capturer au plus vite pour finir sa mission du jour à savoir le déboulunage de 42 poussins.

L'impact ne fut pas violent mais suffit à renverser l'énorme chouette blanche. C'était un harfang, un jeune qui semblait trop âgé pour faire un bon esclave. C'était forcément lui qu'il devait ramener à bon port, pas de doutes !

« Si tu veux pas quelques vilaines cicatrices, tu as intérêt à me suivre sans un mot ! Tu crois vraiment que chez les sangs purs, les jeunes orphelins peuvent se balader seuls ? Suis moi, et vite ! »

L'harfang était gigantesque et pouvait faire passer le ton autoritaire qu'il avait employé comme une vaine espérance de se faire écouter. Mais qu'importe, si Asserio avait à user de la force pour se faire écouter, il le ferai sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
KiritoChouette inactive


Messages : 25
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 23
Localisation : Dans tes cauchemars...

Qui es-tu ?
Race: Harfang des Neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio   Mar 27 Jan - 20:43

Kirito était tellement concentré sur son petit stratagéme qu'il n'entendit jamais le rapace fondre sur lui. Il se retrouva face contre terre dans un violent assaut, plus dans la surprise que dans la force. Ce n'avait pas été fait dans le but de le blesser ou de l'attaquer. De puissantes serres l'empêchaient de bouger, menaçantes. Mais il en fallait plus pour impressionner le jeune harfang. Il n'eut cependant pas le temps de répliquer qu'une sourde menace fut prononcée. Qu'est-ce que tout ceci signifiait ? Kirito était perdu. Il n'arrivait pas à reconnaitre la chouette qui l'immobiliser. Il hésitait donc à usser de la force pour se libérer. Il ne voulait pas risquer de blesser un de ses supérieurs ou un Tyto. Dans un effort, il tourna sa tête suffisamment pour apercevoir le visage de son geôlier. Un vieux Tyto du Cap. Le lien ne fut pas difficile à faire. Ce devait être Asserio. Kirito ne l'avait jamais rencontré, mais il avait entendu parler de lui, plus ou moins. C'était une chouette coriace, le jeune volatile prit sa décision.

Au prix d'un gros effort, l'harfang réussit à ramener ses pattes sous son poitrail. Il poussa avec force pour repousser son assaillant un peu plus loin et parvenir à se libérer. Kirito se fichait bien d'y laisser des plumes. Ce qu'il voulait, c'était des explications. Certes, il était orphelin, et alors ? Jusqu'ici, ça ne l'avait pas empêché de tout faire pour sa famille, les Sang-Purs ! De plus, le jeune n'aimait pas particulierement se faire menacer de la sorte. Il n'avait rien fait, du moins à sa connaissance, qui mériterait un tel comportement. Il s'attendait donc à des explications.

-Je peux savoir ce que vous me voulez au juste ? Que je sache, je n'ai rien fait.

Kirito ne comprenait pas et ne voyait pas du tout ce qui pouvait provoquer un tel comportement. Il ne savait donc pas comment réagir. C'était un Tyto, mais pas un Alba. Il pouvait donc lui parlait normalement, plus ou moins. Il pouvait poser des questions, se montrer énerver. D'ailleurs son plumage s'était un peu gonflé, autant sur la surprise que sous l'effet de la colère ensuite. Le ton autoritaire du vieux ne lui faisait pas peur et il comptait bien lui faire savoir.

-Vous n'avez aucunement le droit de me traiter de la sorte, vieux fou.

L'harfang verrait bien comment réagir par la suite. De toute manière, il ne craignait pas grand chose. Il était persuadé de pouvoir faire face à la vielle chouette sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-story-about.forumactif.org/
avatar
AsserioLieutenant des Sangs-Purs
Lieutenant des Sangs-Purs


Messages : 35
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio   Mar 3 Fév - 17:04

-Je peux savoir ce que vous me voulez au juste ? Que je sache, je n'ai rien fait.


La réponse ne se fit pas attendre, mais n'était pas de celles qu'il espérait. Voilà que le jeune lui tenait tête, lui le jeune emplumé qui ne craignait pas pour ces belle plumes de juvénile. C'était une drôle de sensation que d'avoir une espèce inférieure répondre de la sorte, à Saint Aego même. Asserio devait se faire vieux, ou n'avait-il peut-être pas montré assez de persuasion dans son attitude et ses propos.

Etait-il agacé par la situation ? Oui et pas qu'un peu. Asserio ne savait pas comment mettre les points sur les i concernant les rapports de force. Le sang pur avait beau être une effraie ombrée, il était du genre tyto, une raison valable pour lui donner tous les droits. Mais voilà, un jeune tué faisait tâche sur ses états de services irréprochables, le genre de tâche rouge qu'il ne fallait surtout pas faire monter aux aigrettes du grand tyto.

En y réfléchissant un peu plus, il était déjà bien grand cet harfang ! Assez pour savoir voler et incapable de se faire asservir pour la noble cause... le genre que l'on tuait sur place. Alors, n'était-ce finalement pas l'oiseau qu'il recherchait ?

-Vous n'avez aucunement le droit de me traiter de la sorte, vieux fou.


Son adversaire continuait, s'autorisant même une folie au passage... houuuuuu ! Et laissait Asserio dans le doute le plus profond.

Puis un éclair de lucidité vint frapper sa mémoire d'ancien. Le souvenir de paroles qui étaient venues à ses oreilles, lui froissant quelque peu son humeur. Une harfang avait été promu au rang d'espion, un certain Kignito si sa mémoire était bonne. Un harfang... espion ??? Quelle hérésie ! Si ils continuaient ainsi les sangs purs devraient se renommer sang mêlé. S'il avait à faire à ce nouveau venu, il n'était plus question de lui toucher une plume.

« Tu serais pas le nouveau de chez les espions ?»

Le retraité resta malgré tout sur ses gardes, attendant confirmation qu'il avait vu juste. On était jamais trop prudent par temps de guerre, les coups fatals une fois la confiance de l'ennemie gagnée avait valeur de ruse vieille comme le monde. Lui même l'utilisait encore régulièrement pour mettre à mort les éléments gênants.

Sans réponse de la part de l'harfang, la tension devint de plus en plus parlpable. Sans vraiment prendre en considération les conséquences, Asserio ajouta une petite pique pour faire réagir l'inconnu. Il n'allait de toute façon pas laisser passer un tel affront, Kignito ou non, on lui devait un minimum de respect pour la place qu'il avait jadis occupée.

« On devrait te mettre une pancarte sur le dos. J'ai tellement pas l'habitude de voir des harfangs ici que j'ai cru avoir un gardien infiltré face à moi. M'enfin, si tu savais le nombre de tes semblables que j'ai écrasé de ma serre... il s'en est fallut de peu que je te blesse. »


Son ton un brin provocateur n'aiderai pas à stopper les tentions, mais ce n'était de toute façon pas on intention.

« Désolé »

Ajouta-t-il avec un petit rictus narquois au bec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour les Sang-Purs, toujours. || PV Asserio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Promontoire - Grottes Communes-
Sauter vers: