Ta place, ma place, notre place. || PV Kalinka

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ta place, ma place, notre place. || PV Kalinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
KiritoChouette inactive


Messages : 25
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 23
Localisation : Dans tes cauchemars...

Qui es-tu ?
Race: Harfang des Neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Ta place, ma place, notre place. || PV Kalinka   Jeu 22 Jan - 22:59

Aujourd'hui avait été une bonne journée pour Kirito. Il avait perfectionné son vol et quelques techniques de combat avec d'autres chouettes impures, dans le cadre de leurs futures missions. Bientôt, bientôt enfin, la jeune harfang allait pouvoir aider sa famille au maximum de ses capacités ! Et il ne demandait que cela, rien de plus. Servir encore et toujours, afin de rembourser sa dette de vie. Afin de rembourser son droit de vie tout court. Il ne voulait pas les décevoir, pas alors que les Sang-Purs l'avaient accepté parmi eux en lui offrant une chance de les aider.

Pour cette raison et d'autres, Kirito était dans de bonnes conditions pour commencer sa corvée de fin d'après-midi. En effet, pour une raison que ne lui avait pas confié, il devait se rendre au Pelotorium et en surveillait l'entrée. La jeune harfang n'était jamais réellement entrée dans le Pelotorium. Il avait résisté avant, puis on avait décidé d'en faire quelque chose plutôt qu'un pauvre poussin débouluné comme tous les autres. Peut-être à cause de son jeune âge, ou bien encore parce qu'il n'avait encore jamais effectué cette mission, il servait simplement de garde.

Sur place, Kirito se posta le long d'un mur, de sorte à pouvoir surveiller les environs mais aussi l'entrée interne du Pelotorium. Ainsi, si jamais il y avait un problème, il parviendrait sur place aisément. La routine s'installa bien vite. De jeunes poussins, d'âges variables, avançaient plus ou moins en rythme, passant devant sans lui accorder un regard. Soit, il n'avait pas besoin de leur attention. Puis le flot s'était tari. Quelques fois, un petit lui passait sous le bec pour aller chercher du ravitaillement ou autre. Ce n'était pas son problème, si la petite chouette sortait, c'est qu'elle en avait l'autorisation.

L'harfang était à son poste depuis une heure, une heure et demie quand les ennuis arrivèrent. Pourquoi passaient-ils par là ? Aucune idée. En tout cas, un groupe de trois Tyto, dans l'âge de Kirito, s'approchèrent du Pelotorium. Ricanant entre eux, au début, le surveillant n'y fit pas attention. Ce n'est que lorsqu'ils commencèrent à embêter les poussins et ainsi perturber l'ordre des choses que le jeune rapace se crut bon d'intervenir. Il se posta entre le groupe de Tyto et les jeunes. Ouvrant un peu les ailes, il s'inclina tout d'abord, montrant ainsi sa marque de respect envers les Purs et son infériorité, comme il convenait de faire.

-Pardonnez mon impudence, mais je me dois de vous interrompre. Ces jeunes impurs travaillent et je suis leur garde. Auriez-vous l'obligence de -

Kirito n'eut pas l'occasion de terminer sa phrase qu'il reçut un violent coup d'aile, le destabilisant et le surprenant assez pour qu'il se retrouve à terre. Le chef du groupe, de toute évidence, était un jeune Tyto en puissance, musclé et fort. Il prit la parole d'une voix grave et moqueuse.

-La ferme, espèce de tâche ! Comme si on allait écouter un Impur comme toi !

L'harfang baissa le regard et refoula sa colère. Il ne pouvait pas leur en vouloir, après tout, c'était la vérité. Il s'était opposé à la race pure, lui, un Harfang des Neiges sans passé. A qui les Sang-Purs, les Tyto, avaient offert une chance de vivre, de se montrer utile ! Il voulut s'excuser mais à peine qu'il avait pris son inspiratioin avant de parler que le chef lui infligea un léger coup de bec sur le crâne. Rien de très grave, il n'aurait même pas de marque. Ce Tyto comptait beaucoup sur sa force mais finalement, il ne l'était pas autant qu'il le croyait. Non sans le siffler, les trois jeunes purs partirent finalement, lassés de tout ceci.

-Veillez m'excuser.

Kirito n'eut que le temps de murmurer cette phrase que les Tyto étaient un lointain souvenir. L'harfang secoua la tête légèrement, pour reprendre ses esprits. Au moins, les poussins avaient continué leur voyage si ils avaient besoin de le faire. Du moins c'est ce qu'il croyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-story-about.forumactif.org/
avatar
KalinkaPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 19
Date d'inscription : 14/06/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: Ta place, ma place, notre place. || PV Kalinka   Dim 8 Fév - 17:54

~ Voila… Ici, personne ne te trouvera !

Cette voix, aussi fragile que discrète, était la voix de Kalinka. Elle ne s’adressait toutefois pas à une personne vivante, mais à son petit instrument, souvenir de sa dernière famille. *Enfin, de celle dont elle pensait faire partie.* Elle regrettait plus que tout le jour où elle s’était faite bêtement enlevée.

La jeune femelle frémit en se souvenant de la sensation des serres de son bourreau contre son corps et ses plumes naissantes. Elle secoua la tête, chassant ainsi le chagrin qui menaçait de l’envahir.

*Je ne dois me montrer forte.*

Elle tourna le dos, mémorisant la faille dans la roche, tout juste assez grande pour la contenir et, sans un regard pour son collier, s’éloigna discrètement rejoindre les autres poussins.

Enfouissant ses bec en laissant voir un grimace de dégoût en sentant la pelote, elle se mit à la décortiquer, comme elle avait di bien appris à faire. Tout cela était très ennuyeux pour ce poussin, personne ne lui parlait, hormis pour lui faire des reproches ! Pas la moindre agitation, pas le moindre bruit sortant de l’ordinaire… Quel ennui !

*Ah… S’il pouvait se passer quelque chose d’intéressant ici… Ce serait génial !*

Comme pour exaucer son souhait, trois tytos se montrèrent plus bruyants que les autres. Kalinka releva discrètement la tête, se cachant derrière une grosse chouette lapone afin de ne pas se faire repérer. Elle avait bien fait de se dissimuler, par ailleurs, car le groupe d’effraies se mit à chahuter, envoyant valdinguer quelques poussins innocents. A ce moment, une voix retentit :

~ Pardonnez mon impudence, mais je me dois de vous interrompre. Ces jeunes impurs travaillent et je suis leur garde. Auriez-vous l'obligeance de –

Et sans plus de préavis, le garde se prit un coup d’aile et tomba par terre. Kalinka ne savait pas si elle devait s’en réjouir ou non. Elle tourna la tête, n’entendant pas les paroles du jeune, ni celles d’excuse du garde. Elle entendit les tytos s’en aller en rigolant mais se rendit compte que la chouette lapone derrière laquelle elle s’était cachée… Avait disparu ! Le garde avait sûrement du la repérer. Elle ne put s’empêcher de jeter un regard dans sa direction et vit qu’il s’agissait d’un harfang ! Comme elle ! Bouche bée, ou plutôt bec bée, elle le regarda pleine d’espoir. Encore toute naïve elle n’avait qu’une pensée en tête…

*Et s’il était gentil ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ta place, ma place, notre place. || PV Kalinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Promontoire - Grottes Communes-
Sauter vers: