Ressens-le dans ton Gésier. // Neympha

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ressens-le dans ton Gésier. // Neympha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Neympha Prisonnière de Saint Ægolius
 Prisonnière de Saint Ægolius


Messages : 21
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Ressens-le dans ton Gésier. // Neympha   Lun 29 Fév - 20:27


Neympha



Nul ne peut atteindre l'Aube sans passer par le chemin de la Nuit.



Nom: Neympha
Race: Harfang des Neiges
Rang/Faction/Squad: Sang-Pur -> Surveillante des Déboulunés
Age: 28 ans (Humains)
Famille: Sa mère, son père et sa soeur, gardiens.
Brutale
Moqueuse
Audacieuse
Têtue
Au Coeur de Marbre


Aspect Physique
Neympha est une gracieuse Harfang des Neiges, haute sur pattes, aux jolies tâches noires réparties par ci par là sur son plumage. La jeune chouette, bien qu'insupportable, reste très soignée et parfois - très, très, très, trèèèèès rarement - attentionnée. Son bec est crochu et ses serres aiguisées, et ses yeux, d'une froideur incroyable, vous transperceraient d'un regard oblique; ses iris sont jaunes et tirent légèrement vers le cuprifère. Ses ailes sont d'une large envergure et ses rémiges primaires sont longues.



Aspect Psychologique

Neympha est têtue, arrogante, agaçante, désagréable, rancunière, froide, moqueuse... Une véritable sang-pur. Le "Seigneur Bec d'Acier" l'a influencée - comme à son habitude - et la femelle a intégré son caractère en elle-même. Forte et robuste, elle fera tout pour son chef, fidèle comme jamais, et trimballe avec elle un vrai "Esprit de Tyto", comme aurait certainement dit Monseigneur Bec d'Acier.


Mon Histoire

Les piaillements de l'oisillon couvert de duvet retentissaient légèrement dans le tronc de l'arbre. Une grande harfang des neiges s'avança et fit gober un mille-pattes à celui-ci. Le vent soufflait, et la mer envoyait sur l'Arbre de Ga'Hoole de grosses vagues qui le faisaient ployer. Les branches craquaient, tanguaient et vibraient sous les poids encombrants du vent et de la mer. Neympha, bien qu'encore jeune, adorait ce temps. Elle s'imaginait des histoires avec ceux que ses parents appelaient «Sangs-Purs», qui, d'après eux, étaient méchants. Pour ne pas se compliquer la vie, la petite chouette les appelait tout simplement «Méchants». On lui avait raconté que leurs chefs s'appelait Bec d'Acier et qu'il était vraiment très méchant. Quand elle jouait, pour paraître impressionnante, Neympha faisait crisser ses serres sur les branches de l'arbre.
  Quelques semaines plus tard, la chouette avait grandi, et elle trouvait maintenant toutes les histoires contées par ses parents ennuyantes bien qu'amusantes. Elle levait les yeux au ciel, avec un léger sourire, à chaque fois que son père commençait son histoire et que sa jeune soeur hululait :
  -Oh, oui, les histoire de la Grande Chouette Hoole ! Allez, allez, papa, raconte ! Je veux entendre ! Allez ! Allezzz !
  Alors, lentement, Neympha se glissait dans sa couche de feuilles et chuintait une dernière fois avant de s'engager dans un long sommeil qu'elle rallongerait bien autant qu'elle le pourrait... Si c'était plausible. Mais bon, ça ne l'était pas vraiment, vu que cette journée ne serait pas vraiment normale.

  Le bruit des arbres qui ployaient sous le poids du vent, de plus en plus fort, de plus en plus violent, empêchait Neympha de s'endormir plus que jamais. Elle plissait les paupières, bouchait ses ouïes fragiles et poussait de petits gémissements de mécontentement. Oui, ce jour était violent. Trop. Un petit craquement retentit. Puis, il se fit de plus en plus fort, de plus en plus audible. L'harfang des neiges, les ailes rabattues sur sa tête, essayait d'échapper à la lumière blafarde du soleil, cachée par les nuages. Puis voilà, Neympha ne comprit pas vraiment, mais elle fut engagée dans une chute, accompagnée d'un gros «CRAAAC». Elle entendit, malgré le brouhaha et la peur qui incitaient son coeur à battre la chamade, deux battements d'ailes et un léger piaillement apeuré; la femelle en était sûre : ses parents avaient emporté sa soeur, mais ils n'avaient pas pu la sauver. Tandis que dans le nid qui chutait, la femelle battait des ailes, une bouffée d'air l'envahit et de l'eau monta brusquement dans le nid. C'était si soudain que la chouette écarquillait les yeux - enfin, essayait, car dans le courant, ce n'était pas pratique - et but la tasse. Elle était emprisonnée dans son tronc, mais, elle le savait, si elle ne voulait pas mourir il lui fallait impérativement sortir d'ici. Battant frénétiquement des ailes dans l'eau, elle tenta une remontée à la surface. Réussite. Tandis que par son malheur de ne pas savoir nager, sa tête se plongeait dans le fluide mais brutal courant, elle sentit des serres l'empoigner et la sortir de sa situation critique. Plaquant les ailes de Neympha contre ses flancs, l'Hibou Grand Duc qui l'avait emportée siffla et serra le harfang des neiges, si bien que ses serres rentreraient presque dans sa peau, sous ses plumes, puis, enfin, jusqu'aux os. La jeune chouette était complètement choquée - trop pour parler - alors ce fut son ravisseur qui hulula :

-Alors, jeune chouette, en situation critique ? Ne t'inquiète pas.. Si tu obéis aux ordres des Sangs-Purs, tu pourras vivre. Je t'ai quand même sauvée d'un sacré pétrin. Tu étais dans la mouise, par Glaucis.

Lentement mais sûrement, d'autres chouettes venaient petit-à-petit par légers battements d'ailes, discrets dans le crépuscule. Oui, c'était passé rapidement, Neympha n'avait pas vu le temps passer. La chouette était encore une oisillon, et son moral était facilement influençable. Même si on lui avait glissé que les Sangs-Purs étaient des êtres malfaisants, elle n'en croyait plus vraiment un mot après que cet hibou l'ait sauvée de la noyade. En bref, elle ne le prenait pas pour un ravisseur mais un sauveur, en quelques sortes.

-Mais... On m'a dit que les Sangs-Purs étaient malveillants, marmonna Neympha, en tentant de ne pas bégayer.. En vain.

Le Hibou pointa un de ses yeux jaunes vers elle, feignant la bonté.
-Quoi ? Quoi ? Qui t'a dit ça ? Tu penses que je suis malveillant.. Que je vais te manger toute crue... Alors que je t'ai sauvée ? Ah ! Ah ! En voilà une manière ! Oh ! Oh ! Que je me sens mal tout à coup !
Apparemment, cet oiseau avait le cerveau qui tournait un peu... Ou alors c'était un tic qu'il avait de répéter deux fois le même mot. Neympha trouvait ça étrange. 

  Après son «kidnappage», comme disait Neympha, ou tout simplement «nappage», la jeune chouette découvrit la vie des Sangs-Purs. On lui dit qu'elle était orpheline. Neympha était d'accord avec cela : ses parents l'avaient abandonnée; ils n'avaient sauvé que sa soeur, Fragmah. Sûrement qu'ils ne l'aimaient plus. Bah... quelle importance pour elle si elle avait trouvé sa famille; sa vraie famille. Des chouettes qui croyaient en elle - enfin qui le faisait paraître, du moins -, qui la félicitaient pour son travail... En tant que «surveillante des déboulunés»
«Ma foi, ce n'est pas si mal», pensait la jeune harfang. 

Alors, Neympha continuait à travailler pour les surveillants. Elle portait un casque métallique, forgé pour elle - il était de sa taille. Elle surveillait les déboulunés.
Elle était intégrée au peuple des Sangs-Purs... Comme quoi, quand on veut, on peut !




De l'autre coté du miroir

Prénom: Laurianne
Âge: 14 ans
Surnom: Laulau, Lauri', Laur'
Comment as tu découvert le forum ? J'étais à fond dans Le Royaume de Ga'Hoole et j'ai cherché un forum sur google.
Comment le trouves tu ? Super ! C'est juste que l'inscription requiert une autorisation d'un admin, et, il faut de la patience, ce que je n'ai pas ! Ah, et, un petit mot : je n'en suis qu'au 1 de Lrgh !
Les codes du Règlement



Code validated :)



Dernière édition par Neympha le Mer 2 Mar - 20:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neympha Prisonnière de Saint Ægolius
 Prisonnière de Saint Ægolius


Messages : 21
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Ressens-le dans ton Gésier. // Neympha   Lun 29 Fév - 21:24

Désolée du double-poste.

Comme vous pouvez le voir, j'ai eu un problème de code. Je ne sais pas ce que j'ai fait.. Je crois que ce n'est pas le première fois que ça m'arrive ! :SS
Si vous voyez le problème, informez-moi ou, si vous êtes dans le staff, vous pourrez peut-être réarranger... ( Ah... ça se voit que je suis faignante ? )

Merci d'avance ! KAWAIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

MessageSujet: Re: Ressens-le dans ton Gésier. // Neympha   Mer 2 Mar - 3:52

Salut

Bienvenue à toi ! :)

Je lirai en détail ta présentation demain, tout comme je te rêglerai ton petit prob de code :) mais je tiens à te préciser que peu de membres sont encore actifs. Après si tu es motivée par un RP je peux toujours me rendre disponible :)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

test : {USER⁠NAME}

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!




mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!: