L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité



MessageSujet: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Jeu 31 Mar - 12:08

[Comme je savais pas trop quoi écrire, j'me suis imaginé ce qui suit. Dites-le si ça vous dérange ;) Donc je crois que le meilleur ordre de post serait : Raven ; Ginger ; Skreek]

    La nuit venait de tomber. Les chouettes commençaient à se réveiller. Les nouveaux orphelins se dirigeaient vers le glaucidium, car la lune était pleine. Les déboulunés, eux, travaillaient depuis le soir à trier des pelotes. Mais deux chouettes se différenciaient fortement d'entre eux. Deux jeunes Sangs-Purs, prêts à tout pour leur peuple. Deux jeunes Sangs-Purs qui s'élevaient lentement, gracieusement, en spirales régulières. Ils se dirigeaient vers le ciel, quittant peu à peu les Canyons de St-Ægolius.

    "Kunir, c'est loin, à ton avis ?"

    Raven s'adressait à Ginger, l'effraie des clochers qui l'accompagnait. Ils devaient se rendre dans le désert de Kunir afin de remplir une mission des plus étranges. On leur avait ordonné d'y trouver un forgeron solitaire. Pourquoi ? On ne le leur avait pas dit. Mais Raven avait sa petit idée là-dessus : Bec d'Acier avait besoin de plus d'armes, car les nouvelles recrues se faisaient plus nombreuses.

    Les Sangs-Purs n'avaient donné à Raven que la direction de Kunir. Il ne devait pas changer de cap, ou il se perdrait. Les Sangs-Purs étaient loin d'égaler les Gardiens en matière de navigation ! Mais Raven avait foi en Ginger. Elle avait apprit à se fier aux étoiles, elle. C'était donc elle qui faisait la navigatrice. Raven la laissait voler devant, se contentant d'"assurer ses arrières", comme il disait.

    Par chance, Kunir n'était pas loin de St-Ægo'. L'aube venue, ils survolaient la Forêt d'Ambala, qui était côte à côte avec Kunir. Raven se posa sur la branche d'un pin. Il regarda un moment la forêt s'étendant à perte de vue. Ils y étaient presque... L'effraie masquée avait envie de rentrer au plus vite.

    "On devrait continuer. Ce n'est plus si loin et on ne risque pas de se faire attaquer par des mous du croupion sur une si courte distance..."

    Ignorant la réponse de Ginger, Raven s'envola immédiatement. Mais il aurait mieux fait de faire une pause. Car les corbeaux veillaient au grain... Rapidement, de sourds croassements se firent entendre derrière les deux jeunes chouettes. Raven tourna la tête, inquiet. Et il avait raison de l'être, car cinq gros corbeaux les avaient pris en chasse ! Deux chouettes contre cinq corbeaux ? C'était trop inégal. Les chouettes étaient peut-être plus grosses, mais les corbeaux étaient plus rapides et pratiquement intouchables... Raven décida de fuir. Les corbeaux se lasseraient sûrement, et il n'avait pas trop le choix. Il battit vigoureusement des ailes, filant à travers les cieux. Mais n'ai-je pas dit plus haut que les corbeaux sont très rapides ? Raven se fit rattraper par trois corbeaux, les deux autres se concentrant sur Ginger. Il n'avait plus le choix : il devait combattre. Raven se rapprocha du sol en constatant que les arbres avaient disparus, faisant place au Désert de Kunir. Il se retourna et agrippa un des corbeaux avec ses serres. Les deux autres fondirent sur lui tandis qu'il relâchait son prisonnier, qui dégringola, une aile brisée. Mais il fut sauvagement vengé. Les deux autres corbeaux étaient plus gros, et plus dangereux. Ils s'attaquèrent directement aux rectrices de Raven. Ensuite, ce fut au tour de ses tectrices. Et là, ce fut la chute libre, ce qui rappela à Raven sa première rencontre avec les Sangs-Purs...

    Quand Raven ouvrit ses yeux, c'était sur un plafond de roche noire. Un instant, il crut qu'il était à St-Ægo'. Mais c'était un espoir perdu. Il se rendit compte qu'il faisait très chaud, trop chaud pour qu'il soit dans les Canyons. Raven se redressa et tenta de se remettre sur ses pattes, en vain. Il avait mal aux ailes et à la queue... Mais où était-il ? Les derniers événements réapparurent dans sa mémoire, ce qui provoqua une grimace douloureuse. Réprimant un soupir, Raven observa son environnement. Il était couché dans une sorte de nid moelleux. Les murs de la grotte étaient couverts de suie. Avaient-ils finalement trouvé le forgeron solitaire ? Ou était-ce plutôt le contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
(Ginger)Chouette inactive


Messages : 82
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 26
Localisation : Forme ses espions

Qui es-tu ?
Race: Tyta alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Jeu 31 Mar - 20:43

[l'ordre me convient, j'avais commencé un truc je dois recommencer (saleté de pc qui bugg)]

Ginger battait vigoureusement des ailes pour prendre son envole en compagnie de Raven. Ils ne partaient pas n'importe où ça non, Bec d'Acier et Sa Pureté leur avaient confiés une mission de la plus haute importance : trouver le forgeron de Kunir. On disait que ce forgeron était le meilleur de tous les royaumes, meilleur même que le forgeron du Pays du Soleil d'Argent. Ce qui en soit était impressionant.
Ginger était heureuse de repartir en mission, depuis son infiltration au Grand Arbre, elle n'avait pas eu l'occasion d'effectuer de nouvelles mission pour Sa Pureté. Cela la troublait un peu d'avoir Raven auprès d'elle, elle avait tellement l'habitude de travailler en solo... mais l'effraie masquée était vraiment un très bon Sang Pur et elle ne regrettait en rien ce duo improbable... Bref, pour le moment, ils devaient voler jusqu'a Kunir pour passer commande auprès de ce grand forgeron.
Raven avait laissé la Tyto alba passer devant pour qu'elle puisse le guider à travers les étoiles. Heureusement, ils n'eurent pas à voler longtemps pour atteindre Kunir, ils atteignirent la frontière au point du jour. Ginger aurait aimé faire une pause pour éviter les corbeaux mais Raven souhaitait continuer...

Cela ne me dis rien qui vaille...

Un croassement grave et rauque retenti dans leur dos, cinq énormes corbeaux leur volaient après et ils n'avaient pas l'air du tout aimables.

Grand Glaucis ! Nous voilà dans de beaux draps

Elle fondit en piqué alors que deux d'entre eux la prenait en chasse alors que trois autres s'en prenaient à Raven, Ginger multiplia les pirouettes et les coups de serres pour tenter de s'échapper mais c'était peine perdue. Elle devait s'en sortir pour aller aider Raven.
Malheureusement celui-ci était vraiment très amoché si bien qu'il sombra dans l'inconscience et dégringola dans le vide vers le sable dur du désert.

-NON ! Raven acroche toi !

Dans la bataille, son coéquipier avait éliminer un corbeau et blesser un autre. De rage Ginger visa la jugulaire d'un de ses poursuivant puis creva l'oeil d'un deuxième. Alors que le dernier la suivait avec acharnement, elle tentait de rattraper Raven qui tombait toujours, elle voulait le rattraper, ralentir sa chute... Une douleur traversa les plumes de son gouvernail, un corbeau l'avait eu.

Manquait plus que ça !

En plus Raven se rapprochait dangereusement du sol, Ginger ne pouvait pas tout faire... Soudain, un éclair noir déchira le ciel, c'était comme si les deux corbeaux avait été fauchés en plein vol, le sang tacha le plumage blanc de Ginger qui se tourna pour voir son sauveur. Celui-ci c'était précipité et attrapa Raven par une serre. La Tyto alba était soulagée pour son coéquipier.

-Suis-moi

Ce fut tout ce que le hibou lui dis avant de repartir vers son repère où il déposa Raven et lui prodiga les soins adéquat. Ginger eu tout le temps pour observer la grotte (car s'en était une) et soudain elle compris : ils avaient trouvés le forgeron ! Ou bien n'était-ce pas plutôt lui qui les avaient trouvés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-de-plumes.over-blog.com
avatar
InvitéInvité



MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Jeu 31 Mar - 22:01



    Fou de rage , Skreek Tapa dans la fines et dure lamelle de d'acier bien amochée apposée contre le mur . Ses pupilles d'un rouges flamboyant partant dans les feu , s'adaptait a la lumière chaleureuse du vrai feu de sa forge. Le Bubo Bubo , cogna de nouveau contre la lamelle , et la fit s'écraser au sol .

    " Bon a Rien ! Y a que du fer nul ici ou quoi ? "

    Grognon , il se détourna du bout d'acier , et en clopinant, se dirigea vers le les flammes ondoyantes au fond de la grotte. Tous Ses rémiges absorbèrent la chaleurs de l'élément duquel il se sentait si proche. Ses Yeux Se fermèrent quelques instant, le sombrant dans ses pensées. Lui , qui avait toujours vécut ici , qui y avait était élever par sa famille en apprenant le métier de forgerons . L'acier , les fer , même les minerais, rien n'avait des secret pour lui. Tout était entre ses mains , rien pour lui n'était incréeable. Mais il ne crée pour presque personnes. Pour lui, cela n'était que du temps abimer et négliger . De toute façons si cela était pour qu'il retrouve encore plus de matériaux sur ses chemin non merci ! Le Hiboux Grand Duc , savait que sont intérieur s'emplissait de colère, et lentement, il leva sa serre droite, pour tirer lentement du feu un morceaux de casque gluant. Ses serres ne ressentaient rien au contact du métal Chaud. Elles en avait tellement touché , qu'elles en était bruler et roussies . Il posa le Casque au sol, et le tordit en forme le bout pointue. Ensuite, il déposa doucement sur des feuilles mortes à coté d'une barre de fer fine et ronde. Sa flèche serrai bientôt terminer. Il était temps pour lui de chercher des nouveau sujet de travail. Heureux, Il clopinât jusqu'à l'entrée de sa forge , étala ses ailes ,et décolla dans le ciel brouiller de nuages.
    La brise aujourd'hui si légère, filtrait a travers les rémiges du hiboux . Il était heureux de pouvoir de nouveau utiliser ses ailes, si Roussies et abimer par la chaleurs du feu. Jovial , il plana longtemps, ne baissant le regard qu'une ou de fois a la recherche de cible. Il ne se jeta même pas sur un mulot qui grignotait des graines à découvert. Toute en lui était joyeux, comme à chaque fois qu'il s'apprêtait a terminer une de ses œuvres d'art . Amusé, le forgeron exécuta une pirouette au vol , qui fut coupé en sont milieu. Il du rapidement battre des ailes, en se retournant, pour ne pas s'écraser au sol le dos le premier. Une microscopique choses scintillante se trouvait au sol. Comme un Dératé, le Bubo Bubo plongea vers le sol, exécuta , un remonté immédiat au rat du sol, en remontant , les serres refermer sur la petites chose brillante. C'était une vis. Pour beaucoup, cela ne représentait rien , mais pour le Skreek , cela était tout ou rien . Cette Vis n'allait pas échapper a sa collection , cela était plus que sur. Le Hiboux Grand Duc S'apprêta a faire demi tours, quand le bruit de corbeaux parvint a son oreille. Il ne les supportait pas, ils avait détruit sa famille , se qu'il possédait. Calme pourtant, le forgerons coinça la vis dans sa serre , et fonça tête baisser vers les cris. En rouspetant .

    "Satané de corbeaux"

    Rageur , Le grand Hiboux fonça sur les bestiole. Une, était déjà a terres, et ses côtés, jusqu'à là ou pouvait voir ses yeux, une chouette effraie ombrée évanouit à ses côté. Le deuxième corbeau semblait en mauvais état. De sa seconde serre roussie et durcie par le feu, il écrasa le crâne de la créature en prenant un piquer plongeant du haut. Il senti que la seconde tenta vainement de le toucher , mais il se retourna d'un coup, et son bec jais transperçais la pupille brillante d'une couleurs si semblable , laissant place à un trou béant avec un giclée de sang. La volatile, Affolée , se débattit vivement, ne maquant pas d'arracher deux plume a Skreek. Celui ci , le prenant mal , fonda sur lui, et attendit en l'air en planant , de percevoir l'horrible craquement de son corps a u contact de la terre, sa seconde serre toujours refermer sur la vis. Ce craquement remis calme en lui , et ses yeux couleurs feu s'attardèrent sur la jeune chouette effraie volant devant lui avec peine. Celle là et l'autre K.O avait Bien L'air D'avoir besoins d'aide. Un bon Moment, le Bubo Bubo Plana sur place. Enfin , Il marmotta .

    "Jeune Intrépide. "

    Sans Une parole de plus, il pris un piquer vers le bas. La vis bien engober par sa serres, et ses ailes tacheté le long de son corps volumineux . Bientôt , il se vit rapprocher a allure phénoménale de L'effraie tachetée. A son niveau , il exécuta un virage, la saisit violemment par le cou avec la serre lui restant et vola immédiatement ,par réflexe , vers sa forge d'une allure assez rapide. Son regard ne se tourna pas une fois vers les deux jeunes effraies pendant son vole silencieux. Quand sa forge fut en vu , il ralentis a vu d'oeil , et enfin, plana a l'intérieur de celle-ci , et laissa tomber la jeune Chouette sur le sol , le plus loin possible du feu. D'un Mouvement des plumes rectrices il ordonna a l'autre petite chouette de rester loin. Car Malgré le fait de leur écart, la chaleur fouettait jusqu'à eux. Lentement, il sautilla jusqu' à un bout de tissus rouge, sur lequel se trouvait toute sorte de petits métaux et choses en métal. D'un air affectueux, Skreek laissât tomber la vis dessus. Elle roulât quelques instant , avant de s'arrêter au milieu de tant d'autre. Il n'avait des yeux que pour son fer, son feu, et sa forge . Et il ne crée presque que pour lui , Toute ses création "tait dans une salle souterraine qu'il agrandissait quand il avait besoin de place. A nouveau perdu dans son univers , il se dirigea vers sa flèche . Et à son plus grand Plaisir , elle était prêt a être souder. Il saisit le petit boue , le posa sur un rebord juste au côté du feu, et saisit même le bas, et la pointification du bout toute fraîche, quand un mouvement lui fit tourner la tête. L'autre c'était réveiller . Il lui lâchât Grossièrement.


    " Eh be ! Toi T'en a eu de la Chance Pt'it ! "




Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité



MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Mer 11 Mai - 19:51

    Horreur et déshonneur, deux mots qui rimaient si bien. Horreur et déshonneur, les deux sentiments que ressentait Raven à ce moment précis. Horreur et déshonneur, pour une seule raison : il avait piqué dans les orties. Piquer dans les orties était un comportement de faible, de Gardien, de mou du croupion ! Un Sang-Pur ne piquait pas dans les orties... Bon, d'accord, il avait eu de bonnes raisons de faire ça. D'abord, il serait tout de même tombé, vu que ses ailes et son gouvernail étaient endommagés. Mais il avait piqué dans les orties ! C'était un véritable scandale ! Devant Ginger, en plus... Celle-là le dirait sûrement à Nyra, qui viendrait encore enguirlander Raven ! Rien que cette pensée hérissa les plumes de l'effraie. Non mais ! Franchement, il commençait à croire que Nyra se la croyait trop...

    " Eh be ! Toi T'en a eu de la Chance Pt'it ! "

    Raven regarda l'être qui venait de lui parler. Non mais pour qui il se prenait, celui-là ?! Ça ne se faisait pas, de parler à un Sang-Pur de cette manière ! Si Raven avait emmené ses serres de combat, il lui aurait fait sa fête !

    "Ouais, vous avez raison, j'ai eu de la chance ! J'ai failli crever mais j'ai eu de la chance !"

    Raven tenta de se calmer. Garder son sang-froid était un atout de taille, dans une bataille. Et il devait apprendre à rester calme quoi qu'il arrive, pour que ce ne soit plus qu'un réflexe en pleine bataille. Et puis, il avait envie d'impressionner Kludd.

    "Bon. Vous vous en doutez, on n'est pas venus ici par hasard. Vous êtes un forgeron solitaire, pas vrai ? Eh bien, on a un petit 'service' à vous demander..."

    Raven attendit la réaction du forgeron -car il était certain que c'était bien lui- pour continuer. Enfin non. Il laisserait Ginger continuer. Ça ferait plus sérieux s'ils parlaient tous les deux...

    En attendant, Raven réfléchissait à comment ils allaient rentrer aux Canyons. Il était blessé, et peut-être que Ginger l'était aussi. Il la jaugea du regard, mais elle semblait prête à voler. Raven regarda alors ses ailes et jeta un coup d'œil à sa queue. Ouïe... Il ne serait jamais capable de voler sur une si longue distance ! Quoique... Peut-être qu'en faisant des pauses régulières... N'empêche que le voyage serait long. Et il ne pouvait pas rester ici jusqu'à son rétablissement. Bon, tant pis, Ginger ferait le chemin du retour seule. Rien ne devait nuire au plan des Sangs-Purs et surtout pas un retard ! Lui, il se trouverait un creux en attendant et reviendrait dès que possible. Il inventerait une histoire qui le glorifierait et qui l'excuserait. Oui, c'était ça, son plan.


[Court, désolée]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
(Ginger)Chouette inactive


Messages : 82
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 26
Localisation : Forme ses espions

Qui es-tu ?
Race: Tyta alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Jeu 12 Mai - 23:52

Ginger avait chuintée doucement lorsque Raven avait répliqué au forgeron, c'était lui tout régurgité : il avait bel et bien faillit mourir pendant cette attaque de corbeau et pourtant, il était de nouveau près à en découdre. La jeune Tyto alba observa à la dérobée son compagnon à l'air boudeur qui lui tendait une perche pour qu'elle puisse expliquer la raison de leur visite au grand forgeron. Ginger réfléchie à ses mots, elle faisait toujours ainsi lorsqu'elle devait expliquer une situation avec rapidité et précision. L'effraie rousse s'ébroua pour chasser les pellicules de suie et de charbon qui s'étaient déposées sur son plumage puis déclara de sa belle voie flutée (ce qui était étonnant chez une effraie):

-Tout d'abord nous pouvons nous présenter : je suis Ginger et voici mon camarade Raven, nous sommes envoyés par les Sangs Purs afin de vous passer commande. Nous ne sommes pas sans savoir que vous être le meilleur des forgerons que porte notre monde, notre Reine a vue vos ouvrages et Elle a été de suite très intéressée.

Ginger fit une pause dans son discours afin de laisser du temps au forgeron d'analyser leur situation, puis elle se rappela un détail important

-Bien entendu, ma Reine vous fais savoir que votre prix sera le notre cela va de soi quand on voit la qualité presque parfaite de vos œuvres... nous ne sommes ici que pour passer commandes, il était ordonné que nous repartions avec certains "échantillons" si jamais vous acceptiez notre offre...

Puis elle tourna la tête vers Raven qui était encore mal en point, qu'allaient-ils faire ? Elle ne pouvait décemment pas le laisser ici et elle ne pouvait pas non plus rentrer seule aux gorges sachant qu'elle ne serait pas assez forte pour tout porter...

Qu'allons nous bien pouvoir faire ? Raven est trop faible pour voler tout de suite et moi j'ai besoin de lui pour le retour...

-Monsieur, auriez-vous l'amabilité de nous héberger moi et mon compagnon pour quelques jours le temps que celui-ci se rétablisse ?

Ginger savait que son ton était très poli, voir un peu trop pour une Sang Pur, mais durant son infiltration au Grand Arbre, elle avait remarqué que la politesse ouvrait bien des portes, et il est vrai que Sa Pureté avait appréciée ses intonations et ses phrases. Bien qu'elle se doutait que le forgeron se moquait de la politesse comme de sa première pelote, elle ne pouvait s'empêcher de parler ainsi. Elle s'ébroua de nouveau en guettant la réponse de l'énorme Grand Duc qui leur faisait face à Raven et elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-de-plumes.over-blog.com
avatar
InvitéInvité



MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Jeu 21 Juil - 16:42




    Skreek observa d'une manière presque maternelle le feux crépiter dans sa tanière. Il attendait toujours unr réponse du petit malheureux qui s'était fait avoir par des corbeaux de la région. En effet , il n'était pas le première. beaucoup d'autres y était passé avant lui . Ces bestioles sont pires ici qu'autres part !, avait toujours dit le maitre de Skreek. La pensée a son maitre le fit sourire , un d'un air ditrait , le forgerons mit une nouvelle plaque de fer dans le feu. La voix du petit naufragé le fit sursautre. Le ton de sa voix n'avait rien d'amical , se qui rendit Skreek méfiant.

    "Ouais, vous avez raison, j'ai eu de la chance ! J'ai failli crever mais j'ai eu de la chance !"
    Bon. Vous vous en doutez, on n'est pas venus ici par hasard. Vous êtes un forgeron solitaire, pas vrai ? Eh bien, on a un petit 'service' à vous demander..."


    C'était donc sa . Skreek ne put s'empêcher de ricaner. Il avait refuser tant de demandes ! Même celle venant de Lyze de Kiel et de ceux du Royaume du Nord. c'était pour cela que personne ne venait. C'était pour cela qu'il avait tout le temps qu'il voulait pour travailler ses métaux. Mais il n'en avait vendu qu'une fois dans sa vie tout seul sans son maitres et l'expérience lui avait suffise. Et la , deux petits morveux qu'il venait de sauver avait le culot de lui parler de cette manière ? Les pupilles de Skreek se rétrécirent instantanément. Mais avant que Bubo Buob puissent répondre l'autre chouette se mit a parler.

    "Tout d'abord nous pouvons nous présenter : je suis Ginger et voici mon camarade Raven, nous sommes envoyés par les Sangs Purs afin de vous passer commande. Nous ne sommes pas sans savoir que vous être le meilleur des forgerons que porte notre monde, notre Reine a vue vos ouvrages et Elle a été de suite très intéressée.
    Bien entendu, ma Reine vous fais savoir que votre prix sera le notre cela va de soi quand on voit la qualité presque parfaite de vos œuvres... nous ne sommes ici que pour passer commandes, il était ordonné que nous repartions avec certains "échantillons" si jamais vous acceptiez notre offre... "


    Du blabla ! Et Notre Reine ! Sa sortait d'ou ça . Skreek se foutait bien de Reine ou pas. une colère ne pas ressentit depuis longtemps monta dans le forgeron. Tout le monde était au courant , et la une Reine je ne sais pas quoi venait lui demander des serres de combat ? Les pupilles du hiboux grand duc était presque des lignes a présent. Et il tremblait de colère. Malheureusement, la question de la petites tyto Alba nommé Ginger fit casser le clou.

    "Monsieur, auriez-vous l'amabilité de nous héberger moi et mon compagnon pour quelques jours le temps que celui-ci se rétablisse ?"


    Maintenant , il tremblait de rage , ses plumes avait doublé de volume, et vu leurs aspect roussie , son n'aspect n'était pas beau a voir. Déjà , qu'il le soulaient avec ses demande de serres de combat , et maintenant l'autre lui demander de prendre soin de la petites crevette qui avait le culot de lui parler comme s'il était un campagnol.
    Plein de Rage , il chuina , tremblât.

    " Savez vou bien qui je suis jeunes impretient ?
    A qui vous avez l'honneur de parler ? toi là bas, le a moitié bouffer par les corbeaux . qui t'as autoriser a parler comme sa ? tu veux que J'te bruler quelques plumes pour voir.
    Et toi l'autre la la Ginger je crois., tu dira a ta reine machin bidules que Skreek n'a encore jamais accepter de commandes et que si ça lui va pas , qu'elle viennent me parler en personne ! "


    Tremblant toujours de rage, Skreek retourna vers le fond de sa tanière, et pris soigneusement le fer bruler, et se mit a le manipuler aisément , en tentant de faire baisser sa colère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
(Ginger)Chouette inactive


Messages : 82
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 26
Localisation : Forme ses espions

Qui es-tu ?
Race: Tyta alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Sam 27 Aoû - 18:39

[A Raven si je calcul bien ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-de-plumes.over-blog.com
avatar
InvitéInvité



MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Sam 3 Sep - 19:31

[Désolée pour le temps de réponse et pour la qualité du Rp...]

    Comme je l'avais espéré, Ginger continua ma tirade :

    -Tout d'abord nous pouvons nous présenter : je suis Ginger et voici mon camarade Raven, nous sommes envoyés par les Sangs Purs afin de vous passer commande. Nous ne sommes pas sans savoir que vous être le meilleur des forgerons que porte notre monde, notre Reine a vu vos ouvrages et Elle a été de suite très intéressée.

    Je tournai la tête vers Ginger, à la manière des effraies. Tiens tiens... Quelle bonne tactique que voilà... La flatterie !

    -Bien entendu, ma Reine vous fait savoir que votre prix sera le nôtre, cela va de soi quand on voit la qualité presque parfaite de vos œuvres... Nous ne sommes ici que pour passer commande, il était ordonné que nous repartions avec certains "échantillons" si jamais vous acceptiez notre offre...

    Je tournai le regard vers le forgeron, qui semblait bouillir de rage, et attendis patiemment sa réponse. Sauf que je ne savais pas que Ginger allait continuer...

    -Monsieur, auriez-vous l'amabilité de nous héberger moi et mon compagnon pour quelques jours le temps que celui-ci se rétablisse ?

    Je sentis une pelote remonter dans ma gorge, mais je la ravalai bien vite. Je sentis mes plumes se hérisser tandis que je jetais un regard noir à ma partenaire de mission.

    -Savez-vous bien qui je suis, jeunes impertinents ? A qui vous avez l'honneur de parler ? Toi là bas, le a moitié bouffé par les corbeaux. Qui t'a autorisé à parler comme ça ? Tu veux que j'te brûles quelques plumes pour voir ?! Et toi l'autre, là, la Ginger je crois, tu diras a ta reine machin bidule que Skreek n'a encore jamais accepté de commande et que si ça lui va pas , qu'elle vienne me parler en personne !

    Il s'était retourné. Je sentis mes pupilles se rétrécirent. J'écartai légèrement les ailes, une lueur assassine dans le regard. Quelle facilité, de le tuer ! Je fis un pas en avant et fis crisser mes griffes sur la pierre. Lentement, d'une voix presque calme, je me mis à parler. Dans le décor qui nous entourait, franchement, ça pouvait faire flipper les plus impressionnables.

    -Oui, je sais à qui je parle. Je parle à un impur, un faible ! Je n'ai pas besoin d'autorisation pour parler et je n'ai pas peur de toi. Ose encore une fois insulter sa Pureté et tu le regretteras. Et sache que sa Pureté ne posera jamais le regard sur toi. Tu ne le mérites pas. Tu n'es même pas un Tyto !

    J'ouvris encore un peu mes ailes et reculai de deux pas.

    -Ginger, je te laisse t'en occuper. Tu es plus diplomate que moi... Appelle-moi si tu as un problème.

    Je me retournai et pris mon envol. Je sortis de la forge et me mis à planer en cercles près du creux de pierre. Il fallait que je m'entraîne, que je pousse mes ailes à fond... Le voyage serait long, et je serai chargé - pas question de revenir bredouille ! Mais je devais quand même faire ce voyage. Alors, je devais exercer mes ailes et mon gouvernail. Finalement, celui-ci n'était pas trop abîmé. Je me mis à refaire des exercices simples de navigation. Je n'avais pas trop mal, ça irait. Et puis, mes blessures me valoriseraient aux yeux du groupe d'entraînement de Kludd... et peut-être même aux yeux de Kludd... Soren avait raison. L'espoir nous guide, nos rêves nous font vivre. Et c'est grâce à l'espoir naissant dans mon tendre gésier que j'allais réussir cette mission. Car mon gésier n'était ni dur, ni flétri. Il était tendre et sensible. Mais le seul problème était que j'avais reçu une mauvaise influence...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
(Ginger)Chouette inactive


Messages : 82
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 26
Localisation : Forme ses espions

Qui es-tu ?
Race: Tyta alba
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   Dim 4 Sep - 14:12

Aïe, bon Ginger se doutait un peu de la réaction du forgeron, ils étaient nombreux à réagir comme ça, mais il était hors de question de repartir les serres vide, elle n'avait jamais échouée lors d'une mission ce n'est pas maintenant qu'elle allait commencer ! Il fallait qu'elle trouve une autre tactique alors qu'elle réfléchissais au meilleur moyen pour le faire changer d'avis, Raven intervint à sa façon, c'est à dire assez violemment. La belle Tyto alba croisa les serres pour que Skreek ne le violente pas, son compagnon était assez épuisé comme ça. Mais les blessures de Raven ne l'empêchaient pas de montrer fièrement qu'il était un Sang Pur. C'est donc avec rage qu'il répliqua au forgeron solitaire.

-Oui, je sais à qui je parle. Je parle à un impur, un faible ! Je n'ai pas besoin d'autorisation pour parler et je n'ai pas peur de toi. Ose encore une fois insulter sa Pureté et tu le regretteras. Et sache que sa Pureté ne posera jamais le regard sur toi. Tu ne le mérites pas. Tu n'es même pas un Tyto !

Bon, pas sûr que cette réplique plaise au forgeron solitaire, mais Ginger passa outre, après tout Raven était comme ça et cela faisait parti de son charme. Mais après sa tirade, il finit par faire deux pas en arrière et laissa à Ginger le droit de terminer la transaction puis il s'envola en dehors du creux.
Ginger se mit à observer la tanière de Skreek et à son grand étonnement, elle était couverte de mobile avec de belles formes. Ainsi donc ce forgeron ressemblait un peu au forgeron solitaire du pays du soleil d'argent. Peut-être qu'en jouant sur ça, il accepterais finallement de leur offrir ses services.

-Skreek, puisqu'apparemment aucun accords n'est possible, puis-je vous demander de m'éclairer sur un point, vos mobiles sont superbes et ce n'est pas un mensonge je suis réellement curieuse de savoir quelles sont vos motivations ? C'est juste histoire de m'occuper en attendant que mon compagnon se...hum détende.

Et pour cause, Ginger était vraiment étonnée de la délicatesse des pièces fabriquées par Skreek, si il faisait de si beau mobiles alors elle n'osait imaginer des serres de combat fais par cet artiste. Elle savait que les forgerons solitaires étaient loin d'être bavards, mais elle était persuadée qu'il suffisait de savoir quel sujet invoquer pour les faire parler et que ceux-ci pouvaient s'ouvrir.
Attendant la réponse du forgeron, Ginger tourna la tête vers la sortie de la tanière, mais elle ne pouvait voir Raven, même si elle savait bien qu'il était à se renforcer les ailes afin d'entreprendre le voyage du retour au dessus de Kunir.
Elle espérait qu'il allait vite se rétablir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-de-plumes.over-blog.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art de disparaître quand les choses tournent mal [Pv Ginger et Skreek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Désert de Kunir :: Falaise-
Sauter vers: