Tekagen ~ - Page 2

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tekagen ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Tekagen ~    Ven 24 Aoû - 1:39

Comment Gartor pouvait-il avoir un sens critique dans un tel état, comment ce combattant ne pouvait ne serait-ce que dire un mot.

"-Je ne... Tu..

Ethyl tenta de comprendre ce que Gartor voulait lui dire quand un fin filet de sang coula du bec du blessé à la fin de sa réponse. Comment pouvait-il en être arrivé là ? Et tout ça, c'était par sa faute ! La confiance n'avait jamais été le point fort d'Ethyl et il le prouvait une fois encore. Plutôt que d'utiliser la parole comme premier contact avec un inconnu, il avait utilisé ses serres. Mais avait-il vraiment le choix ? Cette situation rendait le petit combattant perplexe. Est-ce que la peur de l'autre... la violence comme premier contact, allant même jusqu'à un certain sadisme était la solution pour rendre ce monde meilleur ? En quoi son comportement était il meilleur ? Ethyl se demandait bien.

Mais voilà, face à la situation désastreuse de Gartor, il ne pouvait que remettre en cause ses convictions. Malheureusement, il n'avait pas été capable de corriger sa faute. Malheureusement, le combattant bleu allait mourir frappé par la peur qui envahissait Ethyl, celle qui le rongeait de tout son être et contrôlant ses actions. La petite effraie de couleur charbon ne pouvait en supporter d'avantage mais resta sur place de longues secondes, contemplant son œuvre instinctive, qu'il avait fait presque malgré lui. C'est à cet instant précis que Moonye sortie de son silence, faisant presque sursauter Ethyl qui était perdu dans ses pensées :

"~ Je reviens. Je vais essayer d'être brève là où je vais. Ne bouger pas... Et Ethyl, ne tue pas Gartor. J'ai une autre solution. Risquée, mais faisable. Je serais rapide. Je promets sur mon sang que la nuit ne sera pas terminée avant que notre ami sera soigné. Soyez- en sûr. "


La petite effraie n'eut pas le temps de se retourner qu'elle avait déjà disparu du terrier. Sans réfléchir, il parti à sa poursuite, sortant à grande hâte et sans prêter la moindre attention aux probables chouettes qui pouvaient avoir posées une embuscade. En effet, Ethyl était dans un tel état de choc qu'il en oublia les règles de sécurités élémentaire des traques en milieu hostile... des règles qu'il avait lui même créées. La petite effraie tourna la tête dans toutes les directions, utilisant toutes ses facultés auditives pour tenter d'entendre le moindre bruissement de vent, le moindre battement de cœur. Mais rien ne filtrait à l'horizon ! Comment pouvait-elle être partie aussi vite ! Et quelle idée avait-elle derrière la tête !

Ethyl commençait à grandement paniquer. Moonye savait-elle seulement à quels risques elle s'exposait ? L'effraie noire était prêt à tout pour là retrouver mais n'avait absolument aucune idée de par où elle avait pris la route.

« Moonye !! » chuinta-t-il de toutes ses forces, en espérant qu'elle l'entende.

Son cri de détresse raisonna sur le versant de la grande falaise qui faisait face au terrier, comme si des êtres s'étaient fait passer le message... comme si il n'était pas seul à pleurer la disparition de l'effraie qu'il avait protégé depuis toujours. La nuit étoilée qui le surplombait donnait à ce paysage dénué de vie une atmosphère presque apaisante. Et pourtant, Ethyl était loin de profiter de cette ambiance idyllique pour un rapace nocturne. Cette nuit là, le désert de Kunir allait grouiller de sangs purs, tous plus sanguinaires les uns que les autres. Cette nuit allait aussi être celle qu'il se souviendrait pour toujours... celle où il avait laissé partir Moonye à une mort certaine.

Un grand désarroi envahi le gésier d'Ethyl... il n'y avait aucun bruit dehors, aucune brise... rien. C'était comme si la mort avait déjà emporté Moonye, comme si le néant avait repris le dessus dans ce désert de malheur. Il faut pourtant rester fort, se dit Ethyl, et se rendre utile pour sauver des vies. Il venait sans doute de dire adieu à sa meilleure amie... mais gartor avait lui aussi besoin d'aide. Mais comment aider un mourant autrement qu'en l'accompagnant pour son dernier soupir ? Ethyl eu soudain une sensation intense au plus profond de son gésier : Le cuir sur les sangs purs !!! Il n'y a rien de mieux pour bloquer un saignement !! Mais pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt !

Sans attendre une seconde de plus, Ethyl rejoignit la grotte qui se trouvait dans les hauteurs, là où 3 cadavres de sangs purs gisaient encore dans le sang séché. Le rouge qui teintait leurs plumes il y a quelques heures à peine avait laissé place à une couleur ocre qui se confondait avec les pierres calcaires rougeoyantes de Kunir. Le calme qui n'avait jamais cessé rendait le sanctuaire presque effrayant : il régnait dans cette grotte une atmosphère de mort à en glacer le sang. Ethyl n'était pas du tout superstitieux mais ne se pria pas pour prélever le cuir dont il avait besoin au plus vite. En quelques coups de serres, il coupa trois longues lanières qu'il pris dans son bec avant de partir à grande hâte. En effet, chaque seconde rapprochait Gartor de la mort, et Ethyl risquait toujours de rencontrer un sang pur en patrouille.

A son retour au terrier, rien n'avait changé : le corps de Gartor était allongé à la même place, le bain de sang l'encerclant encore abondamment. Seul l'absence de Moonye attrista Ethyl au plus profond de son cœur. Il allait donc sauver gartor : et il allait le faire pour elle, en son honneur... pour sa mémoire.

"Ethyl... Comment... Me connais-tu?... Tu as l'air... D'en connaitre long... Sur... Moi...

La voie saccadée et si faible de Gartor rompit le silence ambiant sans pour autant réconforter Ethyl. La petite effraie eu en effet besoin de s'approcher de lui pour bien entendre ce qu'il avait dit. Ce n'était pas vraiment la question à laquelle il s'attendait mais elle sembla presque naturelle. Comment Gartor avait-il pu finir en héro alors même qu'il représentait l'anti-héro parfait?

« Tu sais... Il m'est arrivé de tuer des sang purs aussi. » lui dit-il en tentant de minimiser sa position de meurtrier au compte des gardiens. Non, il n'arrivait toujours pas à en être fier, surtout en face d'une chouette qui symbolisait le combat pour liberté par elle même. Car Gartor n'avait pas la réputation d'un tueur sanguinaire. Non... il le voyait plutôt comme une ombre emplie de justice. Ethyl, lui, n'avait qu'un cœur emplit de vengeance et bien qu'il en était pleinement conscient, rien n'avait permis jusqu'à ce jour de changer sa façon de voir le monde.

« Les chouettes combattant des sangs purs sont déjà rares... imagine donc ce que c'est si elle est bleue ! »

La réponse était bête mais c'était pourtant une vérité simple : rares étaient les combattants capables de combattre les sangs purs et d'en réchapper. Mais la couleur de son plumage, aussi coloré qu'un ciel d'été, n'avait fait qu'ajouter une part de mythe à la légende : C'était presque un miracle qu'une telle chouette puisse exister et faire perdurer son combat.

Merci... Ethyl... Si tu peux... Regarde sous mon aile... Droite... Prends la... Seringue... Et injecte tout ce... Qu'il y a... Dedans... A quelques centimètres de ma... Plaie...

Ethyl s'exécuta sans un mot. Il déploya l'aile encore saine de Gartor pour y trouver une petite lame qui dépassait de ses alules. Le choc fut immense pour la petite effraie noire de voir un système de combat aussi astucieux et discret. C'était un émerveillement pour lui de voir et comprendre ce qui avait fait de Gartor ce qu'il était : le roi du corps à corps... jamais à bout de ressources. Il aperçu ensuite un petit récipient couronné d'une aiguille qu'il pris pour la seringue dont il parlait.

Ce type de médecine était aussi inconnue pour Ethyl qu'un feu de bois l'était pour l'eau. Cependant, il pris le plus grand soin pour s’exécuter du mieux qu'il pu. Et si cela était le remède pour sauver son héro... son maître, alors il l'appliquerai jusqu'à l'aube... jusqu'à un improbable retour de Moonye. Si Gartor arrivait à survivre cette nuit, alors le petit combattant aurait eu faux pour son plus grand bonheur. Car oui, maintenant, Ethyl regagnait espoir : Moonye allait revenir avec sa solution miracle et cette aventure allait se finir une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
InvitéInvité



MessageSujet: Roh, je prends du retard pour une réponse toute faite D=   Mar 4 Sep - 20:13

    Moonye releva la tête. Elle y était. Son vol n'avait pas été long, mais vu les souffrances de Gartor, chaque minutes, non, chaque secondes oserais- je dire comptais. Le sang affluait dans son tête tandis que son niveau de courage baissait de secondes en secondes, tel le niveau de sang de son ami. Elle devait se dêpecher. Courage ou pas, elle s'était jetée dans la gueule du loup, impossible de faire un pas en arrière. Sa seule Espérance, car elle ne comptait pas trop sur sa chance de retser en vie, c'était qu'elle ramène les herbes à temps, peu importe ses propres blessures. Elle le sauverais. Coûte que coûte.

    Une étincelle parcourut son regard d'argent. Elle sentait que les feuilles de soucis étaient par ici... Elle avait trouvé partotu des toiles d'araignées, les petites arachnides crééant leurs bâtisses un peu partout ici. Elle vivait partout, impossible de survoler un lieu tranquillement à ras du sol sans se prendre le bec dedans. Accrochées à l'une de ses serres, les toiles pendouillaient mollement. Elle les posa délicatement au sol et voleta rapidement vers le tas de feuilles vertes de mousse. Il y avait personne... Parfait. Efnin, juste un petite garde, jeune, inexpérimanté. Elle laissa s'échapper une plume volontairement, pour quen le garde la remarque. Alors, elle pourrait s'emparer des feuilles qu'elle convoitait pour sauver Gartor.

    Une seconde fallut pour s'emparer des feuilles et s'échapper. Moonye poussa alors un soupir de soulagement. Grand Glaucis, elle en avait presque fini ! Elle ouvrit ses yeux brillants d'un éclats de malices argentés, un seul instant, le temps d'observer la blafarde lune. Elle avait à peine bougée. Tant mieux, elle n'avait pas pris longtemps. Une demi- heure tout au plus. Elle pouvait partir. Elle trouverait des plants de pavots au abords du canyon, elle ne s'en faisait pas pour ça. Et, d'un battements d'ailes aussi léger que silencieux, elle s'envola loin de ses creux morbides qu'étais ceux des Sangs- Purs.


    ~~~~Plus tard ~~~~

    Moonye arriva en trombe dans la tanières si bien que les fennecs faillirent lui bondir dessus. Elle murmura un vague "Désolée", comme un grondements, un sac de mousse entre ses épaules. Elle accoura vers Gartor et débala ses affaires rapidement, grimaçant de sa plaie à l'aile. Les Sangs- Purs l'avaient attaqué, et ce fut douloureux. Mais elle s'était assuré qu'ils ne l'avait pas suivi... Heureusement. Elle se jura d'être plus prudente, désormais.

    "~ Tiens... Fais attention, Gartor, ne bouge pas. J'ai fais de mon mieux pour aller au plus vite. " Sa voix effrénée trahissait son angoisse, mais elle restait douce comme du miel. "Voilà, c'est bon... Tu vas aller bientôt mieux. Je te le promets . "

    Moonye savait ce qui se passerait après. Ethyl et elle conduirait Gartor au Grand Arbre dès que l'hémorragie aurait cessé et il se remettrait sur pattes. Elle esquissa un faible sourire et appliqua ses 'remèdes' sur les plaies de Gartor, avec des gestes rapides mais précis. Lorsque la lune se coucherait, Gartor serait apte à aller au Grand Arbre. Sa place. Leurs places.

    [Fin du RP, suite au Grand Arbre ? ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gartor EonyaneChouette inactive


Messages : 63
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Re: Tekagen ~    Mar 4 Sep - 21:12

[Yeap, suite au Grand-Arbre, j'ai déjà ouvert, à Nat' de répondre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tekagen ~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tekagen ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Désert de Kunir :: Falaise-
Sauter vers: