Kalinka

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kalinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
KalinkaPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 19
Date d'inscription : 14/06/2013
Age : 18

MessageSujet: Kalinka   Ven 14 Juin - 12:58


"Kalinka"



"Les Diamants Bleus"


Nom: Kalinka
Race: Harfang des Neiges
Rang/Faction/Squad: Pensionnaire à St Aegolius
Age: 6 lunes, environ
Famille: Elle a une soeur jumelle et des parents inconnus, et un père et une mère adoptifs avec cinq frères adoptifs chouettes effraie Tyto Alba
Sauvage
Indisciplinée
Claustrophobe
Fougueuse
Rebelle


Aspect Physique


Kalinka est encore bien jeune, et possède un jolie plumage mêlé à du duvet assez fin d’un blanc de neige, tacheté par de nombreuses taches d’un magnifique noir de jais, qui lui vont du cou aux pattes, en passant par les ailes. La disposition de ses taches peut créer un effet d’optique, et au niveau du cou, cela lui forme comme un collier d’ébène. Son plumage et son duvet sont assez ébouriffé, car elle ne prend pas le temps de s’arranger, et puis elle est encore bien jeune pour penser à tout cela. Elle est toute mignonne et possède un grand charme, surtout avec sa petite bouille innocente, elle a une tête d’ange. Si on fait abstraction à la lueur défiante qui danse telle une flamme enragée au fin fond de ses prunelles. Prunelles qui sont d’une couleur assez particulière, mais pas non plus des plus rares. Sa pupille est d’un joli noir bleuté, mais son tour est d’un bleu profond. Son regard est donc lourd à porter, car elle ne baisse jamais les yeux, et refuse de se soumettre à quelconques règlement. Néanmoins, elle a quelques blessures dues à son séjour à St Aego, car elle a bien du mal à supporter tout ces règlements. Une dernière chose importante, elle est très mince, et assez petite en taille, et la plupart des chouettes pourraient croire que c’est parce qu’elle ne se nourrit pas assez à St Aego, mais non. Ce n’est pas pour ça. La petite a une maladie bien étrange…
 


Aspect Psychologique


Du caractère ? Oui ! La petite en a. Et ce n’est pas ce qui va lui manquer. Elle est fougueuse, et peine à tenir en place. D’ailleurs elle est plutôt rebelle, mais pas pour autant garçon manqué. Elle n’hésite pas à protester si quelque chose ne lui convient pas, et elle n’a peur de rien. Cela est un de ses plus gros défauts, car elle est bien trop téméraire ! Elle commet donc des imprudences, ce qui n’est d’ailleurs pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout, recommandé à St Aego. Très curieuse, elle a tendance à fourrer son nez…euh museau…enfin je veux dire bec un peu partout, où bon lui semble. Elle peut aussi être colérique, mais cela n’arrive pas souvent, car elle a le don de clouer le bec avec ses réparties, et son regard si profond qu’il peut en être dérangeant. Aussi, elle possède tout de même une certaine sensibilité. Elle ne ferait jamais du mal à une personne innocente, et elle est loyale avec ses amis, même si elle n’en a pas encore. Une faiblesse dans son aspect psychologique ? Oui. En effet, elle souffre de claustrophobie, et dès qu’elle se retrouve dans un espace clos ou renfermé, elle a la tête qui tourne, et souffre terriblement. Elle a alors l’impression d’étouffer, et elle hurle d’une voix très aigue. Elle peut même aller jusqu’à s’évanouir, ou bien tomber dans le coma. Cette maladie peut, hélas, lui couter la vie. Un autre point sur son aspect mental, au niveau des gouts, cette jeune harfang adore la musique. Elle aime bien inventer de courtes poésies, et elle s’amuse à parler, quelques fois, ce qui devient de plus en plus rare depuis qu’elle est à St Aego, en rimes.



Mon Histoire


Kalinka ne se rappelle pas de tout son passé, du moins, pas de sa vrai famille, pour laquelle elle n’a qu’un souvenir très vague.
La jeune harfang est née une nuit de pleine lune. Dans une tanière enneigée où seul l’intérieur était chaud. Effectivement, un beau couple de harfang se serrait contre les deux œufs. Leurs deux œufs. Par cette nuit de pleine lune, dont le ciel était d’un beau bleu profond, teinté d’un noir d’encre. Grand, immense. Impénétrable.
Les deux œufs tremblotaient, et les deux adultes commençaient à parler. A chuchoter d’une voix douce, des encouragements pour les deux oisillons qui essayer de percer leur coquille. Soudain, en même temps, deux becs d’un beau noir légèrement bleuté percèrent les coquilles, qui se brisèrent chacune en mille morceaux. Les deux poussins apparurent enfin aux yeux de leurs parents.
Deux boules de duvet blanc, pratiquement identiques, se tenaient en grelottant devant leurs parents, qui s’empressèrent de les sécher pour les réchauffer, et à les réconforter. Les deux boules de duvet avaient une apparence plutôt comique, avec leurs grandes têtes, et les yeux encore endormis. Mais plus tard, ces deux petites femelles deviendraient de magnifiques harfangs, et leurs parents en avaient la certitude.
Oui, pratiquement semblable. En effet, malgré leur duvet parfaitement identique, une des deux avait le bec plus clair que l’autre et avec une teinte bleutée plus soutenue. Notamment, elle avait des yeux bleus dont la pupille était bien plus claire, presque argentée. Celle-ci fut nommée Ksiezyc, ce qui signifiait « Lune » dans une langue que n’a jamais connu Kalinka. En revanche, sa sœur jumelle, avait les yeux qui brillaient autant dans l’obscurité que des diamants bleus, avait le bec plus foncé, et bien moins bleuté. Elle fût nommée Kalinka, encore un prénom venant d’une langue nordique des « Autres ». Ses parents avaient du surement lire dans leur recueil de chanson, une chanson krakéenne où Kalinka signifiait « petite baie ».
Les jeunes parents étaient surs et certain que l’avenir de leurs poussines seraient brillant, mais surtout calme. Pour eux, rien ne pouvait arriver. Mais c’était avant qu’ils ne commencent à entendre parler des troupes de St Aego, et des sangs purs. Au début, quelques jours avant la naissance de leurs filles, ils pensaient n’être que trop loin de tout cela. Mais plus le temps passait, et plus leurs craintes, au début minimes, étaient confirmées. Des poussins, généralement des harfangs, et même des œufs, avaient été dérobés à leur famille.  Les troupes de St Aego se rapprochaient de plus en plus, et plus personne ne pouvaient le nier. Le mâle harfang avait ainsi entendu parler de la disparition du jeune Silex, qui manquait cruellement à sa famille.
Il avait préféré ne pas en parler à sa compagne, car il savait que le fait que Silex ne soit plus là lui briserait le cœur, car elle appréciait beaucoup de petit poussin, dont elle aimer s’occuper quand ses parents étaient absents. Parmi ce monde de brutes, et de guerre, cette jeune famille ne souhaitait qu’une chose : prospérer en paix. La mère des deux petits aimait l’art, et souhaiter leur apprendre le chant et la musique. Elle n’en n’eut jamais le temps.
En effet, pile deux semaines après la naissance des deux filles, St Aego lança une nouvelle « rafle » avec plusieurs troupes…

C’était le soir, et Kalinka venait de se réveiller. Elle se sentait à l’étroit dans cette tanière pourtant spacieuse. Ce curieux sentiment de malaise, qu’elle ressentait de temps en temps, l’ennuyait beaucoup. Pourtant elle sentait que cela pourrait être pire. Ne pouvant l’exprimer, et surtout, ne pouvant s’expliquer avec ses parents, car elle ne trouvait pas les mots, elle décida de faire une petite sortie nocturne. Certes, ce n’était pas très prudent, mais elle restait généralement devant l’entrée de la tanière. Au frais. Ses parents ne lui avaient jamais parlé des sangs purs, et encore moins de St Aego, elle ne se doutait pas qu’elle pourrait se faire kidnapper.
Une fois hors de la caverne, elle entrouvrit son bec, et se mit à chantonner une chanson, que sa mère lui avait apprise. Mais elle n’eut pas le temps de chanter trois vers, qu’elle se sentit éjectée de son perchoir. Elle sentit l’odeur du sang, et les bruits d’une bagarre. La peur lui tordit le gésier, et elle se mit à hurler de sa voix aigue lorsqu’elle sentit des serres s’enfoncer dans son duvet blanc. D’un coté, elle espérait que ses parents l’aient vu, mais d’un autre coté, elle avait trop peur qu’ils se soient fait tués. Sa sœur… elle se doutait qu’elle ne la reverrait plus. Elle lâcha un cri mélodieux, et laissa échapper son désespoir, malgré les protestations de la chouette qui là tenait.
Finalement, elle finit par se taire, et elle n’eut plus rien à faire d’autre qu’a détailler le drôle d’individu qui l’avait pris dans ses serres. Un visage blanc, en forme de cœur, et des yeux noirs d’encre. Une chouette effraie ! Kalinka en avait entendu parler, mais elle n’en avait jamais vu en vrai. Elle commença à ouvrir le bec pour se remettre à protester vivement, mais une autre chouette apparut, et lui donna un violent coup de bec sur la tête, qui lui fit perdre connaissance.
Pendant ce temps, les deux chouettes effraies continuèrent de voler, inlassablement, vers une destination qu’elles seules semblaient connaitre.  Lorsqu’elle se réveilla, elle ne put retenir un petit cri de stupeur. La neige, le manteau blanc qui recouvrait jadis le sol avait disparu, et elle voyait des arbres, et des feuilles. Et mêle un petit ruisseau qui serpentait ça et là. Elle comprit qu’elle devait s’échapper. Rassemblant ses dernière force, elle se contorsionna, et avec son bec de bébé, mordit aussi fort qu’elle le pouvait la chouette qui la lâcha, plus de surprise que de douleur.
Kalinka comprit aussitôt son erreur, car elle n’arrivait pas à retenir sa chute. Elle tombait, en chute libre et allait très certainement se tuer. Finalement, elle tomba sur une branche d’arbre feuillue, qui ralentit sa chute, mais qui craqua sous ce poids soudain. Elle dégringola, presque inconsciente et tomba dans une crevasse qui fut bouchée par la branche.
La petite se mit à hurler, car elle avait l’impression que les parois de la crevasse se resserraient sur elle. Elle ne voyait trien, et avait l’impression qu’elle allait mourir. Elle étouffait complètement, et ne savait plus quoi faire. Une fois que sa gorge fut vidée de tout air, elle s’évanouit.
Kalinka se réveilla au sursaut, allongée dans un nid douillet. Elle était dans un creux d’arbre, et la douce lumière de la lune filtrait doucement à travers le rideau de mousse qui tapissait l’entrée et la sortie. Egarée, elle se rendit compte qu’elle n’était plus dans la crevasse, et commença à respirer plus doucement. Elle prit ensuite conscience qu’elle n’était pas seule. Sept paires d’yeux noirs d’encre l’observaient d’un air inquiet. Des chouettes effraies, comme celles qui l’avaient kidnappée.
Elle se mit à hurler, et à se débattre, mais curieusement, personne ne chercha à l’attaquer, et la seule femelle de la famille la repoussa avec une douceur maternelle dans le duvet où la jeune harfang avait été enveloppée. Kalinka prit alors conscience que cette femelle s’était arrachée du duvet spécialement pour elle. Elle se calma, et les jaugea d’un air méfiant. D’après ce qu’elle voyait, il y avait un couple, qui était surement les parents des cinq autres effraies. Ils se ressemblaient tous beaucoup, et avaient le même disque facial blanc comme neige, et les yeux de ce noir d’encre si particulier. Une des effraies semblait avoir l’âge de Kalinka, mais les autres étaient plus âgées. Le père de famille prit la parole :
-Bonjour, nous t’avons trouvé dans une crevasse, à l’autre bout de la forêt.
Il semblait sur le point de lui demander comment elle avait atterrit là, mais la femelle lui coupa la parole, et lui chuchota a quelque chose que Kalinka ne put entendre. Elle lui disait de la laisser se reposer. Néanmoins, la mère des cinq jeunes lui demanda :
-Comment t’appelles-tu, ma petite ? D’où viens-tu ?
Alors, Kalinka leur raconta tout. Les mois passèrent, et tous s’entendaient à merveille. Kalinka semblait avoir oublié sa véritable famille, car elle n’en parlait jamais.
Ses parents adoptifs la chouchoutaient, et ses frères la choyaient. Un jour, ils lui offrirent même une sorte de collier, percé de trou avec lequel lorsqu’elle soufflait, Kalinka pouvait produire de douces mélodies.
C’est ainsi que le matin, elle s’endormait après sa famille adoptive. Elle jouait de cet instrument de musique qui lui plaisait tant. En son for intérieur, au plus profond de son cœur, Kalinka espérait que sa sœur et ses parents l’entendraient, et qu’elle pourrait les revoir.
Insouciante, elle ne se rendait pas compte qu’elle s’exposait au danger en s’attardant devant le creux désormais sien. Comme l’aiguille d’une montre qui repasse au même endroit, comme le soleil qui fait le même trajet, inlassablement dans le ciel, royaume des chouettes, la catastrophe revint, venant gâcher une nouvelle fois la vie de Kalinka.
Ce matin là, elle chantonnait, mais elle se rendait compte, pour une des premières fois, qu’elle était bien différente de sa famille adoptive. Elle, était toute blanche, tachetée de noir, et n’avait pas de disque facial. Elle n’entendait pas aussi bien, et n’avait pas le même hululement râpeux, ce qui la dérangeait. Malgré le fait que sa mère adoptive la félicitait pour sa jolie voix.
Et comme il y avait maintenant pas plus que six mois, des serres l’arrachèrent de son perchoir, et sans qu’elle puisse se défendre, l’emmenèrent dans un enfer. St Aego. Le cauchemar de tous les poussins. Et pendant le trajet, elle n’eut aucune chance de s’enfuir, et c’est en se retrouvant coincée, sans voir le ciel, que ses crises de claustrophobie recommencèrent…






De l'autre coté du miroir

Prénom: Anaïs
Âge: 14 ans
Surnom: Kal'
Comment à tu découvert le forum ? Par mes autres comptes
Comment le trouve tu ? Génial
Les codes du Règlement



Les codes se sont envolés au son d'une douce mélodie....



Dernière édition par Kalinka le Jeu 25 Juil - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DreamingFaction du Bien »
Faction du Bien »


Messages : 9
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 17
Localisation : Dans un rêve de liberté

Qui es-tu ?
Race: Geai Bleu
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Espion et Messager

MessageSujet: Re: Kalinka   Sam 15 Juin - 11:39

R'Welcome la soeurette de Ksie :3 !
Bah manque plus que l'histoire hein ^^
Sinon c'est super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
KalinkaPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 19
Date d'inscription : 14/06/2013
Age : 18

MessageSujet: Re: Kalinka   Dim 16 Juin - 18:15

Merci beaucoup, Ksie!
J'essaye de faire l'histoire bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
KalinkaPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 19
Date d'inscription : 14/06/2013
Age : 18

MessageSujet: Re: Kalinka   Jeu 25 Juil - 18:01

Juste pour prévenir que j'ai tout fini :3 .
Désolé pour le double post :3 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

MessageSujet: Re: Kalinka   Ven 26 Juil - 0:24

Salut. Je suis heureux de pouvoir enfin te valider jeune Kalinka.

C'est beau et bien écrit !! Je trouve que tu t'inspire bien du haut niveau d'écriture de tes amis de RP (Moonye, Ksie etc) ce qui te permet de bien progresser !!!

Je me suis permis de changer le terme "Russe" car il n'existe pas dans Ga'hoole. Il y a les autres mais pas de précision de nations. J'ai changé en "krakéen" (langue du nord) qui me semble plus approprié.

Bon, je valide !!! et bon RP avec ta soeur et Silex. Bonne chance dans cet enfer jeunes poussins de Saint Aego.

Corone

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

test : {USER⁠NAME}

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!




mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kalinka   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kalinka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Technique :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: