Intrusion et espérances

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intrusion et espérances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Intrusion et espérances   Jeu 29 Aoû - 17:31

Les falaises misent à nues par les pires conditions climatiques donnait à cet endroit plus d'effroi qu'il n'avait de par les chouettes qui y vivaient. Ce territoire était celui des sangs purs et peut-être qu'après tout, un lieu effroyable allait toujours de pair avec les plus cruels de notre monde. Par chance cependant, le soleil avait percé toute le jour durant, et depuis les premières heures de la nuit, c'était au tour de la lune de baigner le paysage de sa lumière.

Dans cet étrange monde sans vie, une chouette noire comme la nuit volait sans discontinuer. Elle avait d'aussi sombres projets que la chouette qu'elle allait rencontrer, une envie de vengeance comme jamais elle avait éprouvé. Ce soir, le sang d'un coupable allait couler, et rien n'empêcherai Ethyl d'offrir sa propre justice : celle de la violence. En effet, sur les ordres des grands souverains de la noble confrérie des gardiens de ga'hoole, la petite effraie avait été chargée d’enquêter sur les massacres perpétrés chez les esclaves de saint aego. Si l’opportunité, se présentait, il avait été autoriser à intervenir... mais Ethyl lui même savait qu'il n'allait pas attendre ce moment.

Cette mission représentait bien plus que ce qu'on lui avait ordonné. Il se devait de retrouver un certain Sparkle... le responsable de la mort de Moonye. Les atrocités qu'elle avait vécu pendant les secondes qui avaient précédé son dernier soupir avait été, aux dire de la brigade ayant récupéré son corps, les pires qu'ils aient eu à constater. Ce fût même la raison pour laquelle le gardien d’ébène n'eut le droit de la voir une dernière fois.

Mais qu'importait, il savait ce qu'il avait à faire maintenant, et cela même si il devait y laisser la vie. Scarlett, puis Moonye, la vie n'avait pas été juste envers ses proches pensa-t-il. Mais il était prêt à offrir à ce qui fût les plus riches rencontres de sa vie une vengeance des plus dignes. Ethyl était ainsi... œil pour œil, bec pour bec...

C'est donc sans un mot mais la tête riche en convictions qu'il volait vers son ennemi. C'était presque comme un retour aux sources pour lui, sachant que ce qu'il était devenu était le résultat de la froideur de son enfance comme futur sang pur. Mais ça, Ethyl s'en contrefichait. Il vivait bien sa vie de vagabond mal élevé amoureux du crime et de la souffrance.

Progressivement, il vit apparaître à l'horizon le pic surplombant le repère des sang purs. Ce massif émergeait comme un nouvel astre machiavélique qui se levait au dessus du sol. Il devait être attentif maintenant pour éviter de donner l'alerte et se faire tuer avant même d'avoir réussit sa mission. Le labyrinthe de crevasses qui s'étendaient sous ses ailes était un tel dédale de cavités qu'il se demandait bien comment il allait réussir à rester invisible aux yeux de son ennemi.

Il fallait faire vite et trouver ces réfectoires à déboulunés, ce Sparkle y serai sûrement aussi. Ethyl bouillonnait de pouvoir lui arracher le cœur et lui montrer ses tripes et cela lui donnait une force détermination rare. Peu importe l'issue de la mission, il se devait de mettre en pièce le sang pur de ses cauchemars.

En tendant l'oreille, Ethyl pu entendre un son qui trahissait la présence de ces jeunes chouettes sans âmes : des bruits de pas frappant le sol de manière mécanique et pourtant si désordonné. Ca ne pouvait être qu'eux car celui des soldats ayant un tempo bien plus régulier. L'effraie, de par sa performance auditive, triangula l'origine de ces sons pour en déterminer l'emplacement. Une fois la chose faite, il n'avait plus qu'à rejoindre le lieu à couvert. Le petit gardien fût tout de même surpris que ça présence pourtant si flagrante ne donna pas l'alerte. Mais après tout, il était une effraie, et quoi de plus banal qu'une effraie volant sans armes dans le repère des sangs purs.

Une fois les sons furent assez proche, Ethyl se posa dans un coin de pénombre et continua son approche au sol. Soudainement, il entendit des bruit d'une chouette s'approchant au pas de course. Avait-il été repéré ? Devait-il la tuer ?

Sans même réfléchir, le gardien s'enfonça plus encore dans son recoin baigné dans l'obscurité et n'y bougea plus. Il se devait d'éviter les ennuis dès son arrivée car sa mission était plus importante que de sauter sur le premier inconnu la rage au ventre. Les bruits ne dévièrent pas de leur direction et si cela continuait, il n'allait pas avoir le choix... il fallait frapper cet inconnu le premier avant même qu'il donne l'alerte.

Du coin de sa cachette de fortune, Ethyl vit la chouette surgir à quelques envergures de lui le souffle haletant. C'était, un harfang encore en duvet, un débouluné qui semblait courir pour sauver sa vie... c'était peut-être une chouette assez forte et stupide pour s'enfuir ! Des rumeurs, on lui avait dit que certains avaient déjà fui le joug des sang purs. Enfin... ce n'était que des rumeurs, et lui même n'avait pas vécu assez longtemps pour en avoir connu.

L'harfang en peur ne s'arrêta pas devant lui et continua sa course folle. Si il avait pour but de s'en sortir à serres, il risquait de vite déchanter. Le lieu était trop riche en crevasses pour réussir l'échappée sans un bol solide. Poussé par la curiosité de cette étrange apparition, Ethyl voulu observer l'oisillon et sa direction quand une ombre passa juste devant lui à une vitesse folle. C'était un sang pur sans aucun doute, et vu sa vitesse, il était parti chassé du jeune harfang. Une effraie chasseur de jeunes en détresse, cela pouvait très bien être ce mou du croupion de Sparkle. Il y avait de grandes chances pour que cela soit le cas pour ainsi dire.

Le petit gardien entendit un choc sourd juste à côté de sa cachette, puis un cri faible. Pas de doutes, le débouluné avait vite été rattrapé et Ethyl ne donna pas cher de ses plumes. Pourtant, cette situation lui rappelait un souvenir enfoui profondément en lui. C'était cet instant où il avait choisi de sauver Moonye des griffes d'un capitaine sang pur, il y a de cela de nombreux cycles.

Ethyl sorti donc de sa cachette sans hésitation et se trouva face à face avec cette effraie sang pure en armure posé et prêt à égorger l'harfang qui se trouvait sous ses serres. Ce dernier, tout tremblant, semblait bien trop désespéré par la situation pour tenter quoique ce soit. Et puis après tout, avait-il un moyen de s'en sortir par lui même ?

« Tu as fait du bon travail Sparkle »
s'exclama Ethyl avec détermination.

Le sang pur sembla bien surpris par la situation et n'osa répondre à cette affirmation. C'était bien le but espéré par le petit soldat des gardiens : mettre le doute dans la tête de ce soldat élevé pour tuer et non pour réfléchir. Ethyl devait jouer de cet avantage pour frapper Sparkle au meilleur moment, le frapper au cœur et le faire souffrir pour ces actes. Jouer de son espèce pour faire croire à son ennemie qu'il était en présence d'une allier, il n'y avait rien de plus jouissif pour Ethyl. Lui faire croire qu'il était en sûreté, puis lui porter le coup fatal, c'était le rôle le plus amusant qu'il pouvait esperer.

« Je ne suis pas sparkle » répondit l'effraie en retirant son masque ppour qu'Ethyl puisse le reconnaître. « Il ne s'occupe plus des déboulunés... il est monté en grade ».

Cette phrase était dite avec un tel dédain qu'Ethyl compris vite que cette situation ne plaisait guère à ce soldat. Savoir qu'un tyto du cap avait pu prendre la place de supérieur dans la hiérarchie bien huilée des tyto alba, il y avait de quoi être bien déçu en effet.

« Et toi, que fais-tu ici sans tes serres, tu ferais mieux d'aller t'équiper si tu es là pour m'aider. Je m'occupe de celui-là, vas te préparer »
ajouta-t-il en montrant l'harfang sous ses serres.

Ethyl rigolait bien de la situation, de voir à quel point ce prochaine victime ne se doutait de rien, de voir à quel point un air de confiance régnait alors même qu'il était à quelques instants de la mort. Ce sadisme de jouer avec sa victime lui manquait et il avait oublié ce plaisir sans égal que de décider quand et comment ses opposants allaient mourir. Ethyl attendit donc que l'effraie porte son attention sur l'harfang pour s'en approcher calmement. Il n'était pas pressé de frapper de sa serre, il voulait se délecter de ce moment comme une douce vengeance. Ce n'était pas Sparkle ? Et c'était bien dommage car il ferai parti des « innocents » mort par sa faute.

Le sang pur fit le geste qui annonçait sa mort, et tourna le dos à son bourreau. C'est alors que d'un bond vif, il attrapa le sang pur par la gorge, lui arrachant la carotide d'un geste précis sous le casque de sa victime. Le sang pur tomba à la renverse et rien, pas même son casque, ne pu cacher sa surprise. Ces yeux mêlaient effrois et douleur. Il tenta de crier à l'aide mais tout ce qui sorti de sa bouche fut son propre sang. Voilà, Ethyl était satisfait, il avait respecté son vœux de faire souffrir ceux qui avaient forgé son caractère, son état d’esprits et sa soif pour le sang.

Sans détourner son regard de celui du mourant, Ethyl laissant le sang pur perdre conscience sans dire un mot. Son air était sérieux, froid et contrastait avec sa satisfaction du moment. Le sang pur convulsa encore quelques instants, puis son cœur s'arrêta à tout jamais.

Le silence revint comme tout naturellement après la violence de son acte. A cet instant, la petite effraie compris qu'elle étaient entrée dans le jeu morbide et perfide de cette chasse à la chouette. Elle retira le casque du mort, s'arracha une rémige aux couleur de la nuit sans réagir à la douleur et là plaça dans le bec encore ensanglanté du sang pur. Ce geste, cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas réalisé, comme le signal que sa carrière du « tueur de l'ombre » n'était pas terminée.

C'est alors qu'il porta enfin son attention sur l'harfang qui avait assisté à la scène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Sam 31 Aoû - 21:43

Silex était, comme toujours, en train d’accomplir la désagréable corvée de trier les pelotes des autres. Encore… Eh oui, et cela n’avait vraiment rien d’intéressant. Sauf une chose : espionner les surveillants de St-Aego, ou les Sangs-Purs qui traînassaient par là. Des surveillants, on ne pouvait pas en tirer grand-chose, ils étaient aussi bêtes que leurs serres, et avaient pour la plupart une attitude d’une chouette déboulunée à force de surveiller les poussins en pensant « Mouhahahaha je suis trop fort. Rien ne m’arrivera », et de ne pas penser à se protéger des rayons de la Lune. Et bien sur, peu de chouettes avait trouvé la parade, songea Silex.

Il aurait bien aimé pouvoir prévenir les nouveaux arrivants. Mais il était impossible pour lui de le faire, impossible de se mêler à la foule, il était assez connus maintenant. Les surveillants aimaient bien le martyriser un peu, comme tout les autres poussins quoi. Sauf que lui, il était bien plus résistant qu’un harfang du même âge mais en débouluné, car il ne l’était pas. Logique, il lui restait encore une raison de vivre.

Mais heureusement, d’autres poussins s’en sortaient quand même, ceux qui connaissaient les Légendes des Gardiens de Ga’Hoole, ces histoires magiques, qui avait permis au petit harfang de résister au déboulunage, à l’inulation, et de rester en alerte tout le temps. Encouragé par le rêve de rencontrer un jour ces fameux Gardiens.

Un surveillant s’approcha soudain, Silex replongea le bec dans une énorme pelote qui était plus grosse que ses petites serres minuscules. La chouette lapone, car c’en était une, frappa une jeune hulotte de son aile droite pour la faire atterrir dans la réserve de pelotes, juste devant elle. La pauvre chouette avait seulement arrêté de trier pendant quelques secondes, et observait juste le haut plafond rocheux du pelotorium. Sa vie misérable s’acheva lorsque la lapone le prit dans une de ses serres, pour l’envoyer bouler au loin, contre la parois des roches coupantes si dangereuses lors de l’impact, enfin ce fut les pensées bien triste de Silex qui ne put même pas lever une serre pour aider son ancien compagnon sans risquer de se faire arracher les plumes.

Des blessures ? Oui, Silex en avait eu pas mal dans sa courte vie. Pour pleins de raisons, comme : oublier qu’il était censé être un oisillon débouluné passant ses journées à trier des pelotes, poser une question, ect… Heureusement que maintenant il en avait prit l’habitude, et ne commettait plus des erreurs qui auraient pu être fatales pour lui dans le passée. Et son duvet tout blanc lui cachait les blessures pas encore complètement guéries et effacées. Il songea tristement aussi qu’il allait encore devoir attendre un bon bout de temps avant de pouvoir apprendre à voler, même tout seul, avant de s’évader de cet endroit affreux.

Il profita que le surveillant s’éloigne pour relever enfin la tête. Il s’étira ensuite discrètement les ailes, sans entendre un sinistre claquement de serres derrière lui. Et le possesseur de ses serres lui envoya un coup de ses griffes très coupantes, le faisant basculer en avant par surprise. Le petit harfang sentit que cette saleté de surveillant avait trouvé le moyen de le faire saigner. Il détestait la violence gratuite, et s’en était toujours pas habitué ici par contre. Mais il ne fallait pas qu’il bronche, il fallait qu’il se relève sans rien dire, et qu’il aille chercher une autre pelote.

Et c’est ce qu’il fit, sous l’œil soupçonneux du Tyto qui avait commencé à tenter de le blesser gravement. Même s’il sentait encore le sang dégouliner lentement sur son fin duvet blanc, il ignora, et disséqua une autre pelote, séparant avec soins les petits os, la fourrure, et autres parties, du petit animal victime de l’auteur de cette pelote. Sa blessure n’était pas si grave que ça, il avait mal, c’était tout, mais commençait un peu à s’endurcir. Il n’était plus vraiment le petit poussin pleurnichard qu’il était lorsqu’il avait franchis pour la première fois l’entrée à Saint-Aegolius.

Il savait qu’il avait changé, aussi bien en caractère qu’en physique. Il avait en effet bien grandis, malgré qu’il soit encore de petite taille, et couvert de duvet blanc. Mais dans ses yeux, on pouvait deviner toutes les choses horribles, et épouvantables, qu’il avait pu subir, voir, penser, dans cette prison, loin d’être réellement une pension… Et comme il l’avait dit dans sa tête, il avait énormément changé. Si jamais ses parents étaient encore vivants, ce qu’il en doutait malheureusement beaucoup, ils auraient certainement du mal à les reconnaître, et lui de même. Ca en était triste à y penser, mais c’était la stricte vérité.

Un des seuls Sangs-Purs qui ne lui ait pratiquement jamais fait de mal était étrangement Blueflyght. Hormis tout les hauts-gradés qui n’accordaient même pas un seul regard aux oisillons bien sûr. Mais Blueflyght avait l’air de bien l’aimer, allez savoir pourquoi cela… En plus c’était elle qui l’avait emmené dans cet endroit épouvantable. Mais pourtant, une des chouettes les plus sadiques de St-Aego n’était autre qu’elle. Bizarre… Mais Silex ne s’en plaignait pas du tout, enfin en espérant que c’était vraiment honnête de la part de l’effraie bleue, et que cela n’était pas une mascarade. En revanche, il trouvait qu’elle avait changé ces derniers temps… Tout aussi étrange… Elle paraissait vraiment tourmentée, Silex la voyait beaucoup moins. Mais bon, il avait d’autres problèmes en tête pour le moment, pas la peine de s’encombrer en plus l’esprit avec ça. Comme ce fichu Sang-Pur le surveillant toujours…

Juste à ce moment là, il perçut un mouvement très furtif derrière lui. Aucun doute, le Tyto allait lui apporter le coup final, peu soucieux de la vie d’un petit harfang. Il se mit alors à courir, courir oui, car il n’avait pas le choix vraiment, étant encore dans l’incapacité de voler. Il dépassa les rangées d’oisillons qui triaient des pelotes toujours autant monotonement. L’intérêt pour Silex était qu’il se fondait pratiquement dans la foule, et que des poussins déboulunés ne s’amuseraient pas à dire « Hé toi ! Fais gaffe quand même ! » ou autres choses de ce genres…


En revanche, il n’allait pas tarder à ce faire attraper quand même. Comment rivaliser avec une chouette adulte en plein vol quand on est un petit poussin qui a encore tout son duvet ?! Il fallait qu’il tente une issue. Mais où ? Il décida de raser les parois, et en passant dans un coin d’ombre perçut une présence, et entraperçut une ombre noir se dissimulant prestement. Mais pas le temps d’aller voir… Il fallait qu’il échappe à la mort inévitable…

Il continua donc sa course folle, en sachant qu’il n’y avait pratiquement plus d’effort, luttant contre la peur pour continuer à courir.

Soudain, la chouette parvint à l’attraper dans un bruit de choc sourd. Il le plaqua au sol, lui appuyant de plus en plus sur la gorge, à l’aide de ses serres. Le pauvre petit harfang tremblait trop pour faire une quelconque action, c’était vraiment une impression horrible de sentir la mort approcher à grands pas, sans arriver à faire la moindre petite chose pour tenter de s’en sortir. En plus le soldat portait une armure. La situation ne pouvait pas être plus critique quoi.

Et c’est à ce moment là qu’une chose inattendue se produisit. Une chouette effraie, une Tyto Alba, pensa tout de suite Silex apparut de l’obscurité, l’air profondément déterminé. Etrangement, cette chouette était bien plus petite que les autres Tytos, ce dont le jeune harfang n’accordait guère d’importance, lui-même souvent bien moqué par sa petite taille par rapport aux autres de son âge. Egalement, elle était d’un beau noir de jais, mais ce qu’elle avait l’air féroce cette chouette !

Ce Tyto s’exclama alors :
« Tu as fait du bon travail Sparkle »
Silex en fut extrêmement surpris, ainsi que son adversaire apparemment, ou plutôt devrait-on dire son peut-être futur bourreau. Il avait déjà entendu parler de Sparkle, et le détestait, cette chouette si cruelle et méchante. Mais il avait également entendu parler –à son grand soulagement quand même- que ce Sparkle ne s’occupait plus des oisillons déboulunés, ce qui avait du certainement remonté l’espérance de vie des petits de… Disons… 3-4 jours ? Silex voyait bien tout les jours des morts, et s’en passerait volontiers si cela était possible.

Mais c’est alors que le Sang-Pur enleva son masque, pour certainement bien lui faire comprendre qu’il n’était pas Sparkle, et dit, sans pour autant relâcher la pression sur le jeune harfang :
« Je ne suis pas Sparkle. Il ne s'occupe plus des déboulunés... il est monté en grade ».
Il avait dit tout cela avec un certain dédain. Silex se dit qu’il devait vraiment être jaloux pour oser dire cela à l’autre effraie si mystérieuse. Il continua alors, d’un ton guère plus respectueux :
« Et toi, que fais-tu ici sans tes serres, tu ferais mieux d'aller t'équiper si tu es là pour m'aider. Je m'occupe de celui-là, vas te préparer »

Et il désigna Silex du bout de ses serres. Ce dernier ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. « Roh làlàlàlàlà ce qu’il peut être bête celui là, à penser que l’autre effraie est un bien Sang-Pur » pensa t-il. Oui, il pensait à ça au début de sa mort. Oui, il était sûr et certain que le Tyto noir n’était pas un Sang-Pur.

Le petit harfang s’aperçut que l’effraie noir comme la nuit attendait que le Tyto qui lui enserrait toujours la gorge, un peu trop fort d’ailleurs, il commençait à se sentir vraiment bizarre, et pas dans le bon sens. Ca n’était peut-être pas Sparkle… Mais ce qu’il pouvait être sadique tout de même ! Et c’est alors qu’il tourna les yeux à la chouette toute noire.

Cette dernière bondit alors, tel un éclair de jais, et en attrapant la gorge du Sang-Pur, parvint à lui faire une grosse blessure. Les évènements s’étaient écoulés tellement rapidement que Silex ne put avoir le temps que de rouler sur le côté, pour éviter de se prendre le Sang-Pur en pleins dans la face, ce dont il se passait volontiers.

Il vit que le Sang-Pur tentait d’appeler à l’aide, de la surprise et de l’effroi se lisant dans ses yeux sombres. Mais il n’eut que du sang s’écoulant, même jaillissant de son bec grand ouvert dans un signal de détresse étouffé. Silex se tourna ensuite vers le bourreau de la chouette qui aurait dut elle-même être son bourreau, et remarqua, très impressionné, extrêmement surpris aussi, de constater à quel point cette chouette restait impassible, et froide, devant ce massacre !

Cette dernière s’approcha alors du cadavre qui venait de faire son dernier souffle, afin de lui mettre une de ses plumes noires qu’il avait arraché sans la moindre grimace, après avoir enlevé le casque du mort, dans le bec. Ce qui finit d’impressionner Silex.

Et c’est alors qu’il se tourna vers lui. Le petit harfang se releva difficilement, encore un peu tremblant, de tous ses évènements qui venaient de se produire sous ses yeux. Ne sachant pas trop quoi faire, il décida de s’incliner légèrement, et maladroitement car il était gêné par la petite blessure que lui avait faite ce Sang-Pur, et de dire à son sauveur, s’il l’était vraiment :
« Merci… Merci de m’avoir sauvé. Si cela était votre but… Ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Jeu 5 Sep - 13:14

Ethyl fût surpris de la réponse du prétendu débouluné... qui ne devait pas être aussi écervelé qu'il paraissait. Son plumage avait subit les caprices du temps et des sangs purs, mais son regard n'avait rien de ceux qui s'étaient abandonnée à la discipline de l'union tytonique. L'avait-il déjà croisé un jour ? Il y avait bien peu de chances.

« Merci… Merci de m’avoir sauvé. Si cela était votre but… Ou non.

Plus de doutes possible sur la raison qui avait poussé cet harfang à peine en plumes à fuir. Il n'avait rien d'un débouluné... et semblait même voir clair dans la situation d'Ethyl. La petite effraie se demanda si elle pouvait là laisser en vie sans qu'elle parle de sa présence à quelqu'un d'autre. A la vitesse où les rumeurs pouvaient aller, les sangs purs auraient vite fait de prendre conscience de sa présence. Mais bon, rien qu'un surveillant manquant à l'appel, un minuscule surveillant comme celui qu'il venait de tuer... et l'alerte allait vite être donnée.

Ethyl avait l'impression qu'il refaisait les choix qui l'avait poussé à sauver Moonye, et à vivre avec un espris apaisé de ses excès de violence. Mais la situation était tout autre car il risquait la mort si ce petit harfang n'était pas en mesure de tenir sa langue.

« De rien, tu pourras me remercier quand je serai loin de cet enfer. Gardes ce que tu as vu pour toi... hein ? »


Car oui, il n'en avait pas fini, il avait encore à trouver ce Sparkle et à enqueter sur ces prétendus massacres. D'ailleurs, ce jeune tombait à pic, car il allait sûrement avec les réponses aux questions qu'il était venu chercher. Peut-être que Sparkle était une de ses mauvaises connaissance qu'il pourrait localiser grace à lui. La chouette qu'il avait sauvé pourrait donc le sauver lui aussi : lui fournir des informations les plus fiables possibles, celles au sein même de l'union des sangs purs.

D'un ton bien plus délicat, Ethyl ajouta donc :

« Tu ne sais pas où je pourrai trouver Sparkle par hasard ? J'ai... des comptes à régler avec cette chouette »

Il fallait être un hagsmon pour ne pas comprendre le fond de sa pensé. Ce sparkle était le but ultime d'Ethyl pour cette opération d'infiltration. Pouvoir l'ouvrir lentement, dans d’immenses souffrances, comme une douce vengeance qu'on savoure... il s'en réjouissait d'avance. Car il savait déjà qu'il réussirait à le trouver, et que ce dernier risquerai de goûter à un style très différent de gardiens... le genre à vous faire regretter d'avoir choisi la voie des sangs purs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Ven 6 Sep - 14:35

« Merci… Merci de m’avoir sauvé. Si cela était votre but… Ou non. »
Il était clair selon Silex que ça n’était pas son intention première de le sauver, mais plutôt, de s’occuper de ce qu’il croyait être Sparkle. Ça n’avait pas l’air de vraiment le gêner d’avoir tué un innocent… Si on pouvait considérer un Sang-Pur comme innocent bien sûr.

Mais, la question qui trottait le plus dans la tête de Silex, c’était, mais qui était-il ?! Pas un Sang-Pur, c’était sur et certain, car le jeune harfang ne l’avait jamais vu. Et un Sang-Pur ne tuerait pas comme ça un de ses alliés, même si certains sont on ne peut plus bêtes. Et l'effraie noire était loin de l'être apparemment. Un solitaire ? En tout cas, c’était un tueur exceptionnel, qui ne paraissait pas avoir finit ce qu’il voulait. Ce meurtre n’était pas le dernier. Une pensée frappa soudain Silex. Était-ce… Un Gardien ? Ho… Cela lui plairait beaucoup. Mais il avait l’impression que cette chouette n’avait pas du temps à perdre de parler avec lui qui n’était encore qu’un poussin…

« De rien, tu pourras me remercier quand je serai loin de cet enfer. Gardes ce que tu as vu pour toi... hein ? »
Silex le dévisagea du regard. Et puis quoi encore ? Pourquoi ouvrirait-il son bec ? De toute façon, il n’avait personne à qui parler. Même à son seul ami, il ne savait pas du tout ce que les Sangs-Purs avaient bien pu faire de lui, et il ne préférait pas le savoir. Même si l’absence de la compagnie de Nesix lui manquait terriblement. Mais cette chouette était prête à tuer. Il ne fallait pas qu’il lui prenne l’envie soudaine de l’éliminer, en pensant qu’il allait tout rapporter.

Et cette chouette noire comme la nuit continua, d’un ton bien plus délicat cette fois-ci :
« Tu ne sais pas où je pourrai trouver Sparkle par hasard ? J'ai... des comptes à régler avec cette chouette »

Silex commença déjà par répondre, pour éviter d’être malencontreusement muet pour l’éternité :
« Je n’en parlerais à personne. Je n’ai personne à qui en parler de toute façon. Je hais cet endroit de plus. Je pourrais même inventer de fausses rumeurs si vous voulez. Enfin, j’aimerais bien savoir qui êtes vous déjà… »

Décidément, cette chouette en avait beaucoup après Sparkle. Des comptes… C’était clair qu’il voulait le tuer surtout. Mais cela ne dérangeait pas Silex. Ce Sparkle était d’une cruauté, que même si le jeune harfang n’aimait pas voir des chouettes mourir, cela ne lui ferait rien. Il répondit alors :
« Je ne sais pas vraiment. Parfois il passe vers ici pour martyriser des oisillons, cela l’amuse, et de nombreux disparaissent complètement, à cause de lui et de d’autres… »
Et il finit, tristement, en baissant la tête :
« Comme mon seul ami, par exemple… »

Ce qu’il aurait aimé retrouver Nesix ! Même s’il préférait ne pas trop y penser. Il songea que l’effraie en face de lui se ficherait bien de ce qu’il était advenu à son ami, mais il avait bien besoin d’en parler un peu. Il ne connaissait pas cette chouette, il voulait absolument savoir qui était-elle. Et également peut-être l’aider, après tout, il entendait souvent des tas de trucs intéressants.

Et si cette chouette comptait bien en profiter, Silex n'aimait pas vraiment être utilisé, mais s'il apprenait que cette chouette faisait parti du camp des "gentils", oui il serait prêt à lui parler de comment évoluer Saint Aego' . Personne ne faisait bien attention à un petit harfang à l'air de débouluné qui traînait un peu partout. Sauf quand l'envie prenait à un Sang-Pur de "s'amuser" un peu avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Mar 8 Oct - 13:39

Une fois que Silex eut terminé sa phrase, Ethyl lui tourna le dos pour cacher ses incertitudes. Merci lui avait-il dit ? Ce petit harfang devenait un boulet à porter, un nouveau risque pour lui de se faire démasquer... Et la seule réponse qu'il lui offrait était un merci ? Qu'allait-il bien pouvoir faire de lui ?

Le moment était mal choisi de décider de son sort. Il aurait mieux fait de prendre la fuite, laissant ce débouluné avec ses problèmes. Mais voilà : ce dernier était passé de victime à acteur. Silex l'avait aidé à perpétrer ses actes de guerre, créant une diversion lui offrant la seconde qui avait causé la perte du soldat sang pur. Soit, ce n'était rien qu'une petite seconde, et l'effraie charbon pouvait sans doute continuer sa route comme si de rien était. Mais voilà la seconde était de grande valeur car elle scellait un lien aussi improbable que loufoque.

Il voulait l'aider ? Mais il rendait ses choix bien plus difficiles car il y avait de nombreux risques. Et ces risques, Ethyl n'était pas vraiment disposé à les vivre. Au mieux, cet harfang allait retrouver son groupe comme si de rien était et le temps qu'il ébruite l'histoire qu'il venait de vivre, Ethyl aurait déjà eu le temps de mettre Sparkle en pièce. Mais il n'y avait aucune certitude à avoir face à un jeune harfang fraîchement sorti d'un brainstorming de qualité sang pur. En effet, les chances que ce dernier offre son savoir au premier soldat venu étaient loin d'être minces. Alors que devait-il faire ? Le tuer ?

Sans plus attendre, Ethyl bondit sur le jeune aux duvet encore bien présent. Par glaucis que ce dernier était grand malgré son âge ! L'effraie, qui n'était pas bien grande pour son espèce, eu bien du mal à le plaquer au sol. Mais ce dernier, sans doute surpris par cette attaque, n'opposa par chance aucune résistance. Plaqué au sol, il était à sa merci... Il suffisait d'un simple coup net sous la gorge et on en parlait plus. Et puis de toute façon, sans témoin pas de retour de flamme. Pas même Bubo – alias la chouette je-sais-tout – ne pouvait lui en tenir rigueur.

Ce n'était pas bien compliqué de cacher ce double otuscicide (1) en un acte purement hagsmoniaque. Enfin... rien de plus simple pour un sans cœur comme lui, capable de charcuter des corps sans le moindre état d'âme.

Mais en regardant dans les yeux de l'harfang, le gardien tueur de sang pur se reconnu quelque peu. Lui aussi avait été prisonnier de l'idéologie sang pure à son insu. Et si il y avait bien un point sur lequel Ethyl devait montrer un minimum de solidarité, c'était par un acte d'empathie. Si cet harfang n'était pas débouluné, alors peut-être que sa valeur était plus grande que d'offrir un cadavre pour cacher un meurtre. Peut-être qu'il pourrait même lui être utile pour retrouver le meurtrier de sa fille adoptive. Ethyl bloqua donc le bec du nouvel emplumé.

« Est-ce que je peux avoir confiance en toi ? » lui-dit il froidement.

Pour Ethyl, il n'était pas question de lui dire qui et pourquoi il était là sans être sûr que cet acte ne remettrait pas sa survie en question. Se fier à personne, c'était une question élémentaire de survie... même si Silex pouvait correspondre au profil de l'infiltré de choix : indétectable et prêt à tout pour l'aider.


(1) Otuscicide, du latin : otus = chouette et icide = détruire ==> meurtre de chouette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Jeu 31 Oct - 16:37

Après qu’il eut terminé sa phrase, l’effraie noire de jais lui tourna le dos. Silex n’insista pas, lui laissant le temps de réfléchir à ses paroles. Lui-même, était assez méfiant envers l’effraie. D’accord, elle lui avait sauvé la vie, ça n’était pas un Sang-Pur, et il comptait éliminer Sparkle. Tout cela devrait le réjouir, mais de la manière dont il avait tué son agresseur, il n’aurait aucun mal à le faire disparaitre lui aussi. Faire disparaître le seul témoin de cette scène dont les rumeurs pourraient facilement monter vers Bec d’Acier lui-même. Il est vrai que si le peut-être Gardien le laissait repartir tranquillement dans son groupe, comme si de rien n’était, il prendrait le risque de se faire découvrir à cause de lui.

Même si la décision de Silex était prise, qu’il n’allait donc sûrement pas le dénoncer, même s’il pourrait en mourir à cause de cela, car des Sangs-Purs en colère aiment organiser des assassinats groupés de chouettes « impures » comme ils les appellent. Il est vrai qu’un « accident » est si vite arrivé ici, ces chouettes n’auraient aucun mal à trafiquer la parois rocheuse, ou à réussir à produire un éboulement sur des dizaines d’oisillons déboulunés, et torturer les survivants, les laissant agoniser jusqu’à la fin. Oui, il en avait vu de cela, et ça ne faisait que renforcer le dégoût qu’il avait sur les Sangs-Purs, il les haïssait réellement. Cette chouette venant de l’extérieur pourrait représenter un espoir pour lui, mais elle n’avait vraiment pas l’air de cet avis.

Perdu dans ses pensées, il ne vit que trop tard l’effraie se retourner vivement, et bondir sur lui pour le plaquer au sol. Silex ne put opposer de résistance, même si l’effraie, étant très petite pour son espèce, donc légèrement plus grande que lui qui n’était pas si grand que ça, elle n’eut aucun mal à le neutraliser. Tueur d’élite contre un poussin rendu trop frêle par le dur régime de Saint Aegolius, ce dernier n’avait en effet aucune chance.

Plaqué lamentablement au sol, sentant son heure arriver, il ne put que fixer l’effraie. D’un regard souhaitant lui prouver qu’il devait avoir confiance en lui, qu’il haïssait les Sangs-Purs, que ça n’était pas parce qu’il était avec eux depuis tout petit qu’il était à leurs côtés, qu’il avait trop souffert pour leur faire confiance… Elle était son seule espoir. Sa vie n’avait pas de valeur dans ce monde, cette chouette pourrait le tuer bien sûr, sans aucun mal, mais finalement, au dernier moment, semblant hésiter, elle lui demanda froidement :
« Est-ce que je peux avoir confiance en toi ? »

Avoir confiance en lui ? Oui bien sûr, mais ça serait bien que ça soit réciproque. Que cette chouette ne le tue pas dès qu’il lui aurait transmis toutes les informations qu’il tenait de ses nombreuses observations, balades discrètes. Ne se faisant presque jamais prendre par la stupidité évidente de certains surveillants, et de Sparkle, oui il en avait vu des choses étranges, même de la part d’un guerrier Sang-Pur.

Selon lui, l’effraie noire devrait alors lui décliner son identité, même si lui laissait la vie sauve serait déjà bien. Il ne dévoilerait ses informations que s’il est sûr que cette chouette soit du bon camp. Mais il fallait lui faire confiance. Il lui répondit alors, préférant ne pas traîner, et de ne pas laisser sa seule chance d’avoir une vie valant plus que deux pelotes, d’une voix calme, aussi calme qu’il le pouvait, emprisonné dans les serres de l’inconnue :
« Oui, vous pouvez avoir confiance en moi. Je hais les Sang-Purs. Vous pouvez me tuer si vous voulez, ma vie ne vaut rien ici… Mais laissez-moi vous aider ! Je sais que ça ne doit pas être évident de laisser un témoin ici. Mais je vous jure que je ne dirais rien. J’aimerais vous faire confiance, moi aussi, mais alors que vous ne me tuez pas après que j’aurais raconté tout ce que je sais… »

Et il finit d’une voix étranglée, involontairement, venant de son espoir :
« Faites moi confiance… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Dim 29 Déc - 19:20

« Oui, vous pouvez avoir confiance en moi. Je hais les Sang-Purs. Vous pouvez me tuer si vous voulez, ma vie ne vaut rien ici… Mais laissez-moi vous aider ! Je sais que ça ne doit pas être évident de laisser un témoin ici. Mais je vous jure que je ne dirais rien. J’aimerais vous faire confiance, moi aussi, mais alors que vous ne me tuez pas après que j’aurais raconté tout ce que je sais… »

Après ses propos, Ethyl avait toujours cette indécision qui le rongeait. Il n'avait jamais douté que cet harfang avait les même motivations face aux sangs purs. Se faire courir après, tenter d'échapper au soldat qu'il venait d'exécuter, échapper lui aussi à la mort... c'était une belle raison pour en vouloir à ces mous du croupion. De toute façon, il n'en doutait pas une seconde. Mais ce qui le dérangeait, c'était qu'il n'avait aucune certitude sur son courage à tenir un tel secret.

Face à la torture, même les plus valeureux finissaient par craquer. Cet harfang ne devait pas échapper à la règle... et tôt ou tard, la venue d'Ethyl allait se faire savoir. Travailler en duo pour cette mission ne faisait pas partie de son plan, il n'en avait jamais été question. Sa vie de solitaire lui réussissait pas trop mal à vrai dire alors pourquoi en changer.

« Faites moi confiance… "


Confiance ou pas, c'était plutôt sa façon d'être qui lui interdisait de mettre sa vie dans les serres d'une autre chouette que Glaucis. Sa bonne étoile lui avait toujours porté chance et il se voyait pas changer ses habitudes justement. Confiance ? Donner sa confiance à un inconnu ? Pas question ! Ethyl ne desserra donc pas son emprise sur le jeune inconnu même si bizarrement, il ne remettait pas en doute sa franchise.

Au fond de son gésier, l'effraie charbon ne pouvait pas changer ce qu'il était : un tueur commando. L'information était ce qu'il avait de plus précieux, à protéger coûte que coûte au péril même de sa vie. Non, l'harfang ainsi sauvée n'allait rien savoir de lui. Si elle voulait payer sa dette de vie, ça allait être sans rien connaître sur son sauveur.

« Ce que tu dois savoir de moi se résume à un mot : inconnu... »


L'effraie charbon garda son regard froid et distant, tentant de faire comprendre au déboulunné qu'il n'était pas une chouette amicale. Il n'était plus question de lui couper la carotide finalement... mais d'accepter son aide.

« Je suis ici pour régler un vieux compte avec Sparkle, je dois tout savoir sur lui. Ses habitudes, son point faible... tout »


Ethyl desserra donc son emprise un peu pour laisser le jeune parler.

« Et toi ? Ton nom c'est quoi ? Comment tu as atterri ici ? »


La dernière question était peut-être anodine, mais Ethyl était curieux de savoir comment cet harfang avait eu le mauvais coup du destin qui expliquait sa venue dans l'enfer des chouettes. Il n'oubliait pas pourquoi il était là, mais peut-être que connaître celui qui lui viendrait en aide lui permettrait de savoir si il pouvait vraiment lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Dim 29 Déc - 23:11

« Faites moi confiance… » Avait finit Silex, en murmurant.

Le petit espéra que son sauveur puis agresseur allait le laisser sortir, non pas qu'il avait l'intention de s'enfuir, bien au contraire. Il voulait vraiment lui venir en aide, en effet, et était dévoré par la curiosité de ce qui avait bien pu se passer entre Sparkle et cette chouette . Et il ne savait toujours pas qui elle était en plus ! Mais comme il connaissait quelques petites choses sur Sparkle, il pouvait se dire qu'il sortirait peut-être vivant de cette histoire. Et puis si jamais il me tue, j'aurais au moins accompli une bonne action et je ne mourais pas sous les serres amusées de ces fichus surveillants en manque de proie, pensa-t-il. Il fixa les yeux noirs et froids de l'effraie, y cherchant une lueur réconfortante qui lui manquait terriblement, mais sans succès. Il soupira de tristesse dans son fort intérieur.

En plus, la chouette noire ne desserrait toujours pas son emprise, Silex était très inquiet à l'idée qu'il le tue directement, d'un simple mouvement de sa serre, il le pourrait sans mal effectivement. Donc il continua à le fixer, en attendant le verdict. Et celui ci vint enfin :
« Ce que tu dois savoir de moi se résume à un mot : inconnu... »

Silex, crispé jusqu'à maintenant, se relacha, déçu de ne toujours pas connaître l'identité de la chouette qu'il souhaitait aider. Bon lui-meme ne pouvait se permettre d'accorder sa confiance totale à cette chouette, du moins pas encore, tant qu'elle ne l'aura pas relaché. il se contenta donc d'hocher difficilement la tete, en essayant de ne pas s'étouffer par les serres de la chouette noire comme la nuit. Mais il était de plus en plus desespéré que l'effraie garde son regard noir et distant, le petit harfang se demandait bien ce qu'il pouvait penser de lui, pauvre orphelin martyrisé sans pouvoir se défendre, emprisonné jusqu'à la fin de sa vie normalement. Rien de bien beau quoi. Et vu comment il se comportait, il était fort probable que les pensées du poussin étaient confirmées.

Et c'est alors que la chouette mystérieuse continua :
« Je suis ici pour régler un vieux compte avec Sparkle, je dois tout savoir sur lui. Ses habitudes, son point faible... tout »

Bon, Silex savait ce qu'il lui restait à faire. Et il était capable de répondre sans problemes à ses questions, heureusement ! En plus, il commençait à desserrer son éteintre de sa gorge ! Silex put enfin prendre une bouffée d'air acceptable, et hocha à nouveau la tete, et allait lui répondre quand l'autre chouette lui demanda alors :
« Et toi ? Ton nom c'est quoi ? Comment tu as atterri ici ? »

Ha... Peut-etre était-ce une chance pour Silex, une unique chance, de se faire accepter par cette chouette. Il ferma les yeux alors, en silence, pour se remémorer ce jour inoubliable, terrible, qui avait bouleversé sa vie si joyeuse du passé. Puis il ouvra à nouveau ses grands yeux jaunes, autrefois si vifs, devenus ternes par tant de maltraitance, et raconta, doucement :
"Donc je m'appelle SilexC et non pas ce matricule étrange. Enfin, pour mon histoire... C'était un jour où mes parents étaient absents je crois... Il n'y avait que mon frère et ma soeur, si c'était bien ce que j'avais comme famille"

Il s'interrompit quelques instants, le coeur serré, se rendant compte compte que ses souvenirs n'étaient plus ce qu'ils étaient. Mais fondre en larme signifierait un signe de faiblesse évident, et il se retint donc, et poursuivit, d'une voix qu'il tenta de rendre la plus stable possible :
"Il y eut un accrochage plus bas dans la falaise de glace dans laquelle se trouvait notre nid. A ce moment là j'avais à peine mon duvet mais mes frères ou soeurs n'ont pas réfléchis aux risques, et d'ailleurs on ne pensait pas qu'il y en aurait, et ils y sont allés donc. Moi, je m'étais perché au bord, car je ne voulais surtout pas les quitter des yeux... Et c'est alors qu'une chouette bleue, une effraie appelée Blueflyght m'enmèna dans ce fichu endroit !"

Et il finit, avec sa voix montant au faisant à mesure :
"Ces chouettes là, de St machin, ont fait des choses terribles ! Je ne parle pas seulement de ce qu'ils ont fait de moi, et des autres poussins, mais je ne peux pas les laisser continuer !"

Puis, tout en priant Glaucis, Silex dit d'une voix presque suppliante :
"J'espère que cela vous convient... Et que ça vous prouve que je suis près à vous aider sans soucis ! Je comprends complètement que vous préférez rester inconnu à mes yeux... Mais accordez moi ne serait-ce qu'une tout petite partie de votre confiance... Je ferais tout pour ne pas vous décevoir !"

En disant cela, Silex se rendit compte qu'il avait beau avoir gagné en maturité, avoir grandis trop vite pourrait-on dire par les circonstances, il avait encore besoin de la présence d'adulte. Et cela lui donnerait une raison de vivre réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Dim 5 Jan - 11:45

"Donc je m'appelle Silex et non pas ce matricule étrange. Enfin, pour mon histoire... C'était un jour où mes parents étaient absents je crois... Il n'y avait que mon frère et ma soeur, si c'était bien ce que j'avais comme famille"

Il y eu un silence qu'Ethyl connaissait que trop bien. Il savait que de telles histoires faisaient remonter en cet harfang de vives émotions. Ses souvenirs étaient plutôt emplis de haine envers un sort qui s'était acharné sur lui, avec une famille qu'il n'avait jamais vraiment eu. Mais ce n'était pas le moment de flancher, surtout face à un débouluné qu'il devait à tout prix impressionner. Comment aurait-il pu exiger un furet infaillible s'il n'était pas lui même solide comme un roc ? Ethyl continua donc à le fixer droit dans les yeux, droit dans les plus fébriles émotions de Silex. Il y reconnu une profonde blessure... lui aussi faisait tout pour ne pas montrer sa douleur.

"Il y eut un accrochage plus bas dans la falaise de glace dans laquelle se trouvait notre nid. A ce moment là j'avais à peine mon duvet mais mes frères ou soeurs n'ont pas réfléchis aux risques, et d'ailleurs on ne pensait pas qu'il y en aurait, et ils y sont allés donc. Moi, je m'étais perché au bord, car je ne voulais surtout pas les quitter des yeux... Et c'est alors qu'une chouette bleue, une effraie appelée Blueflyght m'enmèna dans ce fichu endroit !"


Puis il ajouta ce pourquoi ils étaient réuni ici... ce qui les unissait dans une lute contre la barbarie.

"Ces chouettes là, de St machin, ont fait des choses terribles ! Je ne parle pas seulement de ce qu'ils ont fait de moi, et des autres poussins, mais je ne peux pas les laisser continuer !"

Silex était donc parfait pour cette mission. Assez sensible pour comprendre l'urgence de la situation, les motifs du combat d'Ethyl. Cette douleur le rendait plus fiable qu'un gardien ayant vécu toute sa vie dans le cocon du grand arbre, loin de la barbarie... loin de la réalité de ce monde. Ethyl desserra encore un peu son emprise sur Silex sans vraiment le lâcher.

"J'espère que cela vous convient... Et que ça vous prouve que je suis près à vous aider sans soucis ! Je comprends complètement que vous préférez rester inconnu à mes yeux... Mais accordez moi ne serait-ce qu'une tout petite partie de votre confiance... Je ferais tout pour ne pas vous décevoir !"


L'effraie charbon se redressa de toute sa taille, n'offrant pas encore un visage qui pouvait inspirer la confiance. Bien qu'il savait déjà qu'il acceptait l'aide du jeune harfang, la mission qu'il lui confierait n'était quand à elle pas encore fixée. Ethyl savait malgré tout que s'il voulait un gésier solide capable de braver tous les risques, il devait lui offrir une part d'espoir, un idéal sur lequel l'harfang pouvait s'accrocher.

Le petit gardien lâcha donc totalement Silex de son emprise et recula de quelques pas, laissant assez d'espace au jeune au plumage blanc comme neige assez d'espace pour se relever. Puis il se tourna vers ce qui fût quelques instants auparavant son ennemi, réfléchissant au meilleur moyen d'approcher la faction sang pur en plein cœur. Bien que son statut au sein du grand arbre était pas vraiment au beau fixe depuis l'arrivé de Achlys et la position qu'il défendait pour elle, il savait que c'était le moyen d'avouer son appartenance.

« As-tu entendu parler des gardiens ? Nous avons pas l'habitude d'employer la manière forte, mais certains... décérébrés... demandent des moyens à part »

Dit-il en pointant le sang pur baignant dans son sang à côté d'eux. Puis il ajouta, en haussant les épaules.

« Face à eux, ce n'est pas la fin qui justifie les moyens, mais les cas exceptionnels qui demandent des moyens égaux »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Mer 15 Jan - 14:15

« J'espère que cela vous convient... Et que ça vous prouve que je suis près à vous aider sans soucis ! Je comprends complètement que vous préférez rester inconnu à mes yeux... Mais accordez moi ne serait-ce qu'une tout petite partie de votre confiance... Je ferais tout pour ne pas vous décevoir ! »

Le jeune harfang fixa ensuite les yeux de l'effraie une énième fois, cherchant une lueur dans ses yeux d'ébènes. En vain. Mais, alors qu'il allait se dire que tout était perdu maintenant, s'il n'avait aucune réaction à son triste récit, ce dernier desserra enfin ses serres ! Silex vit que l'effraie de charbon se redressa, mais il ne dévoilait toujours aucune expression sur son disque facial. Il paraissait réfléchir aux paroles du jeune harfang, qui, quand à lui, espérait qu'il s'était montré suffisamment convaincant.

Il préféra attendre patiemment, quand soudainement l'effraie comme la nuit le relâcha complètement, et recula même de quelques pas, pour lui permettre de se relever. Ce que Silex fit, en lui offrant un regard reconnaissant, pour sa confiance de le laisser libre de ses mouvements. Il se sentait bien mieux debout, logique, il n'avait plus à redouter d'être étranglé. Et qui lui fit encore plus gonfler son espoir. Le petit harfang était tout content d'avoir été libéré, mais il ne fit aucun geste, mis à part continuer d'observer l'effraie. Il attendait qu'elle prenne la parole, ce qui n'allait pas tarder à venir selon lui.

Pour le moment, elle s'était retournée, afin de contempler ce qui était à l'origine un Sang-Pur, mais qui ne ressemblait à plus grand chose, mis à part un tas de plumes sanguinolent. Cette vue dégoûta quelque peu Silex encore une fois, rien d'étonnant. Mais il ne détourna pas le regard, souhaitant montrer toute sa détermination.

L'effraie mystérieuse lui dit alors, en pointant le cadavre :
« As-tu entendu parler des gardiens ? Nous avons pas l'habitude d'employer la manière forte, mais certains... décérébrés... demandent des moyens à part »

Les yeux de Silex brillèrent sans qu'il s'en rende compte. Les Gardiens... se dit-il, rêveur, Et ce « nous » ? L'effraie en serait-elle vraiment un ? Oui, il n'en avait aucun doute. Déjà que avant de le savoir, Silex était très impressionné par cette chouette, même si elle avait fait connaître une mort atroce au Sang-Pur. Ce qui ne le gênait pas bien sûr, même si avec un peu moins de souffrance, pour ses yeux de poussins ça n'aurait pas fait de mal. Enfin là, il éprouvait vraiment de l'admiration pour cette chouette, ce Gardien !

Il allait réagir à haute voix, lorsque le Gardien continua, semblant n'avoir pas fini, en haussant les épaules :
« Face à eux, ce n'est pas la fin qui justifie les moyens, mais les cas exceptionnels qui demandent des moyens égaux »

Silex hocha la tête, et répondit :
« Oui, j'en ai entendu parler, par les Légendes de Ga'Hoole, même si on m'avait assuré que ça n'était « que » des légendes. »

Cela avait en effet suscité quelques disputes avec ses aînés, mais il passa cela sous silence, trouvant cette précision inutile. Il tenait en effet à s'exprimer du mieux possible devant cette chouette. Il était aussi très heureux d'avoir rencontré enfin un Gardien, mais n'osa pas le lui dire directement, ne sachant pas si l'effraie allait apprécier, oui ou non.

« Mais ce sont ces Légendes, qui ont permis de résister au déboulunage, et de même libérer certains de cet emprise ! Cela ne pouvait que prouver une fois de plus que vous êtes bien réel ! Rejoindre le Grand Arbre, et devenir un Gardien de Ga'Hoole, c'est ce que je rêve le plus au monde... »

Silex abandonna ensuite son ton rêveur, et dit d'un air plus sombre :
« Mais, vous avez bien raison, il ne faut pas les laisser continuer ces méchantes chouettes... Je serais prêt à tout pour vous aider...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Ven 24 Jan - 16:14

Les propos tenus par Silex, il les connaissait déjà bien assez. Des légendes comme un espoir, des histoires pour mieux croire en un avenir meilleur. Telle était la tâche des gardiens après tout, donner au monde des chouettes un idéal, un modèle capable de rétablir un semblant de justice quand tout sombrait dans le Chaos.

Mais encore une fois, Ethyl savait une chose : il n'était pas de ceux là. Le noble gardien qui combattait pour la justice, tel un héro légendaire toujours présent... sans jamais se montrer réellement. Ca, c'était le rôle d'Ezylryb, Barrane et autres anciens siégeant au conseil. La donne avait changé depuis bien longtemps tout comme le rapport de force entre les deux factions. Sans doute que les jeunes comme Silex regrettait les valeureux gardiens capable de tout pardonner, il risquait d'être bien déçu alors.

Les combattants actuel n'avaient rien d'un compte de fée. Ils étaient sanguinaire, sans pitié, sans règle comme le sang pur qu'il avait exécuté sans états d'âme, ou comme lui d'ailleurs. C'était difficile pour lui de l'accepter, mais il avait une part de sang pur qui restait au fond de son gésier, comme une cicatrice laissé par son ancienne famille avec laquelle il vivrait éternellement.

Ethyl regarda à nouveau le jeune harfang sans un mot, lui laissant l'opportunité sans doute inespéré de pouvoir s'exprimer en toute franchise sans craindre les représailles. Cela ne coûtait rien à l'effraie mélanique, et pourtant, point de doutes que cette libération était un des plus beau cadeau qu'il pouvait offrir à Silex. C'était une façon pour le débouluné de conserver ses espoirs, un futur trop sombre qui s'éclairait soudain. Alors Ethyl le laissa parler en l'écoutant attentivement.

Une fois que Silex eu fini, le gardien réfléchi quelques instants. Il ne voulait pas briser le bonheur du prisonnier, et espérait qu'il accepterai les petits rôles qu'il pouvait réaliser pour le bien de la mission. C'était à haut risque mais dans sa situation, une situation sans avenir et où la mort est si régulière... le moindre petit rayon de soleil était un bien à défendre coûte que coûte.

« Tu penses être capable de me rapporter des informations directement de chez sang purs ? Il me faudrait connaître quelques habitudes... des gestes répétés pour bien se fondre dans leur armée. »


Finalement, au fond de lui, Ethyl était content d'avoir sauvé la vie de ce jeune harfang. Cela ne lui avait rien demandé de sorcier, et il y avait gagné sur chaque point de sa mission : Ce n'était pas Sparkle mais à défaut, ça faisait toujours un sang pur en moins. Une armure de gagnée aussi, ce n'était pas rien !

Alors certes, il voyait Silex uniquement comme un outil merveilleux. Mais le gardien était ainsi fait... il eu presque de la pitié que le débouluné soit tombé sur lui. Lui qui l'avait sauvé d'un enfer pour le plonger dans un autre...

« Ca a évolué chez les gardiens... les héros ne sont plus que des chouettes de cavités (1), membre d'un conseil ne connaissant plus la réalité du terrain. Regardes-moi par exemple ! »

Il ajouta ces derniers mots en se montrant face à l'harfang. Ho ça oui qu'il était pas beau à voir ! Le sang de sa précédente victime sur son torse, ses rémiges restantes se battant en duel sur des ailes déjà meurtries par tant d'années de combat. Il voulait juste tenter de faire réfléchir un peu Silex sur ses envies d'évasion. La dissuader aussi peut-être.


(1) traduire cette expression par : des personnes à faire la paperasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Mer 12 Fév - 14:26

« Mais, vous avez bien raison, il ne faut pas les laisser continuer ces méchantes chouettes... Je serais prêt à tout pour vous aider...»
Avait finit par dire Silex, la mine sombre.

Il attendit une réaction du Gardien de la nuit. Celui ci paraîssait plongé dans ses pensées, peut-être qu'il réfléchissait à ses paroles. Déjà, pour Silex, c'était un super début d'avoir été libéré. Ça faisait longtemps qu'il ne lui était pas arrivé quelque chose sortant de son ordinaire si sombre... Et si meurtrier.

Le petit détourna le regard, ne voulant pas se montrer embêtant. Il regarda les crêtes rocheuses qui se dressaient autour de lui. Soudainement... Elles lui paraissaient moins sombres. Moins infranchissables. Peut-être qu'il s'en sortirait peut-être... Étrangement, malgré ce qu'il avait vu des atrocités de ce Gardien qui restait tout de même encore un mystère pour lui, il n'en avait plus peur. Certainement car il voulait se montrer courageux. Il préférait éprouver du respect pour lui.

Il vit des Sangs-Purs qui volaient à l'horizon, mais heureusement qu'ils étaient bien dans l'ombre pour ne pas être vus. Autant l'effraie pouvait se cacher aisément avec son plumage noir, mais lui...  C'était une autre affaire. Et il ne voulait pas que le Gardien soit obligé d'encore tuer. Mais c'est alors que ce dernier prit la parole, Silex le regarda à nouveau alors :
« Tu penses être capable de me rapporter des informations directement de chez sang purs ? Il me faudrait connaître quelques habitudes... des gestes répétés pour bien se fondre dans leur armée. »

Silex hocha la tête. Pour cela il n'y avait absolument aucun soucis. Finalement, ses petites missions d'espionnage allaient bien lui servir ! Les exemples de comportement des soldats, il en avait vu beaucoup , et leurs habitudes, il en connaissait un grand nombre, lorsqu'il avait passé, caché dans une crevasse, des heures, dans le noir, à observer vers le promontoire. C'était quand il avait réussis à échapper aux terribles surveillants, surtout Tatie Finnie, qui ne cessait de lui courir après. Bien plus effrayante que Nyra d'ailleurs songea-t-il. En revanche, cette dernière, il la voyait relativement peu, et c'était tant mieux. Au sujet de ses expéditions d'espionnage, ses amies, Księżyc, et Kalinka, en savaient très peu. Il appréciait agir seul souvent, du moins pour cela. Au moins, il était sûr de ne mettre personne en danger, sauf lui.

Et ce Gardien allait-il se fondre dans cette armée ? Ce qu'il est courageux... songea le petit Silex, encore plus impressionné. Il faudrait qu'il lui demande quand même, pour en être sûr, car de sa couleur de la nuit, il risquait de bien se faire remarquer, maltraiter, et traité d'impur. Peut-être qu'il était au courant, mais Silex comptait lui en parler quand même, on ne savait jamais, après tout...

Alors qu'il allait lui demander plus de précisions sur ce qu'il comptait faire, trop curieux, le guerrier continua alors :
« Ca a évolué chez les gardiens... les héros ne sont plus que des chouettes de cavités (1), membre d'un conseil ne connaissant plus la réalité du terrain. Regardes-moi par exemple ! »

Le petit harfang baissa la tête. Même s'il avait pu s'en douter de cela, que les Gardiens n'étaient plus ce qu'ils étaient, c'était quand même dur à croire, en se rappelant les légendes que lui racontait son papa avant qu'il ne s'endorme, à l'aube. Il aurait tant voulu voir cela en vrai. Mais le temps de son enfance devait être résolu cela signifiait. Les Guerriers de jadis n'étaient plus, et il ne pouvait s'empêcher d'être déçu. Non pas déçu de ce Gardien, bien au contraire, mais que ceux qu'ils connaissait par la parole de son père n'étaient plus ce qu'ils étaient.

Il se sentait un peu comme... Trahis. Trahis peut-être par son père, ou plutôt un peu comme ces légendes. Il n'osait pas relever la tête, de peur que comme certains oisillons confrontés à la vérité, il se mette à pleurer devant le Gardien. Cela devait être également à tout ce qu'il avait enduré ces derniers temps. Le petit inspira profondément, tentant de se calmer un peu car il tremblotait très légèrement, en se disant que de toutes manières ces légendes l'avaient quand même bien aidé. Et puis que sa réaction allait sembler disproportionnée aux yeux de l'effraie. Donc, il releva la tête, tentant de se rattraper. Ok, il était déçu. Mais ça n'était pas la mort non plus, songea-t-il.

Il observa le Gardien en face de lui, il ne semblait pas fier non plus. C'était vrai qu'il n'était vraiment pas beau à voir. En plus du sang de sa dernière victime qui coulait sur son plumage, il lui manquait plusieurs rémiges, ce que Silex n'avait pas réalisé de suite. Mais lui, ça se voyait réellement qu'il avait combattu. Le jeune harfang se dit qu'il pourrait même le considérer comme un héros. Il ne savait plus trop quoi penser en fait. Mais il n'éprouvait que du respect pour cette chouette, de l'admiration, il n'allait sûrement pas refuser de l'aider même si son apparence n'était pas en sa faveur.

Il dit alors :
« J'imagine... J'avoue que je suis un peu déçu de savoir réellement comment c'est chez les Gardiens maintenant. Mais bon, comme les temps changent, je pense que c'était obligé. Et puis... Difficile de combattre le mal seulement avec des paroles nobles... Non ? Enfin, je suis près à tout pour vous aider, j'en suis vraiment sûr et certain. Même si vous n'êtes pas comme les anciens Gardiens que j'ai tant admiré. Mais vous êtes vous aussi un super guerrier, je ne peux éprouver que de l'admiration. »

Il s'arrêta quelques instants, espérant avoir bien exprimé ce qu'il ressentait sans en montrer trop, et reprit :
« Dites moi ce que vous voulez savoir sur ces Sangs-Purs, je les connais assez bien, je les ai souvent observés. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Lun 3 Mar - 14:38

« J'imagine... J'avoue que je suis un peu déçu de savoir réellement comment c'est chez les Gardiens maintenant. Mais bon, comme les temps changent, je pense que c'était obligé. Et puis... Difficile de combattre le mal seulement avec des paroles nobles... Non ? Enfin, je suis près à tout pour vous aider, j'en suis vraiment sûr et certain. Même si vous n'êtes pas comme les anciens Gardiens que j'ai tant admiré. Mais vous êtes vous aussi un super guerrier, je ne peux éprouver que de l'admiration. Dites moi ce que vous voulez savoir sur ces Sangs-Purs, je les connais assez bien, je les ai souvent observés. »

Le petit semblait avoir les idées claires... et Ethyl ne pu s'empêcher de penser aux avantages tactiques que cela pouvait lui procurer. Pourtant, un autre sentiment l'emplissait petit à petit, c'était un profond respect pour le courage que Silex avait du fournir pour rester dans cet état de lucidité. Des jeunes asservis par les sangs purs, le petit gardien en avait rencontré à la pelle. Les discutions se résumaient souvent à quelques onomatopées dignes d'un oisillon d'une lune. Autant dire qu'Ethyl se lassait vite de ces boules de plumes sans aucun fond de pensée.

Mais là, point de tout cela, et il retrouvait en Silex toute la force de vivre dont il avait aussi fait preuve étant plus jeune. Au fond de lui, il se disait même qu'il était dans son devoir d'aider un être si faible et incroyable à la fois... son devoir de gardien. Mais alors ? Que faire ? Et comment ?

« Heu... »

Pour tout dire, Silex l'avait pris au dépourvu. Il n'avait pas vraiment réfléchi à ce qui lui permettrait d'atteindre Sparkle avec un informateur aussi improbable qu'un débouluné.

« Sparkle, tu saurais m'en dire un peu plus sur lui ? »

Il y avait bien peu de chances que Silex puisse lui être utile sur ce point. Bien que sa cible n'était qu'une vulgaire effraie du cap, points de doutes que ce bon élément de l'armée de bec d'acier ne se soit jamais aventuré au pelettorium. Les sangs purs étaient doués pour distinguer les pires éléments, les plus cruels et Sparkle devait être de ceux là. Alors pourquoi aurait-il eu à se meller avec d'autres de son espèce pour des tâches inférieures ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Dim 6 Avr - 11:14

Après sa tirade, Silex attendit, espérant ne pas avoir dérangé le Gardien par ses propos. S’il pouvait l’aider à faire quoi que ce soit, il était prêt à agir. Après quelques minutes de silence, qu’il respecta, il vit dans la pénombre l’effraie de charbon donnant pour seule réponse un :
« Heu... »

Le jeune harfang le dévisagea. Il ne pensait pas avoir décontenancé la chouette noire. Peut-être que ses paroles donnaient trop de contraste avec son apparence fragile : petit poussin esclave, n’ayant même pas encore toutes ses plumes, quelque peu blessé avec son duvet tout terne. Il en avait subit des humiliations oui, et n’était qu’à peine certain de garder sa lucidité en cas d’une nouvelle inlunation. Mais si le Gardien lui offrait vraiment sa confiance, et lui donnait une mission, enfin il se sentirait vraiment utile.

Ce dernier lui demanda alors :
« Sparkle, tu saurais m'en dire un peu plus sur lui ? »

Décidément, ce Sparkle revenait souvent dans la… Discussion qu’ils avaient. Silex se demanda une fois de plus pourquoi l’effraie avait une telle obsession à son sujet, mais n’osa pas demander une explication à cela. Mais peu de chouettes aimeraient se retrouver devant lui en tout cas… , songea-t-il. Cela l’étonnait encore plus.

Il réfléchit un petit peu, tout en regardant distraitement les parois du pelletorium, toujours aussi froides, sombres, sans ne serait qu’un simple rayon de lumière. Mais elles refermaient également un grand nombre de souvenirs pour lui. Le jeune poussin était sur que Sparkle était déjà venu ici. Et ça n’était vraiment pas pour faire de belles choses. Tous les poussins redoutaient une chouette comme lui, et généralement, le nombre de témoins survivants étaient assez… Limité.

L’oisillon lui dit alors, hésitant un peu :
« Il ne vient plus souvent par ici… Il préfère éviter de trop se mêler aux impurs comme ils disent tous. En ce moment, il est plutôt du genre à faire du lèche serre à Bec d’Acier. Il n’est jamais bien loin de lui, malgré qu’il ne soit pas un Alba… »

Il marqua une courte pause, essayant de se rappeler du mieux qu’il pouvait le temps où il venait bien plus souvent au pelotorium :
« Par contre avant, il venait au pelotorium pour s’amuser, ou plutôt je devrais dire torturer les poussins malchanceux sur son chemin. Si jamais il est de mauvaise humeur, je pense qu’il reviendra par ici pour se défouler sur nous… »

Observant un ou deux surveillants se disputant au loin, il se dissimula un peu plus derrière le rocher, se faisant dévorer par l’ombre, et murmura :
« Je ne sais pas pourquoi vous souhaitez autant le revoir… Ni même pourquoi vous avez tant tenu à revenir ici… Mais j’espère être utile pour vous… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Mer 9 Avr - 21:25

ELIPSE TEMPORELLE, Ce moment se passe à la fin de la mission d'Ethyl


Plus les jours s'accumulaient dans le repère du mal et de moins en moins bon était le caractère d'Ethyl. Ce dernier, en constant état de stress, commençait à craindre pour sa couverture, et ce n'était pas l'aide de Silex qui pouvait y changer grand chose. Les nouvelles n'étaient pas des plus radieuses pour le gardien... surtout quand ces dernières se résument en une succession de recherches infructueuses. Il devait l'avouer : Sparkle n'était pas la chouette la plus difficile à trouver bien que chaque sang pur semblait le connaître, lui et ses agissements d'une autre épique.

Le jeune gardien avait un nouveau et ultime rendez-vous avec Silex... peut-être la dernier chance de mettre la serre sur son pire ennemi. Et c'était un autre tracas qui sommeillait depuis le début de sa mission qui vint donc s'ajouter.

Ethyl ne l'avait pas oublié, mais il avait promis au jeune harfang qu'il trouverait une solution pour la faire sortir. Mais ce que Silex ne semblait pas comprendre, c'est que la chose était tout simplement impossible au mieux, tout naturellement suicidaire. Pouvait-il jouer sur le fait que sa mission était un échec pour la garder chez les sang-purs, comme le plus beau des furets qu'il avait jusqu'alors réussit à débusquer ?

Non... il savait déjà que le jeune débouluné n'y survivrait pas. Casser une telle espérance de liberté pour une vague raison d'échec dans sa mission était risqué. Et puis la durée moyenne de survie parmi les jeunes dans sa situation ne dépassant pas quelques mois, Ethyl savait déjà qu'il ne le retrouverai pas lors de son prochain passage. Mais alors... comment le libérer sans se faire attraper ?

Silex était fidèle au rendez-vous, toujours ponctuelle et à la fracturation de roche exacte où Ethyl lui avait sauvé la vie. Le cadavre du soldat sang pur avait été caché dans un recoin pour éviter de trop attirer l'attention. L'odeur de décomposition était assez insoutenable, un recoin trop repoussant pour attirer les curieux tout bonnement. L'endroit était donc rêvé pour leur petit comité, loin des regards indiscret pouvant faire sonner l'alerte.

D'un vol parfaitement silencieux, Ethyl s'approcha de Silex et se posa avec une rare délicatesse. Son plumage avait mué, remplaçant ses précieux outils de vols cassés, arrachés ou sectionné par des combats tous plus harassant les uns que les autres. A la place, c'était des plumes parfaitement lisses, encore vierge de toute trace de sang... ou même d'un combat violent.

« A l'heure au rendez-vous ? Comme toujours » lui lança-t-il pour plaisanter.

Mais l'heure n'était pas à la légèreté. Il avait prévu d'abroger ses recherches de Sparkle et ne savait pas comment l'annoncer à Silex. Pire que ça, il ne savait pas comment le jeune harfang allait réagir s'il lui annonçait qu'il rentrerai sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Sam 3 Mai - 20:26

Les nuits passèrent… Silex ne savait plus depuis combien de temps il n’avait pas revu le Gardien de charbon, difficile pour lui d’avoir une bonne notion du temps sans jamais pouvoir voir le ciel, à son grand désespoir. Cependant, il se rappelait bien, qu’aujourd’hui, il allait pouvoir revoir cette effraie encore bien mystérieuse à ses yeux.

Il espérait de tout son cœur que cette dernière était parvenue à accomplir sa vengeance. Mais, n’ayant pas entendu parler d’une disparition de Sparkle, les chances étaient bien minces. Le petit craignait que son sauveur lui en veuille, soit déçu de lui, ou même qu’il l’abandonne, lui poussin sans valeur, avec l’échec de la mission.

Cependant, il espérait tellement que celui-ci parviendrait à le délivrer. Il n’en pouvait plus d’être emprisonné comme ça, avoir pu rencontrer une chouette du monde extérieur, de plus un Gardien, l’avait bien aidé à tenir ces derniers jours. Il s’était montré le plus discret possible, le plus irréprochable possible, de manière à ne surtout pas soulever des soupçons. Et apparemment cela avait fonctionné.  Du moins, personne ne l’avait regardé d’un air plus étrange que d’habitude, personne ne l’avait questionné.

En plus, il avait résisté à l'envie d'en parler à ses amis. Kalinka par exemple, et même Księżyc. La première risquait de lâcher tout ce qui s'était passé entre l'effraie noire et Silex, ce qui aurait été une véritable catastrophe. Cependant, la deuxième, le jeune harfang n'avait aucune idée de sa réaction. Mieux valait que personne de personne soit au courant.

Mais surtout, ce qu’il voulait sortir de là ! Et si le Gardien avait changé d’avis ? Mais il préféra ne pas y penser, il avait confiance en lui. Il lui avait promis qu'il le délivrerait de ce lieu. Le pire endroit pour un oisillon. Le petit s'était même surpris à rêver d'être libéré par le Gardien, et qu'il l'emmène au Grand Arbre. Ou même, qu'ils retrouvent ses parents...

Enfin il arriva vers la crevasse de leur première rencontre. La puanteur des lieux éloignant tous curieux, ils étaient tranquille. Car oui, le cadavre du Sang-Pur était resté, dissimulé dans un coin... En décomposition. Même les surveillants, qui seraient censés aller voir ce qui avait bien pu se passer, ne viendront pas. Ils étaient bien trop stupides et paresseux, selon Silex.

Silex frissonna et fronça le bec, lui aussi avait bien du mal avec cette odeur horrible. Mais il tenait bien à revoir le Gardien, bien plus que tout. Il espérait juste que ça ne commence pas avec un bain de sang comme la dernière fois, visions cauchemardesques pour lui.

Il attendit quelques instants, et vit enfin une forme sombre volante à l'horizon. Il se crispa quelques secondes, puis reconnaissant l'effraie charbonneuse, le petit se détendit. Cette dernière se posa délicatement près de lui. Son plumage avait changé, la mue de ses plumes avait remplacé les cassées. Il avait vraiment fière allure. Silex n'avait guère changé, il avait presque autant de duvet qu'avant, blanc sale, de plus en plus foncé vu les mauvais traitements.

Le jeune harfang regarda le Gardien lui annoncer d'un ton léger :
« A l'heure au rendez-vous ? Comme toujours »

Silex hocha la tête, tout content, mais il était étonné cependant. Même s'il connaissait extrêmement peu l'effraie noire comme la nuit, cela l'intriguait qu'il utilise un ton si léger. Mais peut-être cela signifiait-il qu'il avait réussis sa mission ? A cette idée, le cœur de Silex s'emplit de joie, ça serait tellement bien !

Il demanda, une lueur d'espoir dans la voix :
« Alors ? Tu as pu faire ce que tu voulais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Lun 22 Sep - 14:38

« Alors ? Tu as pu faire ce que tu voulais ? »

Avant même un bonsoir, la question pointilleuse lui était posée. Tout le long de son trajet pour rejoindre le jeune harfang, Ethyl s'était préparé à annoncer la mauvaise nouvelle. Lui qui n'était jamais vraiment doué pour les annonces, il se devait de trouver les mots juste. Mais devoir le faire aussi vite, avant même quelques bonnes nouvelles susceptibles d'alléger l'ambiance, cela le mettait mal à l'aise.

Son air se raidi très rapidement. Il fallait répondre sans que Silex le prenne comme son propre échec... mais le but était aussi de ne pas se souvenir à quel point il avait été la cause de toute cette histoire.

« Non, Sparkle court toujours. Les rondes ont été restructurées suite à sa promotion. Rien n'était comme avant... et je n'ai jamais pu approcher ce mou du croupion. L'énergumène court toujours... »


Jusque là, il n'y avait rien de gravissime à annoncer. Il savait que tôt ou tard Sparkle payerai pour ce qu'il avait fait. Ce n'était qu'une question de temps... et il espérait juste que ce dernier ne meurt pas avant d'avoir subit sa vengeance. C'était à lui seul d'offrir la sentence à ce mou du croupion et personne d'autre.

« Mais cela devient de plus en plus tendu par ici. A plusieurs reprises les sang purs ont faillit mettre la serre sur mes plumes. Difficile de se fondre dans la masse quand de telles couleurs vous trahissent »
finit-il en montrant son plumage sombre si caractéristique.

Il voulait à tout prix éviter de continuer la conversation qui allait le mener à annoncer la nouvelle fatidique. Après tout, il n'était toujours pas vraiment sûr de ce qu'il comptait faire de Silex. Son duvet cachait-il une bonne aptitude au vol ? Allait-il être capable de faire disparaître un jeune dit débouluné suffisamment longtemps sans que des soldats se lancent à leurs poursuites ? Trop de questions demandaient des réponses qu'il n'avait pas pour trouver une solution. Alors il continua sur un sujet plus léger.

« Tes plumes ont-elles pointé leur bout de leur peigne ? As-tu pu t’entraîner au vol sans risques de te faire prendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Mar 23 Sep - 19:33

Il se passa un léger silence à la suite de la question de Silex. Ce dernier ne s’aperçut effectivement pas de suite que le guerrier de charbon… Le cœur gonflé d’espoir. Même s’il avait du grandir prématurément suite à son terrible enlèvement, l’oisillon s’était permit de garder une certaine naïveté qui le laissait croire que Sparkle était à Hagsmire à l’heure qu’il était. L’idée que la nouvelle macabre aurait alors parcouru tout Saint Aegolius ne lui vint donc pas en tête de suite.

Mais le Gardien dit-alors :
« Non, Sparkle court toujours. Les rondes ont été restructurées suite à sa promotion. Rien n'était comme avant... et je n'ai jamais pu approcher ce mou du croupion. L'énergumène court toujours... » finit par dire le Gardien.

A cette annonce, les épaules de Silex s’affaissèrent. La déception et la tristesse l’envahirent soudainement, en se rendant compte que l’effraie n’avait pas pu régler ses comptes, et par la pensée sournoise que lui-même n’avait été d’aucune utilité pour ce Gardien qu’il ne pouvait s’empêcher d’admirer… Mais il espérait toujours que le guerrier puisse y parvenir.

Par contre, la suite de son histoire n’était pas de bonne augure à cette idée :
« Mais cela devient de plus en plus tendu par ici. A plusieurs reprises les sang purs ont faillit mettre la serre sur mes plumes. Difficile de se fondre dans la masse quand de telles couleurs vous trahissent », avait achevé l’effraie sombre en désignant son plumage.

Silex frissonna en imaginant le Gardien entre les serres de ces Sang-purs si féroces… Et ses pensées se firent d’autant plus sombres quand il prit conscience que l’effraie ne s’éternisera pas par ici si le danger devient inévitable… Et qu’allait-il donc faire de lui maintenant ? Voila une question qui commençait à le tracasser.

Mais le Gardien semblait décidé à changer de sujet, et s’enquit alors :
« Tes plumes ont-elles pointé leur bout de leur peigne ? As-tu pu t’entraîner au vol sans risques de te faire prendre ? »

Même si Silex était abattu par ces tristes nouvelles, ses yeux s’éclairèrent en pensant au vol et à l’intérêt soudain du Gardien. Ca oui qu’il s’était entraîné ! Dès qu’il en avait l’occasion.

Il hocha la tête très rapidement, et répondit avec empressement :
« Ho, oui ! Elles commencent à bien apparaître ! Et dès que les surveillants avaient le dos tourné, je m’entraînais à les ouvrir et je m’imaginais planer. J’aimerais beaucoup connaître la véritable sensation qu’on éprouve quand on vole… »

Il ouvrit ses ailes brièvement pour montrer au guerrier ses plumes qui perçaient enfin son duvet, un peu rassuré.

Par contre, il n’osa pas commenter les nouvelles de son interlocuteur, mais l’expression de ses yeux devait certainement montrer que beaucoup de questions lui brûlaient au bec.

Il voulait essayer de se montrer fort. Le plus fort possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Jeu 23 Oct - 20:56

Ethyl ne su quoi répondre à Silex, de peur qu'il lui détruise ses espérances. L'heure n'était clairement pas aux réjouissances mais il fallait à tout prix trouver un sujet qui pouvait faire planer cette impression. L'espoir était le meilleur des alliés quand le monde s'écroulait tout autour de vous. Tout du moins, c'est de cette manière que lui ne s'était pas laisser dévorer par les remords et l'impression d'avoir tout raté de son existence.

Le dilemme était finalement plus simple qu'il n'y paraissait : soit il laissait Silex à son sort, préservant ainsi ses chances d'assouvir sa vengeance. Ou il tentait de lui offrir sa liberté, avec le risque évident de se voler avec un gros boulet à la patte. Silex était encore bien trop jeune pour apprendre le vol, et il n'était pas le bon professeur pour cela. Et un jeune en pleine mue, il n'y avait rien de plus facile à traquer pour les sang purs qui se lancerai à leur poursuite. Le jeune harfang perdait en effet des plumes de duvet à chacun de ses pas, il devait bien s'en rendre compte lui même !

Peut-être pouvait-il y avoir une autre solution qui les contenterai tous les deux. Et pourquoi pas faire de Silex un furet qu'il prendrait sous on aile ? Il reviendrait ainsi régulièrement pour s'assurer de sa progression au niveau du vol et ce dernier lui offrirait peut-être l'information cruciale pour tuer Sparkle. Ho oui ! C'était sans doute le mieux à faire !

« Tu n'as pas encore réussit à voler dis-moi ? »

La question était posée comme une évidence simplement car s'en était une. Ethyl n'avait jamais été doué pour faire passer ses idées par la parole, mais il fallait à tout prix faire comprendre à Silex qu'ils ne pouvaient s'enfuir tous les deux si l'un des deux était incapable de voler. Comment auraient-il pu survoler la mer d'Hoolemere par exemple ?

Puis le gardien regarda Silex droit dans les yeux en attendant sa réponse. Il observa comme une grande détermination dans les yeux du jeune prisonnier, comme si il voulait se montrer à la hauteur de l'impossible épreuve qui l'attendait. Une semaine ou deux plus tard et ils auraient pu tenter leur chance, c'était une certitude. Là, c'était un massacre qui les attendait si ils tentaient de s'enfuir. C'était tellement désolant qu'Ethyl ne pu tenir le regard de Silex plus longtemps. Il détourna ses yeux vers le sol, montrant ainsi qu'il risquait de repartir seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Ven 24 Oct - 14:39

L'attente de la réaction du Gardien semblait interminable au petit harfang. L'angoisse l'envahit davantage, Et s'il te laissait là, qu'est ce que tu dirais... ? Il t'abandonnera alors, comme tout le monde. Tu ne vaux rien ici. matérialisée par ses paroles qu'il entendit mentalement. Qui voudrait d'un poussin squelettique qui était encore incapable de voler ? Mais Ethyl ne paraissait guère pressé d'aborder ce sujet, et peut-être que c'était mieux comme ça. Cela lui laisserait éventuellement plus de chances. Si seulement il avait pu être plus utile au Gardien... Mais le regard de Silex ne baissa pas d'intensité, ne voulant surtout pas dévoiler ses craintes.

Au final, Ethyl lui demanda :
« Tu n'as pas encore réussit à voler dis-moi ? »

Et l'effraie fixa droit dans les yeux Silex, qui lui rendit son regard, encore empli de détermination. Mais lorsqu'il finit par détourner les yeux, sans raison apparente -mis à part peut-être la beauté du sol-, le cœur du petit harfang se serra.
En plus il n'avait pas encore réussi à décoller. Tournant fugitivement sa tête derrière lui, il aperçut quelques plumes d’un blanc sale lui appartenant. Le temps manquait considérablement, et commençant à se douter du verdict de leur discussion, il lança un regard implorant à Ethyl, tout en répondant un simple :
«... Non. Non, pas encore.»

Mais le Gardien devait certainement s'en douter ce qui expliquait son attitude. Telles étaient ses pensées. L'espoir que Silex avait entretenu depuis les dernières semaines diminua nettement d'intensité. N'y tenant plus, il finit par poser la question fatidique qui lui brûlait le bec depuis bien longtemps :
«Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant, dis ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Ven 31 Oct - 18:28

«... Non. Non, pas encore.» lui répondit-il.

La réponse, Ethyl s'y attendait quelque peu. Malheureusement, cela ne faisait pas vraiment avancer sa réflexion. Comment pouvait-il expliquer une si désagréable nouvelle sans blesser Silex, et sans se blesser lui même. Car dans les yeux de ce jeune harfang, malgré les grandes différences de morphologie et de comportement, il y avait ceux de son ancienne protégée... Moonye.

Avec l'abandon à venir, Ethyl revoyait son échec le plus difficile à vivre : celui de ne pas avoir réussit à protéger ceux qui tenaient à lui, et ceux pour qui il aurait fait tout pour leur offrir un avenir meilleur. Car oui, le petit gardien commençait à tenir à Silex autant que l'inverse était vrai. Tant de choses les séparaient, mais ils s'étaient alliés dans une mission impossible à réaliser seuls... une mission qui se montrait de suite plus surmontable une fois l’alliance nouée.

Oui, Ethyl avait sauvé ce jeune d'une mort certaine... mais il n'avait fait que son devoir. C'était plutôt un formidable coup du destin qui les avait liés. Silex avait fait le premier pas, offrant ses précieux service d'infiltré. Le temps, lui, avait transformé ces dettes mutuelles en une sorte de profonde amitié.

«Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant, dis ?»

Voilà la question qu'Ethyl n'avait pas eu le courage de poser, tout en sachant que leur rencontre passerai par là inexorablement. Bien sûr qu'il espérait pouvoir sauver Silex, mais comment ? Trouvant peut-être une solution lui permettant d'offrir le salut du prisonnier, il répondit rapidement.

« Je suis désolé Silex, vraiment, mais tu te doutes bien qu'il nous sera impossible de quitter ces lieux maudits si tu ne sais toujours pas voler. Nous serions retrouvés après quelques coups d'ailes seulement... et nous serions seuls, tout seul. Il n'est pas question de trouver refuge chez des furets des gardiens sous peine de les condamner eux aussi. »

Ethyl se tue, attendant une réponse, sachant que ses propos n'étaient en rien des devinettes. La vérité était cruelle à entendre autant qu'à dire, poussant l'effraie charbon à prendre quelques secondes de repos avant de continuer.

« Il ne faut pas perdre espoir surtout. Ce n'est qu'une question de semaine avant que tu puisses prendre ton envol. Alors à ce moment là nous pourrons envisager une fugue... mais pas avant. Et n'oublie pas, je ne t'abandonne pas. Même si je dois partir, je reviendrai. »

Peut-être que Silex remettrait en cause sa parole, chose qu'il souhaitait pourtant éviter. Ethyl était plus que sincère dans ses propos, espérant de tout son gésier que l'harfang comprendrait la situation malgré son jeune âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Dim 9 Nov - 14:00

« Je suis désolé Silex, vraiment, mais tu te doutes bien qu'il nous sera impossible de quitter ces lieux maudits si tu ne sais toujours pas voler. Nous serions retrouvés après quelques coups d'ailes seulement... et nous serions seuls, tout seul. Il n'est pas question de trouver refuge chez des furets des gardiens sous peine de les condamner eux aussi. »

Il fallut quelques instants au petit harfang pour saisir la dure vérité. L’impossibilité de repartir avec son sauveur le frappa de plein fouet. Pourtant… Dès le début il était évident qu’il ne pourrait pas s’échapper de cet affreux endroit qu’était Saint-Ægolius. Ses pensées défilèrent à toute allure, depuis le moment où il avait rencontré l’effraie de charbon -lorsque ce dernier l’avait secouru de cet horrible Sang-Pur- à aujourd’hui.

Entre ces deux jours, Silex n’avait cessé d’espérer que le Gardien puisse accomplir sa mission et de craindre qu’il se fasse attraper par les Sangs-Purs. Ça n'était que la deuxième fois qu'il le voyait, et pourtant il ne pouvait s'empêcher de le considérer comme un peu un ami, voir comme un père pour lui, enfin il ne savait pas vraiment comment le qualifier. Mais une chose était sûre il tenait énormément à lui... Et ne voulait pas qu'il s'en aille.

Etant incapable de dire quelque chose, il garda les yeux rivés au sol. C'était peut-être son mutisme qui poussa l'effraie sombre à continuer :
« Il ne faut pas perdre espoir surtout. Ce n'est qu'une question de semaine avant que tu puisses prendre ton envol. Alors à ce moment là nous pourrons envisager une fugue... mais pas avant. Et n'oublie pas, je ne t'abandonne pas. Même si je dois partir, je reviendrai. »
Silex releva la tête, surpris. Il ne s’attendait vraiment pas à cette réaction de la part de l’effraie couleur nuit, mais ça lui réchauffa vraiment le cœur… Que le Gardien ne l’abandonne pas, qu’il lui promette de revenir. D’instinct le petit harfang eut tout de suite confiance en ces paroles. Même s’il était vraiment déprimé de ne pas pouvoir repartir avec lui, ses paroles étaient parvenue à rallumer la lueur d’espoir qui venait de s’éteindre dans son gésier.

Ne sachant pas trop quoi dire –et se retenant de serrer le Gardien dans ses ailes- il murmura un simple :
« … Merci. Je ne perdrai pas espoir, c’est promis. »

Il fit une légère pause, en reprenant plus fortement :
« Tu pourrais juste me dire comment tu t’appelles, s’il te plait ? Enfin j’comprendrais si tu ne veux pas répondre… En tout cas je n’en parlerais à personne. »

Un peu gêné de sa question, il se balança d’une serre à l’autre. Mais il tenait à savoir son nom, afin de rendre son souvenir encore plus vivant quand l’effraie s’en ira de cet endroit maudit, et ça facilitera cette attente qui sera certainement la plus longue de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
EthylGardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga
Gardien(ne) d'élite - Membre du squad Oméga


Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Mar 11 Nov - 9:46

Petit soulagement que d'entendre les paroles de Silex, mais un gros pincement au cœur que de devoir laisser cet harfang sans défense aux griffes des pires chouettes de ce monde. Silex faisait preuve d'une telle maturité, capable de comprendre le désespoir et son inverse là où bon nombre de son âge se seraient laisser abattre. Non, lui, il résistait, acte héroïque ultime et salvateur... son seul acte dont elle pouvait faire preuve pour espérer voir le lendemain.

« Tu pourrais juste me dire comment tu t’appelles, s’il te plait ? Enfin j’comprendrais si tu ne veux pas répondre… En tout cas je n’en parlerais à personne. »


L'entendre le tutoyer, lui offrir une telle familiarité, offrit à Ethyl un léger pincement au cœur. C'était comme s'ils étaient devenus amis, effaçant la barrière si franche qui pouvait bien souvent naître entre gardiens et jeunes déboulunés. Son nom, il n'avait plus peur de lui offrir maintenant, et s'il pouvait offrir un peu d'espérance à Silex, qu'il en soit ainsi, il lui donnerait volontiers.

« Je m'appelle Ethyl. Je ne suis pas né gardien, mais je le suis devenu après avoir quitté les sangs purs. Comme toi, j'ai eu le courage de rester solide quand ma vie ne valait pas un clou, et que chaque jour était une lutte pour ma survie. Ne perd pas espoir Silex, car c'est la seule valeur qui te rattachera à la vie. Et tu peux compter sur moi pour ranimer cet espoir de jours en jour. »


Cet instant de petite confidence, l'effraie charbon s'en souviendrait toute sa vie. Ce petit bout de sa vie, représentait l'un des rares moments de confiance qu'il avait vécu, l'une des rares actions qu'il estimait avoir fait justement dans le but d'aider son prochain. Quoi de plus beau que de finir gardien, un vrai gardien, après n'avoir vécu que dans la violence et la vengeance.

Cela n'enlevait rien à l'horreur de sa mission : il était venu faire payer l'un des pire sang pur de son histoire, et était malheureusement rentré bredouille. Qu'importe, il avait fait quelque chose de juste, et c'est en cela qu'il se trouvait récompensé.

Ethyl n'avait jamais été un bon mâle, encore moins un bon père adoptif. Mais malgré cela, il aurait adoré offrir un ultime geste de compassion à celui qui était venu lui prêter serres fortes. Alors il s'approcha lentement de Silex, un sourire radieux au bec, plus encore, puis à nouveau, jusqu'à ce qu'un rien les sépare. C'est alors qu'il enlaça énergiquement l'harfang, un geste presque naturel alors même qu'il avait bien du mal à l'offrir à sa tendre Achlys.

Après tout, peut-être qu'il... devenait un juste, peut-être qu'il finissait par attendrir son gésier, à avoir un cœur. Gardant la pause quelques secondes, il entendit le cœur du jeune battre lentement, paisiblement. Lui aussi devait être apaisé d'avoir un peu de tendresse qui sait.

Puis il lâcha la pause, recula de quelques pas et s'apprêta à décoller.

« Je reviendrait » lui ajouta-t-il... bien qu'il su qu'il n'avait pas à le répéter en regardant les yeux du captif. Ils avaient fini par se faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SilexPoussin débouluné à Saint- Aegolius
Poussin débouluné à Saint- Aegolius


Messages : 75
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 19

Qui es-tu ?
Race: Harfang des neiges
Santé:
100/100  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   Dim 16 Nov - 19:19

Silex n’était pas sûr que demander le nom du Gardien était une bonne idée pour ce dernier, mais il voulait néanmoins tenter sa chance.

« Je m'appelle Ethyl. Je ne suis pas né gardien, mais je le suis devenu après avoir quitté les sangs purs. Comme toi, j'ai eu le courage de rester solide quand ma vie ne valait pas un clou, et que chaque jour était une lutte pour ma survie. Ne perd pas espoir Silex, car c'est la seule valeur qui te rattachera à la vie. Et tu peux compter sur moi pour ranimer cet espoir de jours en jour. »

Finit par lui répondre l’effraie de charbon.

Étonné d’une si grande confidence, Silex ne sut quoi répondre, mais le soulagement qu’il avait éprouvé peu avant s’intensifia. Ainsi Ethyl n’était pas né Gardien, et avait du vivre chez les Sangs-Purs. Savoir qu’il avait du lui aussi se battre pour sa survie, et surtout qu’il y était parvenu acheva de le soulager. Et ses derniers mots furent les plus forts pour le jeune harfang : maintenant il y croyait vraiment dur comme fer que la chouette de charbon reviendrait, et qu'il avait tout son soutien... Et était de plus en plus motivé à devenir Gardien comme lui, et à y lutter dur.

Il vit alors qu'Ethyl s'approchait de lui avec un grand sourire au bec, de plus en plus près... Et le serra dans ses ailes. Silex se détendit immédiatement, quoique surpris agréablement, et se blottit contre lui. C'était le premier véritable moment de tendresse auquel il avait eu droit depuis qu'on l'avait arraché de son ancienne maison. Sentir le cœur du Gardien battre l'apaisa, et lui rappelèrent ses lointains souvenirs de ses propres parents, au temps où la tendresse était permanente autour de lui. Puis Ethyl se retira finalement de quelques pas.

Même si leur étreinte n'avait duré que quelques instants, il lui sembla qu'il s'était écoulé bien plus de temps, et malgré que ça signifiait qu’une seule chose : le départ imminent d’Ethyl, Silex ne se sentait pas trop mal. En le voyant se préparer à décoller, le petit harfang s'empressa de graver dans sa mémoire leur dernière discussion et l'observa en silence.

« Je reviendrait » ajouta Ethyl.

Silex hocha la tête, en souriant, afin de montrer une nouvelle fois sa détermination, et murmura :
« A bientôt »

[Désolée c'est pas très très long, et j'ai eu un peu de mal à m'ordonner dans ma réponse, mais j'espère que ça te plaira quand même ! Merci pour ce RP, c'était vraiment génial !!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Intrusion et espérances   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrusion et espérances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Promontoire - Grottes Communes-
Sauter vers: