Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corone
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeJeu 6 Mar - 17:03

Il avait fait froid cette nuit là. Pas la froideur d'un vent d'hiver ordinaire, celui vous faisant frissonner et espérer des jours meilleurs. Non, c'était plutôt celui d'une nuit sans vent, sans nuages, sans aucune autre saveur que l'amertume des regrets de n'avoir rien pu faire. Corone, femelle hagsmonne, allait être rattraper par son passé, poursuivie par une ombre qui n'était pas la sienne... une ombre prête à tout pour gagner sa revanche.

Corone volait en direction de la falaise qui accueillait sa nichée depuis un bon moment déjà. Ce chemin, elle le connaissait sur le bout des primaires... comme si son instinct de mère décuplait ses capacités, guidée par une force nouvelle pour elle : l'amour pour ses petits. Une tempête se préparait... pas besoin d'avoir de gésier pour le sentir. Pourtant, les nuages étaient toujours aux abonnés absents au dessus d'elle mais la brise s'intensifiant bien plus rapidement qu'à l'habituel trahissait se brusque changement de météo.

Pourtant, la grande femelle ne broncha pas et continua son vol avec toute la force et la puissance qu'une hagsmonne pouvait espérer. Après tout, quand la pluie ne tombait pas, son espèce n'était-elle pas la dominante sur ce monde de Ga'Hoole ?

Corone arriva devant la crevasse servant de refuge à elle et ses petits bien avant que le temps ne se gâte. Elle entendait déjà dans sa tête ses petits l'acceuillant par d'innombrabres piallements, et une question si naturelle à leur âge : « tu nous as apporté à manger dis ? ».

Et ils allaient être bien déçu cette nuit, car ni elle ni Madison n'avaient pris le temps de chasser. Après tout, les réserves étaient sans doute bien suffisante pour quelques jours et Corone pouvait remercié Glaucis d'avoir croisé la route d'un petit groupe de sang pur il y a peu. Des quatre combattants armés, un seul avait réussit à prendre la fuite. Madison s'était chargé de l'embuscade et n'avais pas raté ces cibles. Il était de plus en plus efficace au combat, ne laissant aucune chance à ses adversaires... tout le contraire de Corone, qui n'arrivait toujours pas à se détacher de l'affection qu'elle avait pour les chouettes, qu'ils soient solitaires, gardiens et bizarrement... sang purs aussi.

Corone et Madison avaient été surpris de retrouver des sang purs aussi haut au nord... si proche de leurs territoires à eux, hagsmons. Etaient-ils des éclaireurs venu sonder l'activité hagsmonniaque ? Sans doutes. Du moment que la garnison n'était pas à la recherche de la femelle fugitive des sang purs, tout allait pour le mieux. Enfin... c'est ce qu'elle espérait.

Car contrairement aux habitudes, le silence continuait à envahir l'espace. Ce silence si pesant qui remplaçait des petits croassements lui souhaitant la bienvenue, lui faisant oublier les courbatures d'un voyage souvent long et harassant. Il se passait quelque chose de grave et la femelle se précipita dans son nid, le cœur battant la chamade.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. 140614112056191577



mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeVen 7 Mar - 20:42

Ses larges ailes de jais déployé, Bec d'Acier volait silencieusement. Le soleil s'étant couché depuis bien longtemps, son plumage foncé le confondait parfaitement dans le ciel. Il était seul. Et il volait avec un seul but. Accomplir une vengeance qu'il méritait depuis bien longtemps.

Alors qu'ils patrouillaient, des soldats étaient tombés en embuscade. Seul l'un d'entre eux en était ressorti. Volant aussi vite qu'il avait pu pour échapper à ses agresseurs, il avait eut juste le temps de raconter brièvement ce qui leur était arrivé, avant de succomber à ses blessures. Bec d'Acier avait perdu quatre bons soldats dans l'affaire, mais ce qu'il avait appris valait bien plus.

Corone était bien là où il pensait. Après l'avoir trahi et s'être échappée, elle avait fuit. Il l'avait cherché longtemps. Mais il ne l'avait jamais retrouvé. Jusqu'à ce que des rumeurs parviennent à lui. Elle était de retour. Elle avait trouvé un mâle. Alors le Grand Tyto avait envoyé ses éclaireurs plus loin encore, par delà les océans. Des garnisons, il en avait perdu. Attaquées, décimées, disparues. Mais cette fois-ci, il tenait sa vengeance.

Laissant le commandement de son armée à son Capitaine, il s'était envolé dès qu'il avait appris la nouvelle. Et depuis, il volait. Une chouette banale aurait du s'arrêter et prendre du repos avant de continuer, mais pas lui. Presque aussi grand que les hagsmons eux-mêmes, Bec d'Acier était le plus puissant de son armée. Peut-être même du Sud. Son envergure exceptionnelle et ses prouesses en combat avaient fait de lui le Maître incontesté et craint de tous.

Bientôt, l'immense Glacier du Hrath'Gar se dévoila. C'était ici que Corone avait été aperçut. Ici qu'elle se cachait. En d'autre circonstance, Bec d'Acier aurait envoyé plus de patrouilles pour découvrir la raison du rassemblement des Hagsmons ici, mais pas cette fois. La haine et la rancune qu'il avait contre Corone brouillaient son jugement, et il ne songea pas aux conséquences que pourrait avoir sa viré nocturne.

Mais il ne craignait rien ni personne. Plus que quiconque, il était apte à combattre et à vaincre des Hagsmons, bien qu'ils soit plus gros que lui. Son orgueil n'avait d'égale que sa puissance. Il mourrait d'envie de plonger ses serres dans le gésier de Corone. Et personne ne l'empêcherait, pas même son mâle. Pauvre hagsmon insignifiant.

Se posant au sommet du glacier, il scruta l'obscurité environnante. Il ne savait pas où était Corone, mais il attendrait autant de temps qu'il le faudrait. La nuit était silencieuse. Ou presque. Un léger bruit le fit frémir. Des piaillements. Ainsi c'était cela. Nul doute que les créatures qui poussaient ces affreux hululements étaient les petits de sa rivale.

Un sourire carnassier - si tant est qu'il puisse sourire - se dessina sur le Bec du Grand Tyto. Déployant de nouveau se larges ailes, il s'envola puissamment mais silencieusement, et se laissa planer. Quand il eut trouvé l'origine du bruit, il replia ses ailes, et se laissa tomber en piquet, jusqu'à une faille dans le glacier, dans laquelle il s'engouffra.

Il s'attendait à y trouver Corone. Pourtant elle n'y était pas. La lueur assassine qui traversa alors ses yeux aurait effrayé bien des chouettes. Si elle n'était pas là, c'est qu'elle ne s'attendait pas à le trouver. Comme il avait hâte qu'elle arrive. Il savourait déjà l'instant. Il allait avoir sa vengeance. Et il se servirait largement.

S'approchant des petits, ses serres cliquetèrent, laissant de légers sillons dans la glace. Lorsqu'ils le virent, les petits se turent. Bec d'Acier n'aurait su dire quel âge ils avaient, mais ils semblaient avoir conscience du danger. Ils se serrèrent les uns contre les autres, frémissant.

Un courant d'air s'engouffra alors dans la faille, suivit d'un léger bruit de serre. Elle arrivait enfin. Il y eut un instant de silence. Immobile, Bec d'Acier attendit, tapis dans l'ombre. Puis, avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit, le Grand Tyto se retourna lentement, l'une de ses serres refermée autour d'une masse de plume. Quand il vit sa mère, le petit piailla et s'agita, mais les puissantes serres le gardèrent immobile sans difficulté. Une lueur carnassière dans les yeux, Bec d'Acier savoura l'instant.

« Je t'attendais, Corone. Tu m'as presque fait attendre. »

Revenir en haut Aller en bas
Ethan
EthanHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 18
Date d'inscription : 03/03/2014

Qui es-tu ?
Race: Hagsmon
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang:

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeSam 8 Mar - 14:03

Ethan était dans la crevasse d’un glacier du Hrath’Gar servant de nid à sa famille. Les trois poussins étaient seuls, et attendaient avec impatience le retour de leur maman, Corone, qui allait leur rapporter à manger. Sa petite sœur, Gatine, et son grand frère, surnommé Jambon*, se chamaillaient avec lui. Normal pour des poussins, même pour des hagsmons. Seulement, la différence était que parfois… Cela pouvait devenir bien violent.

Mais les trois petits avaient bien trop faim pour s’embêter encore plus, et s’amusaient donc tranquillement, sans avoir conscience du niveau sonore qu’ils pouvaient produire avec leurs piaillements. Et sans le savoir encore, que ce soir sera différent. En effet, ils ne sentaient pas encore l’aura pesante qui avait quelque peu envahis les lieux. Ainsi que ce silence lourd et profond. Il n’y avait en effet, dans le froid des glaciers, que des bruits de froissements de plumes, de petites serres crissant sur la glace, et des piaillements d’audibles. Ce qui aurait pu paraître soupçonneux pour un adulte. Mais les trois étaient imperturbables.

Bientôt, un peu plus fatigué, Ethan se sépara un petit peu de la mêlée de plumes noires et de duvet. Il entendit un léger battement d’ailes au loin. Le petit imagina d’abord que c’était sa maman qui revenait de la chasse, leur apportant à manger. Enfin ! Mais il aurait pu reconnaître son battement d’ailes entre milles, et ce qu’il entendit ne correspondait absolument pas avec le bruit habituel. Ça n’avait même pas l’air d’être un hagsmon.

Il évita un coup d’aile de sa sœur, qui riait aux éclats, et s’approcha du bord du nid, scrutant le ciel. Il vit donc une forme noire qui s’approchait à vive allure d’eux. Vu sa taille, ça avait tout l’air d’un hagsmon, mais il n’était pas au courant qu’un hagsmon avait un masque en métal lui couvrant toute sa face. Le petit frémit, sentant la peur monter à lui. Il commença à avoir un très mauvais sentiment.

D’ailleurs, son frère et sa sœur s’étaient arrêtés eux aussi, et s’étaient glissés à côté de lui. Lorsque ce fût confirmé que l’oiseau mystérieux comptait s’arrêter dans leur creux, ils reculèrent vite tout au fond, terrifiés. Ils n’étaient pas habitués à des visiteurs, comme leurs parents préféraient que peu soient au courant qu’ils habitent ici.

Et lorsque des serres puissantes s’abattirent sur le sol, ils se serrèrent les uns contre les autres, complètement silencieux, essayant de résister à la panique. Pourvu que Maman rentre vite, se dit Ethan. Et les deux autres petits devaient se dire cela également. Ils ne comptaient que trop peu sur l’espoir que leur père vienne cette nuit, car il était extrêmement pris.

Ils entendirent les serres cliqueter, l’oiseau approchait. Lorsqu’ils virent l’intrus, leur peur était arrivée à un très haut degré, car vu le regard carnassier de l’intrus, et son masque effrayant, le danger était bien réel. C’était une chouette de plus. Les trois petits étaient littéralement collés les uns aux autres, tout frémissant. Ne pouvant rien faire d’autre.

Soudain, ils perçurent un courant d’air. Ca ne pouvait être que leur mère ! Mais ils ne pouvaient pas bien voir, car la chouette avait une masse très importante. Elle saisit d’ailleurs la sœur d’Ethan, Gatine, la pris entre ses serres. Les deux autres étaient encore plus désespérés, se voyant trop impuissants. Pourvu que Maman va nous sauver…, se dirent-ils en chœur.

La grande chouette se retourna, et Ethan vit que Gatine s’agita encore plus en piaillant. Il n’osait qu’à peine regarder la scène, peur de voir ce que cet intrus pourrait bien faire à sa sœur. Et c’est alors que celui-ci prit la parole :
« Je t'attendais, Corone. Tu m'as presque fait attendre. »

Alors, ils se connaissaient. Mais Ethan était trop terrifié pour réfléchir. Il sentit la présence de sa maman mais cela ne le calma pas, c’était évident que ça allait mal finir tout cela. Il ne put que lui lancer un regard suppliant.
Revenir en haut Aller en bas
Corone
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeMar 18 Mar - 15:33

Pour son plus grand désespoir, Corone avait vue juste. C'était bien la dernières des visions à laquelle elle pouvait s'attendre, et sans nul doute la pire. Malgré l'étroitesse de leur liens de parenté, sa mémoire n'était pas celle d'un corbeau. Mais ce regard, elle aurait pu le reconnaître parmi un millier d'autres, même si bien des années s'étaient écoulées depuis leur dernière rencontre.

Cette silhouette si imposante... ce plumage effroyable jusque dans les moindres détails. Tout en Bec d'acier le montrait comme l'incarnation d'hagsmire en une chouette. Et le voilà qui se trouvait dans son creux de roche, Jambon dans sa serre.

Corone était hystérique, ne sachant clairement pas comment maîtriser une telle situation. C'était, comme un cauchemard éveillé, un instant infernal voir bien pire. En fait, rien en ce monde pouvait définir ce moment si effroyable. La femelle aurait tout fait pour ses petits et voir Ethan et Prince se blottir pour tenter vainement d'échapper au danger ne faisait que renforcer ces instincts maternels. Alors voir son pire ennemi, un ancien souvenir qui l'avait toujours hanté avec un de ses jeunes à sa serre, prêt à faire subir toute sa colère à la femelle, c'était une vision qu'elle ne pouvait supporter d'avantage.

« Pitié, mes petits sont innocents. »

Avait-elle lancé dans un flot de larmes qu'elle ne pouvait contenir. Corone s'était effondrée sur ses tarses, incapable de tenir debout. Bien qu'il était totalement impossible pour une hagsmonne de piquer dans les orties, elle sentait bien qu'elle était à la limite de s'évanouir. Elle qui était piégée par ses émotions, des sentiments qui lui disaient de tout tenter pour ses petits trésors, là où le bon sens lui faisait comprendre que tout était joué d'avance.

« Tu es venu pour moi, et tu m'as trouvé. Je t'offre ma vie en échange de celle de la leur, tu peux profiter de ta vengeance comme bon te semble... mais épargne mes petits, ils ne t'ont rien fait »

Corone fixa attentivement la chouette, un flot de larmes coulant le long de son bec. De mémoire de Hag - en tout cas la sienne -, elle n'avait jamais vu un de ses congénère montrer un tel signe de faiblesse. Quelle piètre prédatrice elle faisait ! Une lueur d'espoir, ce petit état qui permettait encore à son cœur de battre... lui faisait croire que Bec d'Acier accepterai son offre. Alors elle attendit la réponse du monstre sang pur, espérant qu'il accepte ce pacte.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. 140614112056191577



mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeSam 22 Mar - 19:00

Il Jubilait. Elle était affalé, en larme. Quel guerrier digne de ce nom se serait abaissé à tant de pitié et de peur ? Aucun. Corone n'était qu'une lâche. Elle l'avait toujours été. A jouer la rebelle, elle s'était effrité depuis qu'elle avait quitté les Sang-Purs. Parce qu'elle n'était pas à la hauteur.

« Pitié, mes petits sont innocents. Tu es venu pour moi, et tu m'as trouvé. Je t'offre ma vie en échange de celle de la leur, tu peux profiter de ta vengeance comme bon te semble... mais épargne mes petits, ils ne t'ont rien fait. »

Bec d'Acier ricana. Il aimait ce sentiment de puissance qui l'animait. Parce qu'il était le Maître incontesté de la situation, et que rien ne le déferait de cette position. Il était en mesure de tuer tout le monde. D’anéantir quatre Hagsmons en quelques instants, le tout dans la plus grande discrétion. Il avait là l'occasion de laisser trace de sa puissance. De rappeler qu'aucune trahison ne restait impunie.

Le Malheureux poussin dans sa serre, le Grand Tyto sorti de l'ombre, ses serres aiguisée cliquetant sur le sol gelé. Il s'approcha de Corone, le regard Carnassier, et parla de sa voix grave et puissante, mêlé à une sonorité qui laissait deviner la satisfaction de bec d'Acier.

« Voyons Corone, pourquoi te mettre dans des tels états ? Crains-tu que je fasse mal à ton petit ? Aurais-tu peur que je...»

Portant son regard sur la boule de plume noire, il lui caressa un instant le ventre avec l'une de se serres, puis, d'un geste vif, érafla la peau. Le petit se trémoussa en piaillant de douleur. La blessure était loin d'être grave, mais elle devait être douloureuse.

« Quel maladroit je fais...»

Abandonnant son ton faussement compatissant, il reprit sa voix habituel, et continua :

« Sincèrement, Corone, crois-tu que je sois venu pour te tuer ? Oh, certes, c'était mon objectif initial, mais désormais que j'ai trouvé ces petites sangsues, pourquoi ne pas en profiter ? Je n'ai pas mangé depuis longtemps, et le voyage m'a affamé...Sache, Corone, que la trahison de mes soldats ne reste jamais impunie. Jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Ethan
EthanHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 18
Date d'inscription : 03/03/2014

Qui es-tu ?
Race: Hagsmon
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang:

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeDim 23 Mar - 15:12

Une situation plus catastrophique que celle qui se déroulait sous les yeux d’Ethan lui sembla impossible. Il allait assister à la mise à mort de son frère, Jambon, sans pouvoir rien faire, sachant très clairement qu’après ce sera son tour, y compris celui de sa sœur. Il sentit trembler cette dernière, et essaya de maîtriser sa propre peur pour la rassurer, mais c’était vraiment impossible. Leur seul espoir : leur maman.

Mais celle-ci paraissait impuissante également. Toutes ses forces lui semblaient avoir été retirées, en voyant le mâle sinistre s’emparer de son fils aîné. Il était si grand… Si effrayant… Avec son plumage ébouriffé et sa carrure digne d’un hagsmon, il surplombait toute la famille par sa puissance. Et il savait qu’il maîtrisait parfaitement la situation. Corone s’avança alors, et dit :
« Pitié, mes petits sont innocents. »

Et Ethan la vit s’affaler, en larmes. Il était catastrophé de voir sa mère pleurer ainsi, d’autant plus que cela risquerait de sceller leur sort, à tous.

Mais également, il se sentit bizarre. Bizarre de voir un oiseau pleurer. D’autant plus que c’était sa maman ! Il n’en avait jamais vu, et avait toujours entendu dire qu’il ne fallait jamais se laisser aller comme tel. Et cela le terrifia encore plus, que même sa mère qu’il imaginait invincible doit se réduire à cela. Il ne pouvait pas supporter cette incompréhension.

Toujours serré contre sa sœur, il entendit sa maman sangloter :
« Tu es venu pour moi, et tu m'as trouvé. Je t'offre ma vie en échange de celle de la leur, tu peux profiter de ta vengeance comme bon te semble... mais épargne mes petits, ils ne t'ont rien fait »

Ethan manqua de laisser échapper un cri. Jamais il ne voudrait que sa mère meure ! Même si cela les sauverait alors. Jamais ! C’était la pire injustice pour lui, tout simplement, il était incapable de s’imaginer vivre avec une partie de sa famille morte dans un tel accident. La peur continuait de monter en eux, tellement qu’il ne put même pas s’interroger sur la raison d’une vengeance pouvant aller jusqu’à un meurtre. Il ne sentit donc pas la force d’avoir une quelconque réaction.

Il ne put que continuer à observer la scène. Corone, un flot de larmes coulant le long de son bec attendait une réponse de ce qu’Ethan considérait comme étant un véritable monstre. Elle paraissait si pleine d’espoir, et cela l’abattit encore plus.

Mais l’autre ne semblait guère décidé à se laisser gagner par la pitié. Il ricanait, certainement heureux de constater la maîtrise parfaite qu’il avait de la situation. Ethan disparut dans son plumage en entendant ce rire si sinistre.
Il entendit le cliquetis des serres de l’effraie, et le frottement de ses plumes contre la glace. Il devina qu’il s’était déplacé Il jeta un discret coup d’œil, et vit que la chouette était prêt de Corone maintenant, tenant toujours son frère. Il lui dit alors, d’ue voix grave et puissante :
« Voyons Corone, pourquoi te mettre dans des tels états ? Crains-tu que je fasse mal à ton petit ? Aurais-tu peur que je...»

Ethan attendit la suite, paralysé. Et finit par se tordre le cou afin de tenter d’apercevoir ce que faisait l’ennemi. Ce dernier commença à caresser doucement le ventre de son prisonnier. Et puis se mit à piailler de douleur : l’autre lui avait éraflait sa peau et lui avait arraché en passant une touffe de duvet. C’était horrible à voir. De plus, l’agresseur avait prit un ton compatissant pour s’excuser :
« Quel maladroit je fais...»

Il continua, sur un ton nettement plus dur :
« Sincèrement, Corone, crois-tu que je sois venu pour te tuer ? Oh, certes, c'était mon objectif initial, mais désormais que j'ai trouvé ces petites sangsues, pourquoi ne pas en profiter ? Je n'ai pas mangé depuis longtemps, et le voyage m'a affamé...Sache, Corone, que la trahison de mes soldats ne reste jamais impunie. Jamais. »

Et c’est ce mini discours qui fit perdre le peu de contrôle qu’avait encore Ethan sur ses émotions. Toute sa peur, sa terreur, et l’horreur de la situation le submergèrent d’un coup. Il abandonna alors sa sœur, acte dont il s’en voudra pour toujours, pour tenter de rejoindre sa maman. Il fonça vers elle, espérant que la chouette si effrayant ne parvienne pas à l’attraper.
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeMer 9 Avr - 13:21

[Petite réponse avec l'accord de Papy avant la sienne, histoire de pimenter les choses :3]

Une lueur carnassière était empreinte dans les yeux du Grand Tyto, car plus que toutes les autres, cette situation lui montrait à quel point il était Maître. A quel point il était important. Oh, certes, il n'était pas le seul digne d'attention, pas le seul à avoir un brillant passé et de nombreuses victoires à son actif, mais il était le seul réellement en mesure de tout contrôler. Parce qu'il ne se laissait pas aller à la pitié et à la compassion. Il traitait tous ses sujets avec le même traitement. Personne n'avait droit à des faveurs. Seuls les haut-gradés avaient une seconde chance, mais cette chance, ils l'avaient acquises en se démarquant des autres. C'était ainsi que tout fonctionnait. Plus on était utile, plus on avait une chance de rester en vie.

Soudain, Bec d'Acier avisa quelque chose en mouvement à la limite de son champs de vision. Un petit, terrorisé, tentait de rejoindre sa mère. Il en fallait, du courage,pour oser braver une chouette qui réduisait sa mère à l'effondrement. Mais on pouvait être courageux et stupide à la fois. Croyait-il réellement avoir une chance de passer ? Tout cela se passa en une fraction de seconde, mais juste avant que le petit réussisse à passer, le Grand Tyto déploya brutalement son aile, arrêtant net la progression de ce dernier, et le plaqua contre le mur. Posant son regard sur lui, il se pencha légèrement, et chuchota d'une voix faussement compatissante :

« Stupide ou Courageux ? Tu croyais que je ne te verrai pas ? Et bien tu as perdu... »
Revenir en haut Aller en bas
Corone
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeMer 4 Juin - 21:32

Contre toute attente, sa demande semblait avoir fait son effet. Bec d'Acier sorti de l'ombre, tout sourire au bec, en tenant un de ses petits dans sa serre. Avait-il eu ce qu'il espérait ? A savoir des excuses de l'ancienne tête brûlé de son armée. C'était une espérance fortement peu probable.

La différence de taille avait toujours été en faveur de la hagsmonne, sans doute la raison pour laquelle son ancien supérieur n'avait jamais osé la toucher de sa propre serre. Mais la situation avait bien évoluée depuis. Maintenant, c'était un face à face que la femelle se devait de gagner. Une histoire d'honneur ? Non... une simple question de vie ou de mort.

D'ici à quelques secondes, il allait y avoir un mort et un seul. Bec d'Acier devait cesser de nuire aux hagsmons, surtout à ses propres petits ! Ses protégés, sa raison de vivre... ceux pour qui elle allait se battre jusqu'à la mort.

Tout se passait si vite du point de vue de Corone. Ou peut-être était-ce le fait qu'elle ne puisse rien contrôler dans cette situation. Bec d'Acier, toujours en prise avec son petit, son sourire si glacial sur ce qu'il lui restait de bec.

« Sincèrement, Corone, crois-tu que je sois venu pour te tuer ? Oh, certes, c'était mon objectif initial, mais désormais que j'ai trouvé ces petites sangsues, pourquoi ne pas en profiter ? Je n'ai pas mangé depuis longtemps, et le voyage m'a affamé...Sache, Corone, que la trahison de mes soldats ne reste jamais impunie. Jamais. »

S'en était trop, et plus le temps passait, plus la hagsmonne était prête à bondir sur son adversaire. Les propos de son ennemi de toujours prouvait qu'elle avait à réagir au plus vite, sans quoi il ne lui resterai que les yeux pour pleurer. Elle ne savait pas vraiment se battre, c'était une certitude. Mais quelle autre attitude adopter quand sa progéniture était en danger. Le temps n'était plus à la réflexion, il fallait agir et vite, ou elle serait plongée dans les regrets et la honte de ne pas avoir su protéger ceux qu'elle aimait.

Pourtant, elle était encore passive. Dans l'attente de l'électrochoc qui là ferai réagir. Dominée par l'espèce qu'elle devait dominer, Corone ne savait pas vraiment quoi faire. Puis il y eu le petit acte d'instinct que la femelle n'aurait pu décrire elle même. Cet acte à mi chemin entre la bravoure et la folie... le geste par lequel les regrets allaient naître, la tristesse aussi. Comme un acte de culpabilité avec lequel elle allait devoir vivre jusqu'à ces derniers instants.

Ce fût Ethan qui tenta de sauver ses plumes en premier, un geste qu'il risquait de payer de sa vie. Le chef suprême des sangs pur n'eut aucun mal à lui couper la route d'un simple geste de l'aile.

« Stupide ou Courageux ? Tu croyais que je ne te verrai pas ? Et bien tu as perdu... »

A l'instant même où Bec d'Acier avait terminé sa phrase, la femelle s'élança à toute vitesse sur son adversaire. Un de ses jeunes dans la serre de son pire ennemi, un autre prisonnier de son aile, Bec d'Acier avait fait l'acte de sadisme de trop.

Avec une vitesse rare pour un oiseau avec de telles mensurations, elle se précipita sur bec d'acier et tenta de lui bloquer la patte qui tenait son petit en étau. Sans même réfléchir à se protéger d'une contre attaque, elle frappa de toute ses forces son ennemi en espérant l'avoir sonné. D'une manière ou d'une autre, il allait lâcher son petit... et tant pis si il fallait employer la violence devant Ethan, Prince ou encore Jambon. Le monde de hoole était loin d'être un paradis... une raison de plus pour que cette leçon d'une rare violence violente soit nécessaire pour leur croissance.

« Sors !!! » Cria-t-elle à Prince en espérant qu'il ne réfléchisse pas trop à l'ordre donné. Corone allait sauver les 2 autres... mais c'était déjà un de moins à sauver.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. 140614112056191577



mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeJeu 12 Juin - 19:08

Il n'y a de justice que là où il y a êtres justes. Et Bec d'Acier ne faisait pas parti de cela. Sa vie entière était basée sur une injustice. Les meurtres, les disparitions qu'il avait causé, tout ce qui découlait de lui était une injustice. Mais il ne cesserait pas. Il avait bâti un trop bel Empire pour s'arrêter ici. A ses yeux, un juste n'était qu'un oiseau trop faible pour oser se rebeller. Mais lui n'était pas faible. Et il n'était pas terrifié à l'idée de devoir affronter des ennemis à sa mesure.

Il faisait parti des Sang-Purs - et des chouettes en générale - taillés comme des machines de guerre. Puissant, tout en muscle, rapide. Comme un deuxième instinct. Il ne lui suffisait que d'une fraction de second pour changer de stratégie ou de technique. Ainsi, lorsque Corone lui rentra dedans, et lui enserra la patte de son bec acéré, le grand mâle ne prêta même pas attention à la douleur, ni au sang qui se mit à couler. Mais il ne lâcha pas pour autant. Et tandis qu'elle hurlait à son petit - désormais hors de portée de l'aile du Grand Tyto - de courir, un rictus déchira sa face.

Elle avait espéré. Un instant, Corone avait cru pouvoir réussir, et sauver ses petits, mais elle s'était trompée. Et elle en payerait le prix fort. Bec d'Acier ne se précipita pas à la suite du petit, qui s'éloignait en voletant. Il était bien trop lent, et le Sang-Pur n'aurait aucun mal à le rattraper. Il préférait se concentrer sur Corone. Plus il ferait de dégâts, mieux il se sentirait. La repoussant violemment, il la plaqua contre le mur. Elle était aussi grande que lui, et il devait lui reconnaître un certain courage, et une certaine aptitude à se démener. Approchant sa face de celle de la Hagsmonne, il chuchota :

« Je dois te reconnaître un certain courage, Corone, mais tu n'aurai jamais fais un bon soldat. Tu ne réfléchis pas assez. Tu n'es pas assez détachée de ce qui te tiens...»

Lui n'aimait rien ni personne d'autre que lui, et Nyra. Mais sa compagne était assez grande pour se débrouiller seule, et si tant est qu'elle devait y rester, lui n'y perdrait pas grand chose. Il était le Maître incontesté de son Empire, et seule la mort viendrait l'en détrôner. Il n'avait besoin de personne pour maintenir à flot sa puissance.

Se redressant, il plaça sous les yeux de Corone le petit qu'il tenait toujours dans sa serre, et ajouta d'un ton faussement compatissant :

«...mais je vais t'aider à t'en détacher, ne t'inquiètes pas. »

Et tandis qu'une lueur carnassière s'installait dans son regard, il resserra petit à petit sa prise sur sa proie. Le petit hagsmon se mit à piailler, tentant de se soustraire à cette pression douloureuse et inconfortable. Le Grand Tyto s'arrêta un instant, faisant profite Corone des gémissements de son petit, puis, d'un coup vif, il crocheta la peau de la boule de plume, et entailla largement le cou de ce dernier. Le sang se mit à couler à flot, sans aucune chance de rétablissement.

Et tandis que le sol se ternissait du liquide sombre, présage de mort imminente, Bec d'Acier lâcha dédaigneusement le petit corps encore frémissant, et, se penchant de nouveau vers sa rivale, lui chuchota - cette fois-ci sans plus aucun compassion ni moquerie :

« Tu as voulu jouer, mais tu as perdu, Corone. Sache que je gagne toujours.»

Se redressant, il relâcha la pression qui avait maintenu la hagsmonne plaquée contre le mur, et quitta la grotte, en adressant un dernier regard dénudé de pitié :

« Toujours..»

[Si ça vous va, j'attends que vous répondiez, puis je fais encore une réponse où je prends Prince en otage ? :D]
Revenir en haut Aller en bas
Ethan
EthanHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 18
Date d'inscription : 03/03/2014

Qui es-tu ?
Race: Hagsmon
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang:

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeDim 15 Juin - 21:33

Ethan fut stoppé net dans sa course désespérée par l’énorme Tyto. Ce dernier avait brandit son aile et venait de le plaquer contre la paroi glacée du creux. Le petit hagsmon se tortilla, en couinant de surprise et de douleur. Dépité, il essaya d’éviter le regard effrayant qu’avait posé la chouette sur lui, et d’ignorer ses paroles menaçantes :
« Stupide ou Courageux ? Tu croyais que je ne te verrai pas ? Et bien tu as perdu... »

Cela le terrifia encore plus, mais il ne répondit rien, et baissa la tête pour oublier son regard sinistre, et indescriptible pour un poussin si jeune.

Soudainement, il sentit la masse diminuer… Et il fut projeté sur le côté, et roula lamentablement au fond de la grotte. Les yeux écarquillés, en se relevant, il se rendit compte que c’était grâce à sa mère qu’il était libéré –du moins partiellement.  

En effet, cette dernière venait de se jeter contre son ennemi. Dire qu'il y a quelques minutes elle était totalement effondrée sur place ! Son cœur se serra, espérant qu’il n’allait pas voir sa maman mourir, en plus il ne s’attendait absolument pas à une si grande démonstration de violence. Avec beaucoup de chance, la méchante chouette allait être suffisamment sonnée pour qu'ils puissent tous sortir. Sa maman cria :
« Sors !!! »

Ordre à l’adresse de Prince, son grand frère, le seul qui n’avait pas encore été captif. Le jeune hésita quelques instants, mais comprenant l’urgence de la situation, déguerpit vite fait, profitant de la confusion générale. Son cadet l'enviait d'être sauvé, mais il ne pouvait imaginer abandonner sa famille.

Cependant, sa sœur était toujours coincée dans la serre de cette sombre chouette. Il ne pouvait imaginer la voir mourir ainsi sous ses yeux…

Par contre, l’effraie casquée se ressaisit extrêmement vite : elle retourna l’attaque de Corone, et la plaqua contre le mur. Ethan ne pouvait entendre les paroles que l’agresseur chuchotait, mais il vit distinctement qu’il avait brandit sous les yeux de sa mère sa sœur gémissante, qu’il tenait toujours aussi fermement.

Soudainement, il crocheta de sa serre son corps, et le sang se répandit par terre. Par la suite, il jeta dédaigneusement sa victime encore frémissante à terre, dans la marre de sang, en ajoutant d'un air sinistre :
« Tu as voulu jouer, mais tu as perdu, Corone. Sache que je gagne toujours.»

Il s'éloigna et dit, d'un regard sans aucune pitié et compassion :
« Toujours..»

Ethan n'avait rien compris à ces paroles, mais le voyant s'éloigner, il se précipita sur sa mère et gémit, implorant :
«Maman sauves là j't'en pris ! Elle ne doit pas mourir !!!»

Il se laissa tomber sur le sol froid, abattu... Car il était clair qu'après une blessure pareille, sa sœur ne pourra jamais s'en remettre. Et s'il savait pleurer... Il n'y a aucun doute qu'il l'aurait fait.


[Voila, en espérant ne pas m'être trompée dans le déroulement du RP.]
Revenir en haut Aller en bas
Corone
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeMer 10 Sep - 15:19

Dans un combat ou chaque milliseconde pouvait faire pencher la balance entre victoire et défaite, penser a quelqu'un d'autre que soit même pouvait se révéler fatal. C'était sa survie ou celle de Bec d'acier, et il n'allait y avoir qu'un seul survivant. Mais voilà, avant même sa propre vie, il y avait quelque chose de plus cher encore à ces yeux, celle de ses petits.

Trop focalisée par cette vaine espérance de se montrer plus forte que le mal en présence, la hagsmonne oublia ce qu'elle avait pourtant mis tant de temps à comprendre. Elle était le seule moyen de protéger ceux qu'elle aimait plus que tout... et si ils étaient encore vivant, c'était bien parcequ'elle l'était elle aussi. Observant Prince disparaître à l'extérieur de la cavité, Corone ne vit la contre-attaque fulgurante de Bec d'acier que trop tard. Tentant de parer d'un revers de l'aile la patte de son ennemi lancé a vive allure, elle senti une douleur intense dans la poitrine. Le sang pur avait réussit à l’aplatir contre le mur glacial, bloquant ainsi tout geste indésirable de son ennemi.

Mise hors combat, incapable de se débattre, Corone avait toujours manqué d'une chose si importante dans ce bas monde : la rage de vaincre, la haine de l'autre. Ce petit état d'esprit qui faisait toute la différence... la distinguant de tout ses congénères, il aurait fallut plus d'une vie pour en apprendre qu'une miette. C'est à ce moment que la femelle compris l'horreur qui allait se dérouler sous ses yeux. La panique s'empara d'elle a une vitesse fulgurante. Non, elle ne voulait pas écouter le faux air compatissant de son ennemi. Non, il n'était aucunement question de lui laisser la moindre chance de profiter de sa supériorité. Et pourtant, en cet instant, que pouvait-elle faire d'autre.

La hagsmonne au passé tumultueux vit Bec d'Acier brandir son petit protéger comme un vulgaire chiffon. C'était atroce de le voir jouer avec ses nerfs sans le moindre état d'âme, profitant pleinement de chaque seconde de sa victoire si longuement attendue. La femelle, dans un geste rapidement stoppé, tenta de bousculer son adversaire... sans succès. Chaque instant où elle se trouvait prisonnière lui faisait comprendre à quel point elle regretterait ce moment. Elle offrait à diable incarné dans une chouette, ce monstre de Bec d'Acier, une opportunité en or pour montrer son sadisme. Inutile de le supplier, de l'implorer pour qu'il l'épargne... enfin, qu'il les épargne elle et sa progéniture.

Qu'est-ce qu'elle n'aurait pas fait pour voir la silhouette massive de son mâle si puissant et protecteur.

« Mad, mon tendre... où es-tu par Glaucis » se dit-elle intérieurement, commençant déjà a perdre espoir.

Pitoyable qu'elle était à implorer le dieu des chouettes... allait-il avoir la moindre pitié pour l'être primitif qu'elle était ? Madison lui aussi avait bien trop à faire... et comment pouvait-il se douter que celui qu'il se préparait à combattre était dans son propre nid, prêt à détruire tout ce en quoi il comptait le plus. Corone avait été tellement secrète envers lui. Jamais elle n'avait osé lui parler de son passé chez les sang purs, de l'affront dont elle avait fait preuve en désertant cette armée du mal, tout cela pour rejoindre un clan de chouettes. La peur que son tendre là juge, ho que oui elle l'avait hantée. Mais peut-être que si la hagsmonne avait plus fait confiance en celui qu'elle aimait, peut-être que rien de tout cela ne se serait produit.

Non, elle était seule, et elle seule allait pouvoir reprendre l'avantage. D'un mouvement de l'aile puissant, elle tenta de renverser celui qui là tenait prisonnière. Bec d'Acier l'avait vu venir. Ajoutant plus d'emprise qu'il ne le faisait déjà, l'attaque de la femelle se termina lamentablement comme un coup d'épée dans l'eau. C'est alors que la vision atroce se produisit : celle de son ennemi lui montrant Gatine avec un air qui en disait long sur son envie d'en finir au plus vite.

«...mais je vais t'aider à t'en détacher, ne t'inquiètes pas. »

Comment-ça l'en détacher ? Corone tenta de crier de toutes ses forces, sa dernière façon de s'opposer au massacre annoncé. La pression si intense exercée par le tyto vengeur en décida autrement et c'est à peine si elle réussit à pousser un fébrile gémissement.

Pendant ce temps, Bec d'Acier prenait plaisir à resserrer son emprise sur son petit. Cet acte aussi froid que sadique lui remémorait ce pourquoi tout avait commencé. C'était elle qui avait fait de même à l'un des soldats escortant la femelle lors de sa visite dans l'antre de Bec d'Acier. Ce jour là, les rôles avaient été inversé... et elle ne le nierait pas qu'elle avait pris un plaisir intense à écraser la cage thoracique de ce vulgaire soldat. Sauf que là, tout était différent : bec d'acier faisait subir sa vengeance sur des petits innocents, SES petits en plus ! Et chacun des gémissements de Gatine étaient un poignard enfoncé au plus profond de son cœur.

Corone ne pu quitter le jeune hagsmon des ses yeux apeurés, et c'est à cet instant précis que le monstre à plumes donna l'acte de mort. La seconde d'après, Gatine avait la tête pendante, un fin filet de sang lui coulant le long du bec.

Pour la hagsmonne si protectrice, c'était comme une monde qui s'écroulait, comme un cauchemar éveillé dont elle aurait aimé se réveiller à l'instant. Pourtant, Corone le savait bien que tout cela était réel et que son passé avait finit par là rattraper. C'était juste... trop dur à subir. Plus rien ne là tenait en vie, plus aucune force en elle lui permettait de tenir quand le mal incarné avait jeté son dévolu sur sa nouvelle famille hagsmoniaque.

Tout en laissant tomber dédaigneusement le cadavre de sa fille, Bec d'Acier ajouta des mots à valeur de poignards. Pour tout vous avouer, Corone ne les entendit pas vraiment, étant trop détruite intérieurement. N'ayant pas la force de riposter, prouvant ainsi sa cuisante défaite face à ce passé si sombre qu'elle avait cru pouvoir fuir, elle laissa Bec d'Acier quitter sa cavité en toute impunité. Tombant sur ses tarses, s'effondrant sur le sol, la femelle n'avait plus la force de se battre. Corone se médisait intérieurement pour ce qui venait de se dérouler. Pourquoi Bec d'Acier ne l'avait pas tué elle ? Pourquoi ?

Ethan, qui semblait encore croire au rétablissement de sa sœur, tenta tant bien que mal de pousser sa mère à se ressaisir. Mais que faire ? C'était déjà trop tard... et les hags étaient bon qu'à détruire. Alors comment ? Comment pouvait-elle aider sa fille qui avait pourtant déjà perdu conscience ?

Levant la tête pour regarder Ethan, elle vit en lui une grande crainte de l'instant présent. Et qui pouvait lui en vouloir ? Sa mère détruite, sa sœur à terre... il devait se sentir livrer à lui même. Et le seul visage que Corone était capable de lui montrer n'était qu'un flot de larmes traduisant le désarroi qui l'avait envahit. La grande femelle ouvrir ses grandes ailes et blottit Ethan contre elle dans une vaine tentative de le réconforter. Ce qu'elle n'osait pas s'avouer en fait, c'est qu'elle était celle qui avait besoin de cette petite chaleur familiale. Bec d'Acier lui avait tout pris, il avait su viser au plus profond de son cœur.

Non, ce n'était pas la mort qui offrait les plus grandes douleurs contrairement à ce que la jeune maman avait cru. L'échec, le regret étaient un poison bien plus rude...

C'est alors que Corone entendit le cri d'un jeune Hagsmon familier en dehors de la cavité... un cri qui lui fit comprendre à quel point son cauchemar n'était qu'à ses prémisses.

« Prince !!! » cria Corone en s'élançant en dehors de sa cavité.

[dsl pour le temps de réponse et pour la taille un peu trop grosse de ma réponse :( En ce moment j'ai beaucoup de mal à trouver l'inspi]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. 140614112056191577



mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeLun 22 Sep - 20:36

Un cri s'éleva de la grotte quand la Hagsmonne compris le nouveau danger qui attendait ses enfants. Ou plutôt, l'un de ses enfants. Car si l'un était définitivement en sureté - Bec d'Acier ne retournerait pas le chercher, il était bien trop insignifiant - l'autre était sur son chemin. Et le Grand Tyto avait bien l'intention de le saisir au passage. Pourquoi ? Parce que plus qu'un simple crime, c'était une vengeance diabolique qui venait de se dessiner dans son esprit. Une vengeance si cruelle que Corone ne pourrait même pas l'envisager.

Prince n'était pas simplement le fils de sa rivale, il était aussi l'Aîné. Autant dire qu'il était promis à un bel avenir à la suite de Maddison. Or, en le faisant disparaître, Bec d'Acier faisait d'une pierre deux coups. Il finissait d'achever Corone, et il enlevait l'héritier légitime des Hagsmons. Mais ce n'était pas là son but, tout cela ne représentait qu'une infime partie de son plan. Un sourire carnassier se dessina peu à peu sur sa face mutilée. Corone comprendrait son erreur. Simplement, ce serait trop tard.

La nuit étant totalement tombée, son plumage de Jais se confondait parfaitement, bien que celui de Prince le soit aussi. Mais cela n'avait pas d'importance. Il n'était pas chez des Sang-Purs pour rien, son sens de l'observation et ses capacités l'ayant mené au plus haut point en écartant sans peine de son chemin ceux qui l'avait gêné. Et désormais, ses yeux perçant cherchaient la petite boule de plume qui représentait tout l'objet de sa vengeance. Petit Boule de plume qui devait être terrifiée à l'idée de le revoir, mais qui le serait encore plus qu'elle ne pouvait actuellement l'imaginer.

Le Grand Tyto se laissa planer silencieusement, dans un vol circulaire. Il ne battait pas des ailes, ayant pour seul but de découvrir où se terrait l'Aîné de la Hagsmonne. Et bientôt, un infime changement de courant - témoin d'un petit battement d'aile - se fit sentir. Sans plus hésiter, Bec d'Acier replia ses ailes, et plongea, certain de trouver sa cible quelques mètres au dessous de lui. Cela ne manqua pas. Il avisa Prince, qui ne semblait pas encore l'avoir vu. Pourtant, la vitesse de son vol en piqué du provoquer une bourrasque car le petit hag tourna la tête, et trembla de terreur l'orsqu'il avisa la chouette qui lui tombait dessus.

Mais, même avec toute la volonté du monde, il ne pouvait échapper au Grand Tyto, et à sa sauvagerie implacable. Même les Tytos les plus doués tombaient sous ses serres, alors comment un jeun hag encore novice pouvait-il s'en sortir ? Il ne pouvait pas. C'était ainsi. Et une fraction de seconde plus tard, les serres métalliques du Sang-Purs se refermèrent autour du corps duveteux, le saisissant au vol. Mais il n'allait pas le tuer, loin de là. Au contraire, Prince lui était précieusement utile en restant en vie.

Alors, tandis que le petit piaillait, tentant de gesticuler, et appelant sa mère de tout son corps, Bec d'Acier pris lentement son envol vers les hauteur. Les gémissement terrifiés de son captif auraient brisé plus d'un cœur, mais pas le sien. Le sien était insensible, gelé. Alors, ses larges ailes déployées, il s'éloigna peu à peu de la grotte de Corone, emportant avec lui l'héritage de toute une vie. Nul doute que sa plus redoutable rivale reverrait son fils. Mais ce jour-là serait son dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan
EthanHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 18
Date d'inscription : 03/03/2014

Qui es-tu ?
Race: Hagsmon
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang:

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeDim 28 Sep - 12:09

Cette caverne, dont il y a que quelques heures à peine, se montrait encore accueillante et pleine de vie, n’était plus qu’empli du désespoir… Et de la mort. Son destin avait basculé bien vite, tragique, mais cela ne faisait que commencer…

En voyant le visage de sa mère inondé de larmes, la dure vérité frappa en plein cœur le petit hagsmon. Sa sœur était morte, et même Corone ne pouvait plus rien y faire. Et cette Corone paraissait n’être plus que l’ombre de la maman qu’il avait connu. Mais Ethan ne pouvait pas lui reprocher, et se laissa envelopper dans les ailes de sa mère, fermant les yeux afin de ne plus voir le sang qui envahissait le sol glacial.

Les hagsmons ont toujours été connus comme des créatures sanguinaires. Mais le sang de sa famille ne faisait que terrifier Ethan, ce qui était à l’opposition de son éducation. Peut-être étaient-ce des choses qu’on ne pouvait pas apprendre, finalement ? Il se sentait vraiment perdu.

D’autant plus que sa mère le repoussa soudain, alertée par un cri qu’Ethan ne reconnut que trop tard : son frère. Corone se précipita vers la sortie, en hurlant :
« Prince !!! »

Le jeune hagsmon la suivit du mieux qu’il pouvait, mais en sortant il ne vit que la silhouette de sa mère, qui se fondait dans la nuit. Pas une seule trace de Prince. Était-il mort ? Corone allait-elle le rechercher ? Qu’allait-il lui advenir ?

Mais pas la peine d’être futé pour le comprendre, il avait perdu son frère et sa sœur… Et le royaume hagsmoniaque courrait à sa perte sans son héritier légitime. Qu’est-ce qu’il n’aurait pas donné, pour être, à cet instant, en compagnie de Gatine et Prince, en train de jouer dans leur nid, avec leur mère qui reviendrait d’un instant à l’autre, un bon repas dans ses serres ?

Une période révolue… La suite des événements était encore inconnus pour Ethan mais cela ne lui annonçait rien de bon…


[Désolée pour la réponse courte... J'espère que ça sera bien quand même. Donc là on le clôt le RP ?]
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeLun 6 Oct - 19:16

[Je sais pas si Papy' veut répondre encore une fois, mais sinon oui, j'arrête là pour ma part ;)]
Revenir en haut Aller en bas
Ezylryb
EzylrybRyb au Grand Arbre de Ga'Hoole
Ryb au Grand Arbre de Ga'Hoole


Messages : 462
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 30
Localisation : Grand arbre

Qui es-tu ?
Race: Petit duc
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeMar 7 Oct - 21:43

Non, pour moi tout va bien :3

Je pense qu'on peut clore le RP. Dis moi via skype quand tu veux que je commence le suivant ;)
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeDim 12 Oct - 17:36

[Quand tu veux Face]
Revenir en haut Aller en bas
Corone
CoroneHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 301
Date d'inscription : 10/03/2013

Qui es-tu ?
Race: Hagmonne
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Réfugiée du grand arbre

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeLun 13 Oct - 1:27


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Becky pour ce kit, c'est la grande classe !!!
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. 140614112056191577



mes anciennes signas dont celle faite par Blue !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Left_bar_bleue100/100Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitimeVen 17 Oct - 18:55

[Merci, je réponds dès que je peux ;)]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. _
MessageSujet: Re: Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.   Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mal contre le mal, chroniques d'une douce vengeance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Le Royaume du Nord : repère des hagsmons :: Le Glacier du Hrath'Gar-
Sauter vers: