Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeSam 11 Oct - 8:28

Prince, ou Jambon comme son frère et sa sœur aimaient tant l'appeler, était pétrifié. Tant de sensations se mélangeaient dans sa tête... et il n'était pas du genre à savoir les canaliser. De un, qui était cette étrange chose qui l'avait emporté... pourquoi un tel repas avait-il autant fait peur à sa mère ? Et surtout, comment réagir ?

Le monde venait de lui montrer à quel point il pouvait être riche en surprises : l'instant d'avant, il se trouvait bien au chaud dans son nid, profitant d'être l'ainée de la portée pour en faire voir de toutes les couleurs à son frère... et le voilà, quelques secondes plus tard, qui décollait pour la première fois. Enfin, si on pouvait parler de vol.

Pour la première fois de sa courte vie, Prince n'avait pas honte de le dire, mais il était totalement pétrifié. Pourquoi ? Lui même ne pouvait vraiment l'expliquer. Pourquoi ? C'était justement la question qui tournait en boucle dans sa tête. Pourquoi cet immense repas que ses parents appelait chouette l'avait-il emmené ? Pourquoi sa mère lui avait-il demandé de fuir ? Et surtout, pourquoi devait-il avoir peur de cette situation ? Il était un prédateur par tous les hags ! Enfin... il allait le devenir.

Continuant à se poser des interrogations sans réponses, Prince ne fit pas vraiment attention aux paysages qu'il observait pourtant pour la première fois. Il était bien trop terrorisé de ne plus avoir son destin entre ses serres à vrai dire. Il fut donc surpris quand la monstrueuse chouette piqua en direction d'un énorme ravin. Ironiquement, le jeune hagsmon se délectait de la sensation irrésistible du vol. Quel grand moment qui lui faisait oublier l'espace d'un instant la gravité de sa situation.

Puis ils se posèrent tout en douceur sur un promontoire rocheux presque aussi froid que celui qu'il avait toujours connu. Principe senti l'emprise de la serre froide de son ravisseur faiblir jusqu'à le libérer totalement. Lorsqu'il fut enfin libre, le jeune poussin se mis sur ses pattes, avança de quelques pas fébrilement, puis se tourna face à monstre de plumes qu'il l'avait apporté ici. Quel monstre ! Se dit-il avec une pointe d'admiration.

Car oui, chaque espèce avait ses critères et faisait ainsi la distinction entre qualités et défauts. Et Prince n'avait d'yeux que pour ce qui était le plus impitoyable en ce monde. Drôle de paradoxe que d'aimer ce qui pouvait causer sa perte, mais le jeune aîné était ainsi. D'instinct, le jeune intrépide tenta tout de même de s’ébouriffer du mieux qu'il pu, balançant sa tête de gauche à droite dans une tentative d'intimider la chouette qu'il admirait.


[Ouverture très intéressante pour toi : Prince ne sait pas que tu as tué sa sœur. Tu peux faire jouer ça à ton avantage je pense. La prez arrive sous peu.]
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Left_bar_bleue100/100Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeJeu 6 Nov - 21:50

Dans un vol parfaitement silencieux, Bec d'Acier retournait vers St Aegolius. L'obscurité commençait à laisser place à la clarté de l'aube, mais il était encore tôt, et le soleil n'était pas encore levé. Ses puissantes ailes de jais battaient régulièrement, le propulsant en avant dans un geste maîtrisé jusqu'au bout des plumes. Immense masse sombre dans le ciel, le Grand Tyto ne craignait rien ni personne. Et à ce moment précis, il jubilait.

Si les rares animaux qu'il croisait l'avaient observé un tant soi peut avant de fuir, ils auraient remarqué que la grand chouette n'était pas en chasse. Elle avait déjà sa « proie ». Entre ses puissantes serres métalliques était recroquevillés un oisillon, déjà grand pour son âge. Mais ce n'était pas une petite chouette commune. C'était un Hagsmon. Mais c'était aussi le fils de Corone et de Madison. Autant dire l'héritier du Royaume des Hagsmons.

En mettant le bec dessus, Bec d'Acier faisait d'une pierre deux coups. Il assouvissait un désir de vengeance, et ouvrait la porte à un Royaume encore plus grand pour les Sang-Purs. Car il avait l'Aîné de la porté de l'actuelle Chef des Hagsmond, et que l'oisillon qui suivait était mort des mêmes serres de celui qui avait kidnappé Prince. Autant dire que c'était un coup de maître. Étrangement, le petit hag était parfaitement calme, et ne se débattait pas. Sans doute terrorisé. Au fond, il ne savait rien du monde qu'il allait découvrir. Peut-être était-ce mieux pour lui. Car les plans du Grand Tyto ne lui laissait aucune chance de s'épanouir joyeusement. Il était le coeur d'un projet capital aux yeux de Bec d'Acier, et ce dernier ne tolèrerait aucun écart.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin en vu de la Grotte, Bec d'Acier ralentit son vol, et déploya ses ailes puissantes pour venir se poser sur le sol rocheux, dans un cliquetis métalliques. Là, il lâcha l'oisillon, qui fit quelques pas, avant de s'arrêter. Le Grand Tyto l'observa d'un air vicieux, attendant de voir comment il allait se comporter. De la part du Fils de Corone, il s'attendait à tout. Des larmes, des cris...mais il n'y eut rien de cela. Le petit Hagsmon tourna son regard vers Bec d'Acier, et après quelques instants, il gonfla ses plumes en tentant de paraître imposant. Ce dernier lâcha un petit ricanement :

─ Bien, bien...

C'était une bonne chose. Au moins, il semblait avoir un brin de courage - ou de folie - et ne l'avait pas supplié de le ramener chez lui. Bec d'Acier détestait les faibles, et puisque cet oisillon serait son arme, il devait en faire une machine de guerre. Ce serait plus facile s'il avait du cran. Il se mit donc à parler d'une voix froide et lente :

─ Maintenant, tu vas m'écouter très attentivement, et sans protester. Tu es désormais sous ma garde, et ce jusqu'à nouvel ordre. St Aegolius sera ta nouvelle demeure. Tu peux oublier tout ce que tu as toujours connu jusqu'ici, tout cela fait parti du passé.

Brusque. Violent. Mais sans appel. Le jeune hagsmon n'avait aucune chance d'échapper à son terrible destin, car il était désormais le joyau de Bec d'Acier, et ce dernier ne le quitterait plus des yeux. Se tournant vers l'extérieur, il observa le soleil se lever, tout en continuant son discours glacial, mais jubilatoire :

─ Au cas où tu ne l'aurai pas deviné, je suis Bec d'Acier, Seigneur des Sang-Purs et Grand Tyto. A toi de m'appeler en conséquence. Sache qu'aucun écart à mon égard ne sera toléré. Tu fera ce que je te dirai, quand je te le dirai. Ne t'avises pas de me désobéir, tu aurais bien tort...

Un sourire - si tant est qu'il puisse exister - carnassier se dessina sous son masque de métal, et il se retourna doucement vers son nouvel élève. Son unique oeil valide vînt se poser sur le jeune Hagsmon, et le scruta en silence, jusqu'à ce qu'il ajoute :

─ ... Kinit.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeDim 9 Nov - 23:04

[Woowwww... toutes mes excuses pour la premiere réponse. En me relisant j'ai eu la nausée... des fôtes partout et des non sens à n'en plus finir D : Encore désolé, je tente de faire mieux sur cette réponse.]

Malheureusement pour Prince, le monde extérieur était moins agréable qu'il n'y paraissait, et le petit hagmon n'aurait pas refusé la douceur du duvet de sa mère. Où était-elle d'ailleurs, sa maman tant adorée ? Pourquoi l'avait-elle laissé seul avec cette créature ?

Son attitude d'intimidation n'avait pas l'air si intimidante que cela face au grand tyto qui l'avait transporté jusqu'ici. C'en était même déplaisant que de voir qu'il ne faisait même pas peur à une mouche, lui, le hagsmon. La chouette qu'il avait face à lui, elle, avait par contre un regard à glacer votre sang, le genre à inspirer autant le respect que de crainte. Qu'est-ce qu'il n'aurait pas donné pour avoir autant de prestance ! Il était un hagsmon, la créature la plus crainte dans tout le royaume... mais un hasgmon sans aucune apparence qui puisse traduire crainte ou effroie.

Pour le jeune en manque de réponses, perdu dans un monde qu'il ne connaissait pas, il n'y rien qui le poussait aux réjouissances. La déception l'envahissait quand l'énorme chouette pris la parole en le regardant avec un air mêlant sournoiserie et mépris. Cette attitude ne lui disait rien qui vaille, et finalement, il n'allait pas être déçu.

─ Maintenant, tu vas m'écouter très attentivement, et sans protester. Tu es désormais sous ma garde, et ce jusqu'à nouvel ordre. St Aegolius sera ta nouvelle demeure. Tu peux oublier tout ce que tu as toujours connu jusqu'ici, tout cela fait parti du passé.

Sous sa garde ? Qu'est ce que cela voulait bien dire ? Sa maman l'avait-elle confié à ce monstre ? Voulait-elle par ce moyen le faire s'endurcir ? Il ne voulait pas de ça lui !!! Il voulait retourner auprès de ses frères et sœurs ! Cependant, le ton pris par le grand tyto en armure ne lui donna ni l'envie, ni le courage pour protester. Il semblait qu'il n'avait pas son mot à dire, c'était ainsi voilà tout.

─ Au cas où tu ne l'aurai pas deviné, je suis Bec d'Acier, Seigneur des Sang-Purs et Grand Tyto. A toi de m'appeler en conséquence. Sache qu'aucun écart à mon égard ne sera toléré. Tu fera ce que je te dirai, quand je te le dirai. Ne t'avises pas de me désobéir, tu aurais bien tort...

Pendant que la chouette parlait, lui tournant le dos, Prince scruta les environs. La salle était d'une immensité sans nom, sombre dans de nombreux recoins, sauf à l'emplacement exact où lui, et la grande chouette grise, se trouvaient. Le soleil perçait à peine l'horizon, offrant au promontoire une couleur ocre, comme si le sol était fait de sang.

─ ... Kinit.

Quand il entendit ce nom, le jeune hagsmon se retourna brusquement. Il n'avait pas vraiment écouté la chouette, trop impressionné par le monde qu'il découvrait, et ne su dire à qui il avait à faire.

« Kinit ? Qui ? »


C'était à peu près tout ce qu'il avait réussit à prononcer de son fébrile croassement mêlant timidité et effroie. Peut-être que c'était le nom de cette chouette qui sait. Rhaaaa, toute cette histoire était bien trop floue pour lui, et sa maman lui manquait, et son père aussi, qu'est-ce qu'il n'aurait pas fait pour avoir le courage de son père à cet instant !

« Je veux revoir ma mère ! »

Répondit-il fermement, tentant de se montrer plus menaçant encore. Il savait bien qu'il ne faisait pas peur, mais c'était son instinct qui le poussait irrémédiablement à se montrer plus imposant qu'il ne l'était vraiment. Peut-être que Kinit allait accepter de l'emmener chez lui à nouveau qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Left_bar_bleue100/100Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeDim 23 Nov - 19:42

Tandis que le Grand Tyto se délectait à l'avance de l'avenir que lui offrirait ce petit hagsmond, de l'Empire qu'il dominerait par la suite, quand le petit oisillon se retourna brusquement :

─ Kinit ? Qui ?

Dans une extrême bonté, Bec d'Acier fit comme s'il n'avait rien entendu. Le futile croassement poussé par le jeune hagsmon n'était rien. Il ne signifiait rien non plus, aux yeux du Sang-Pur. Pourtant, lorsque la fluette voix s'éleva de nouveau, il en fut autrement :

─ Je veux revoir ma mère !

D'un geste extrêmement vif, Bec d'Acier se jeta vers le jeune hagsmon, et - d'une de ses puissantes serres métalliques - le plaqua contre la paroi dure et froide de la grotte. Son regard perçant vînt se planter dans celui de sa victime, et d'une voix glaciale, il rétorqua :

─ Sache que tes désirs ne signifient plus rien ici, et que ton insolence pourrait te coûter cher !

Doucement, il resserra son emprise sur l'oisillon, le regard vicieux. Il n'avait aucunement l'idée de le tuer - il était bien trop précieux pour cela - mais souhaitait lui faire comprendre qu'il n'hésiterait pas à faire couleur le sang et à arracher des plumes s'il en avait besoin. D'une voix grave, il se pencha lentement vers Kinit, et chuchota :

─ Me suis-je bien fait comprendre ?

Bien sur, le jeune Hagsmon était libre de poser ses quetions ou de parler - Bec d'Acier ne l'en empêcherait pas - mais il devrait user de toute la rigueur que lui imposait son grade. Autant dire que, même s'il avait bien plus de valeurs que n'importe lequel des soldats de l'Armée, il n'aurait droit à aucune faveur. Absolument aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeVen 28 Nov - 9:53

Pour le jeune encore en état de stress, tout se passa trop vite pour qu'il puisse comprendre ne serait-ce qu'un zeste de la situation. Une seconde, il se trouvait debout sur ses pattes, puis la seconde d'après, rien que pour avoir demandé à revoir sa mère, il se trouvait projeté sans ménagement contre la paroi froide de la bâtisse. Qu'avait-il dit de si mal pour offenser l'énorme nocturne qui l'avait apporté en ces lieux.

A l'impact, le Hagsmon ne pu s'empêcher d'émettre un petit cri qu'il n'aurait pu lui même vous décrire. Etait-ce de la peur, de la surprise ou un simple cri de douleur ? La réponse importait peu surtout dans la situation précaire dans laquelle il se trouvait.

─ Sache que tes désirs ne signifient plus rien ici, et que ton insolence pourrait te coûter cher !

Qu'avait-il fait pour mériter d'être le bouc émissaire de sa famille ? Pourquoi se retrouvait-il ainsi en des lieux sombres et sinistres ? Peut-être que ses parents avaient tout planifié, une sorte de rite initiatique pour le faire devenir le roi cruel qu'ils espéraient le voir devenir. Mais alors pourquoi Corone ne lui avait pas offert un petit au revoir pour lui redonner courage ? Trop de questions sans réponses, et il n'était pas question de les poser au seul animal ici présent, au risque de le contrarier à coup sûr.

Sentant la pression sur son torse diminuer, Prince pu enfin se remettre sur ses pattes, me ne réussit pas à tenir la position. Il ne s'en rendait pas compte, mais la peur l'avait envahi et le faisait trembler de tout son corps, le rendant incapable de tenir sa droit sur ses pattes.

Il n'avait rien dit de mal pourtant, et quand bien même il posait les mauvaises questions, ses parents ne l'auraient jamais maltraité pour cela, eux. Tout était trop flou et si triste, la chouette qu'il admirait la seconde auparavant lui devenait si subitement cauchemardesque. Il là craignait et tenta de reculer le plus possible quand il vit son énorme tête se rapprocher lentement de lui. Le monstre voulait le manger !

─ Me suis-je bien fait comprendre ?


Comprendre quoi ? Prince était bien trop terrorisé pour avoir les idées clairs de toute façon. Il croyait qu'il aurait pu tenir tête à une chouette, mais il n'avait tenu que quelques secondes. Le rôle immuable du hagsmon prédateur, la bête crainte par tous, s'était effondré. C'était pourtant la seule chose en quoi le petit comptait pour se protéger de la chouette au masque de métal.

C'est alors que Prince eu la seule réaction sensée depuis son arrivée : il perdit le contrôle de lui et se mis à pleurer. Oui il savait que ce n'était pas digne de lui, de ce qu'il devait symboliser. Ses larmes, amer mélange de tristesse, de regret et de peur, rien n'aurait pu les empêcher de couler. Il se recroquevilla sur lui même et dit fébrilement, sans réfléchir aux conséquences de son envie légitime.

« Ou est ma maman ? » Sanglota-t-il pour lui même.

[Désolé mais je tente de jouer le petit un peu (beaucoup trop) dépassé par les événements. Bon du coup si tu veux le déplumer un peu tu peux... ça devait pas être drôle d'être ton petit protéger. En passant, j'ai une idée : comme Becky n'est pas super doué pour faire la nounou, que penses-tu d'embaucher un des SP pour donner un nouveau modèle au jeunot ? Ce dernier pourrait être un bon manipulateur d'esprit et le former comme Becky l'espère. Si tu es OK je vais faire une demande de lien chez les SP. Ou a la limite Becky se calme et peut devenir un bon modèle de papa adoptif.]
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Left_bar_bleue100/100Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeDim 14 Déc - 19:01

Alors que le Grand Tyto s'attendait à un léger hochement de tête du petit ou à une capitulation sans plus d'attente, il eut la surprise de voir le petit hagsmond fondre en larme et pleurnicher en se recroquevillant :

─ Où est ma maman ?

De rage, Bec d'Acier poussa un grognement hargneux. Qu'allait-il faire d'une pleurnichard ou d'une chochotte ? Il n'y avait pas de place pour les lâches et les faibles, ici. S'il s'était agit d'un oisillon ordinaire, ou même d'un soldat - peu importe le grade - le sang pur aurait déjà mis fin à sa vie. Mais dans ce cas précis, il ne pouvait pas. Ou alors, il ferait tomber à l'eau tous ses projets. Et il n'était pas prêt à l'accepter. Tant pis si l'entraînement devait être plus dur et plus douloureux. Kinit apprendrait. Il n'aurait pas le choix.

Le jeune hagsmon dans une serre, il l'envoya valser au bord de la falaise sans aucune précaution, le faisant chuter sur le sol froid de la grotte. Le rejoignant dans un cliquetis de métal et de pierre, Bec d'Acier le repris dans ses serres, et se plaça tout au bord du vide. Une légère brise soufflait, et en dessous, le vide s'étalait à perte de vue. Une roche, sans aucun buisson ni autre élément pour ralentir la chute. Chute qui serait sans aucun doute mortelle. D'une voix glacial, le Grand Tyto déclara alors :

─ Il semblerait que tu n'es pas compris. Dois-je comprendre que tu es trop bête et trop lâche pour accepter de devenir un puissant soldat ? Si c'est le cas, je n'ai plus aucune utilité à te garder.

Le Grand Tyto n'avait qu'à ouvrir légèrement sa serre pour que le petit tombe. Oh bien sur, il pouvait le lâcher et le rattraper ensuite, mais à quoi bon ? Actuellement, c'était lui qui tenait le petit. Mais il pouvait très bien inverser. Ainsi, Kinit serait obligé de se cramponner, ou de mourir. Et lui ne l'aiderait en aucun cas.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeJeu 22 Jan - 17:10

Qu'avait-il fait pour mériter cela, lui, le premier d'une portée donc la lignée allait offrir aux hagsmons la place qui leur revenait sur le monde de Hoole ?

Kinit, de son nouveau nom, n'eut pas le temps de réagir qu'il était déjà projeté dans les airs. Ce n'était pas la violence physique qui lui faisait le plus mal, mais l'incompréhension de cette situation si loufoque. Un matin, dans le tendre nid familial, puis l'instant suivant, le voilà qui se trouvait face à une gigantesque chouette maléfique qui projetait en lui un sombre avenir.

Tout se passa si vite qu'il n'eut pas le temps de crier son effroi. La chouette le tenant au dessus du vide, prête à le lâcher sans aucun état d'âme. Lui, recroquevillé sur lui même, prêt à subit le courroux de celui qu'il ne comprenait pas, observait le vide. Ce n'était pas le vertige qui le fît frissonner d'effroi, mais la scène macabre qu'il surplombait.

Jamais il n'aurait cru observer pareille horreur, un monde face auquel ses pires cauchemards de hagsmons faisaient office de doux rêve.

En dessous de lui, ce n'était pas quelques cadavres qui jonchaient le sol, mais des dizaines, sans doutes plus. Victimes de la violences de cette chouettes au bec d'acier, vestiges de ses sautes d'humeur, il y avait de toutes les espèces. Des chouettes surtout, mais aussi des hagsmons et autres rapaces qu'il n'avait jusqu'alors jamais vu de ses propres yeux.

A cet instant, il compris qu'il serai la prochaine victime sur sa liste, le prochain cadavre qui s’ajouterait aux inconnus qui avaient fini leur vie ici. Pourquoi cela ? Pourquoi lui ?

─ Il semblerait que tu n'es pas compris. Dois-je comprendre que tu es trop bête et trop lâche pour accepter de devenir un puissant soldat ? Si c'est le cas, je n'ai plus aucune utilité à te garder.


Un puissant soldat ? Lui, bien sûr qu'il l'aurait espéré. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Maintenant qu'il se trouvait face au vide, face à une mort certaine, plus rien était tout à fait sûr. Là, il voulait juste retrouver la terre ferme, ne plus avoir à regarder ce ravin dans lequel tous ceux qui croisaient cette chouette finissaient leur vie.

« Oui je le veux, je le veux, sortez-moi d'ici je serai ce que vous voulez ! » s'écria-t-il

Puis, il attendit la réaction de l'énorme chouette, espérant qu'il ne l'avait pas déçu dans ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Left_bar_bleue100/100Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeMer 28 Jan - 19:54

─ Oui je le veux, je le veux, sortez-moi d'ici je serai ce que vous voulez !

Un sourire narquois se dessina alors sur la face ravagée du Grand Tyto. Qu'importe que le petit hagsmon ait déclaré cela parce qu'il savait que la grande chouette voulait le savoir, ou parce qu'il était réellement terrifié. Bec d'Acier allait le forger à sa serre. D'une manière très primitive. Si primitive qu'elle en était risible, mais pas moins efficace. Ramenant sa serre contre lui, il envoya plus ou moins valser la toute petite chouette contre la paroi de la grotte, et déclara :

─ Bien, tu sembles commencer à comprendre. Les choses vont être très simples, entre nous, Kinit...

Il fit quelque pas dans la grotte, fixant ses soldats qui s'activaient au dehors. Il avait toujours des choses à leur faire faire, et quand ce n'était pas le cas, ils devaient s'entraîner, jour et nuit, ou presque. Mais pour ces chouettes pleine d’orgueil, ce n'était pas quelque chose de déplaisant, bien au contraire. Bien sur, il arrivait parfois que quelques soldats en paient le prix cher, mais le Grand Tyto estimait qu'ils n'étaient pas alors assez compétent. Se plaçant au bord de la falaise, il poussa un hululement strident. Puis, d'une voix calme mais légèrement grinçante, il ajouta :

─ Sois tu décides de me tenir tête et de te rebeller, et alors tu finiras rapidement au bas de cette falaise, jonchant le sol comme les autres cadavres...

Une tâche sombre se dessina alors dans le ciel, grossissant à vue d’œil. Un Sang Pur approchait à toute vitesse, tenant quelque chose entre ses serres. Masse informe qu'il laissa tomber au moment où il passait devant Bec d'Acier, avant de repartir aussi vite qu'il était venu. Le mystérieux paquet coincé dans l'une de ses serres, le Tyto repris :

─ Sois tu fais ce que je te dis, sans rechigner, et tu auras la vie sauve.

Ce faisant, il jeta au jeune Hag l'informe masse noire, qui n'était en fait rien d'autre qu'un gros rat bien en chair. Un déjeuner bien alléchant pour un jeune oiseau au ventre vide.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeLun 23 Fév - 16:01

─ Bien, tu sembles commencer à comprendre. Les choses vont être très simples, entre nous, Kinit...

Puis il le relâcha, non sans rudesse, sur le sol froid et sans vie de cette grotte. Où était cette grotte d'ailleurs, où était-il lui, actuellement ? Trop de questions que la chouette ne semblait pas disposé à répondre. Des petites interrogations certes, sauf aux yeux de celui qui en finissait prisonnier.

A la place, l'énorme chouette grisonnante chuinta d'un puissant cri qui raisonna sur chaque paroi, donnant un effet encore plus terrifiant à la chose. Finalement il était bon pour lui de ne pas se demander à quoi servait cet affreux bruit, à l'image même de celui qui l'avait lancé. Il espérait juste que celui ci ne soit pas le signe de sa fin à lui. Il voulait vivre le pauvre !

─ Sois tu décides de me tenir tête et de te rebeller, et alors tu finiras rapidement au bas de cette falaise, jonchant le sol comme les autres cadavres..

Drôle de façon de présenter le choses. Bien sûr que personne ne voulait finir aussi mal qu'un oublié au fond d'un ravin. Ou peut-être était-ce des menaces ? De toute façon, dans l'état actuel des choses, il ferai tout pour éviter un nouveau courroux de ce monstre de plumes.

Finalement, cet endroit avait tout d'hagsmire, ce lieu dont lui avait parlé sa maman. Elle lui avait parlé d'un endroit cauchemardesque où vivaient éternellement les chouettes qui n'avaient pas été sages. Serait-ce possible qu'il s'y trouva ? Lui ?... Mais alors pourquoi ?

Le temps de ses interrogations, une chouette avait rejoint le grand tyto. A côté du grand tyto, la nouvelle venue paraissait bien faiblarde, donnant à celui qui l'avait apporté ici un air encore plus effroyable.

─ Sois tu fais ce que je te dis, sans rechigner, et tu auras la vie sauve.

Puis il lança à ses pied le cadavre d'un rat mort, le genre qui aurait pu lui faire plaisir, si il ne s'était pas trouvé dans pareille situation. Mais quoi faire d'un repas aussi gros, à un âge où ses parents lui préparaient tout pour éviter qu'il ne s'étouffe ? N'osant contrarier plus encore la chouette au bec d'acier, Prince ne dit rien, mais ne pu se résilier à avaler d'une traite un morceau aussi gros. A son âge, déchiqueter des petits morceaux de viande relevait simplement de l'impossible.

A la place, il osa enfin poser la question qui avait le plus d'importance à ses yeux. Moyen comme un autre, sans doutes futile, pour éviter que la chouette se focalise sur le repas qu'il ne mangeait pas.

« Merci. Enfin, je suis où ? »


[désolé pour la réponse relativement moyenne, avec Prince qui est encore passif face à ce que dit Becky. C'est un peu le choix que j'ai fait en espérant que cela te convient]
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Left_bar_bleue100/100Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeJeu 5 Mar - 11:42

La petit chose regarda la proie avec un regard confus, sans y toucher. Bec d'Acier haussa un sourcil. Etait-il si naïf qu'il n'était pas capable de dépecer lui-même son déjeuner ? Tant pis pour lui, le grand Tyto n'irait pas jouer à la nourrice. Il n'aurait qu'à tenter de se débrouiller. Toutefois, Bec d'Acier songea qu'il lui faudrait quand même attribuer un genre de « mentor » à la petite chouette, histoire qu'elle reste en vie. Ce serait dommage de perdre un pareil potentiel à cause d'une incapacité à découper sa proie.

─ Merci. Enfin, je suis où ?

Soupirant, le Grand Tyto délaissa le petit hagsmon du regard, pour le tourner vers l'extérieur. Là, il se remit à observer ses nombreux soldats à la tâche. Il aimait cela. Cela lui rappelait l'Empire qu'il avait réussit à bâtir. Le pouvoir qu'il avait. La terreur qu'il imposait. Autant dire que c'était tout ce qu'il aimait, chouette orgueilleuse qu'il était. Un léger rictus de contentement se dessina sur son visage défiguré, et il commença d'une voix basse :

─ Voila enfin une question intéressante. Tu es ici à St Aegolius...

Laissant sa phrase en suspens, il se retourna, pour observer - cette fois-ci - l'intérieur de l'immense grotte qui lui servait de repère, ainsi qu'à Nyra, sa fidèle compagne, partie en mission. Déployant légèrement ses ailes, il continua :

─ ...repaire du Mal. Place forte des Sang-Purs, et citadelle de mon futur Empire. Autant te dire que tu es ici chez Moi. Bienvenue sur les Terres du Grand Tyto, mon petit !  

Le ton de sa phrase était légèrement ironique sur la fin, comme s'il jouait avec les émotions de la petite boule de plume. Bien sur que cela l'amusait de l'effrayer, mais il voulait surtout lui faire comprendre qu'il était désormais dans le Camps adverse de ses parents. Bec d'Acier voulait montrer au futur héritier des Hags à quel points ces derniers s'étaient trompés quant à l'influence et à la puissance des Sang-Purs.

[Désolé, c'est pas terrible non plus ]
Revenir en haut Aller en bas
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeSam 7 Mar - 10:50

Si il y avait une chose que Prince retint du premier contact avec cette chouette, c'est qu'il fallait être très prudent avec ses mots. Aussi, quand la réponse du grand tyto se fit attendre, le jeune hasgmon craignit le pire. La dernière fois que la question ne lui avait pas plu, le jeune orphelin avait presque fini au fond d'un ravin. A vrai dire, il ne se souvenait même plus si l'énorme chouette lui avait déjà donné cette information.

─ Voila enfin une question intéressante. Tu es ici à St Aegolius...

Saint aegolius ? Prince ne comprenait plus rien. Sa maman lui en avait parlé un jour, sans qu'il ne puisse se souvenir de la raison, ni même de ce qu'elle avait ajouté à ce sujet. Tout ce dont il se souvenait, c'est qu'il n'y avait rien de positif sur ce lieu. Alors... pourquoi ses parents avait laisser la méchante chouette l'apporter jusqu'ici ? Avaient-ils une dette à payer ? Et lui, était-il le présent offert en retour ? Qu'elle injustice ! Pourquoi lui ?

─ ...repaire du Mal. Place forte des Sang-Purs, et citadelle de mon futur Empire. Autant te dire que tu es ici chez Moi. Bienvenue sur les Terres du Grand Tyto, mon petit !


Tout en regardant à nouveau le tyto lui répondre, Kinit fût surpris d'entendre une telle définition. Le repère du mal ? Que faisait-il donc dans pareille demeure, chez ceux qu'il était sensé combattre. Finalement, la question n'avait clairement pas répondu à ses profondes incompréhension quand à sa situation rocambolesques. Non, c'en était d'autres qui venait progressivement s'y greffer.

Cette fois-ci, le jeune décida avant tout de ne pas continuer sa quête d'information qu'il trouvait bien trop périlleuse. Déjà qu'il avait fini une première fois au fond du trou, il n'était pas question pour lui de titiller l'énorme chouette avec des questions qui risquait de le contrarier. Déjà qu'il refusait son repas, Prince voulait avant tout éviter de connaître les limites du grand tyto.

Le jeune emplumé resta donc silencieux, observant le tyto qui s'était retourné pour lui faire face. Qu'attendait-il de lui ? Et finalement, pourquoi ne l'avait-il pas tué à la première occasion ? Car oui, le hagsmon savait pertinemment que les deux espèces étaient ennemis jurés, qu'il était une proie facile pour un tyto adulte, et que l'histoire se résumait actuellement à « tuer ou être tué ».

Prince ne pu contenir cette question presque existentielle pour lui, mais ne su comment là poser sans donner de mauvaises idées à la chouette en présence. Qui sait, peut-être que Bec d'Acier avait oublié ce qu'il avait à faire de lui, peut-être que son intelligence était encore plus réduite que la sienne. Prenant à nouveau son courage par ses ailes, il répondit faiblement.

« Mais, pourquoi moi, un hagsmon. Je veux dire... »


Kinit de son nouveau nom, avait peur de ses mots tout autant de la réaction qu'ils créeraient en retour. Fixant donc le grand tyto, cherchant à déceler une attitude lui indiquant qu'il ne fallait pas s'aventurer dans de pareilles interrogations. Il ajouta faiblement.

« Je suis hagsmon, et vous êtes une chouette. Sommes-nous pas sensé être ennemis ? »
Revenir en haut Aller en bas
(Bec d'Acier)
(Bec d'Acier)Chouette inactive


Messages : 266
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : Dans ta tête 8)

Qui es-tu ?
Race: Tyto Alba
Santé:
Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Left_bar_bleue100/100Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette suprême

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeMer 25 Mar - 18:22

Tandis que le Grand Tyto énumérait les nombreux noms du puissant domaine sous ses ailes, Kinit restait silencieux, suivant les mouvements de son nouveau mentor des yeux. Il finit cependant par demander :

─ Mais, pourquoi moi, un hagsmon. Je veux dire...Je suis hagsmon, et vous êtes une chouette. Sommes-nous pas sensé être ennemis ?

Enfin. Enfin une pointe de perspicacité dans le discours de la jeune chouette. Cela rassurait un tant soit peu. Si Kinit était encore jeune, et sans doute chamboulé parce qui venait de lui arriver, son attitude avait jusqu'ici déçu Bec d'Acier. Il avait besoin d'un Hagsmon fier et puissant, pas d'une boule de plume pleurnicharde. Alors, un rictus se dessina sur le restant de face du Grand Tyto lorsqu'il déclara d'une voix suave :

─ C'est exact. Ne vois-tu réellement aucune raison à ta présence ? Si tu cherchais un moyen d'atteindre tes ennemis au point le plus sensible, qu'utiliserai-tu, dis-moi ?

Il était sans cœur. Sans cœur, et sans pitié. Il aurait pu préserver un tant soit peu la petite boule de plume, jusqu'à ce que celle-ci soit en mesure d'endurer. Mais peu importait. Kinit allait devoir s'endurcir, et ce par n'importe quel moyen. Son arrivée à St Aegolius n'était qu'un prémisse de ce qui l'attendait. Il ne connaitrait sans doute jamais le bonheur. Et tout cela à cause d'une chouette si imbue d'elle-même qu'elle poussait pouvoir assoir un second royaume en utilisant un seul soldat. Un bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Prince
PrinceHagsmon(ne)
Hagsmon(ne)


Messages : 16
Date d'inscription : 11/10/2014

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitimeLun 20 Juil - 13:59

─ C'est exact. Ne vois-tu réellement aucune raison à ta présence ? Si tu cherchais un moyen d'atteindre tes ennemis au point le plus sensible, qu'utiliserai-tu, dis-moi ?

Une raison à sa présence ? C'était bien la première chose qu'il tentait de comprendre. Mais en écoutant Bec d'Acier jusqu'au bout, Kinit compris un fragment d'explication, et cela ne lui disait rien qui vaille. La cause de sa venue allait bien plus loin que sa simple personne. C'était à sa position qu'on s'attaquait. Ses parents n'avaient peut-être pas voulu sa présence ici bas, dans les ravins glacials d'une chouette aussi effrayante que sa demeure. Finalement, le danger n'était pas de disparaître sous les coups de serres, non, sa valeur semblait bien trop grande pour finir en cadavre. Et après tout, qui prendrait la peine de l'apporter ici pour le tuer, alors qu'il aurait pu le faire sur les glaciers qui l'avaient vu naître.

Ses parents, sa famille, son frère et sa sœur, des être formidables et qui lui manquaient déjà bien trop. Eux, par contre, risquaient de souffrir de sa disparition. Disparaître pas uniquement en tant qu'être, pas en tant que membre de la famille, mais comme le digne successeur de son père. Cette douce vérité lancée par son ennemi le désempara à un tel point que plus aucune logique coulait dans ses veines. Sa petite cervelle ne fit qu'un tour, et ce qu'elle lui dicta le fît passer pour ce qu'il était... un hagsmon sans cervelles. Pourtant, c'était sous une logique bien trop douloureuse qu'il agit.

Se tournant vers ce qui semblait être une fissure de roche, le jeune emplumé couru le plus rapidement qu'il pu, tentant d'échapper à ce futur infernal qui l'attendait. Peu importe les chances de réussites infinitésimales qu'il avait d'en échapper, ou la nouvelle réprimande qu'il risquait à désobéir, il ne trouva aucune autre solution à ce calvaire. Mais peut-être qu'il n'y en avait pas d'autres finalement. Peut-être que son futur avait disparut avec le nid familial...

Qu'allait-il devenir ? Un esclave au service des sang purs, une arme, ou une monnaie d'échange lorsque la guerre ferait rage ? Le genre de vie misérable qui risquait n'offraient clairement pas d'issues favorables, mais qu'importe, il continuerai à croire au retour de sa famille. Il savait que de l'autre côté du royaume, sa famille se lançaient la même promesse... à savoir que seul le temps était l'obstacle de leurs retrouvailles. Et aucune chouette, pas même bec d'acier, ne pourrait l'en empêcher.

Prince fît encore quelques pas qu'il tentait d'alléger par les plus vigoureux battements d'ailes qu'il pouvait. Il se savait rattrapable facilement par les airs, et se fichait ouvertement de ce fait. Dans sa tête, les quelques secondes qui avaient fait sa fugue lui avait offert bien plus qu'une échappé, elles lui avaient offertes de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. _
MessageSujet: Re: Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.   Les petites traces qui nous foudroient en plein vol. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les petites traces qui nous foudroient en plein vol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: St Aegolius - Le Repaire du Mal :: Grotte de Nyra et de Bec d'Acier-
Sauter vers: