Rencontre dans les cellules

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -41%
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go ...
Voir le deal
15.95 €

Partagez | 
 

 Rencontre dans les cellules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CaptainScott
CaptainScottChouette de Squad
Chouette de Squad


Messages : 78
Date d'inscription : 11/12/2013
Age : 22
Localisation : Prêt de Corone <3

Qui es-tu ?
Race:
Santé:
Rencontre dans les cellules Left_bar_bleue100/100Rencontre dans les cellules Empty_bar_bleue  (100/100)
Rang: Chouette abandonnée

Rencontre dans les cellules _
MessageSujet: Rencontre dans les cellules   Rencontre dans les cellules Icon_minitimeMar 15 Déc - 20:14

Pour la première fois de sa vie, Scott entra dans les cellules du Grand Arbre. Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, il n'était pas mal à l'aise dans cet endroit. La grande Guerre était finie depuis peu, et les cellules regorgeaient de prisonniers par dizaines.
Ce soir-là, Scott avait reçu l'ordre d'aller nourrir une prisonnière particulière, soupçonnée d'avoir des relations avec des Hags ainsi qu'avec une secte ennemie, mais il n'en savait pas plus.

Il arriva devant la cellule de la prisonnière, gardée par deux Gardiens, que Scott salua poliment. Elle était vêtue d'une cape grise, et son visage était caché dans l'ombre de la capuche, rabattue sur sa tête. Ses serres abimées, mais aiguisées luisaient dans la faible lumière de la pièce. Elle dégagée d'elle une sorte de puissante aura. Scott pris dans sa serre deux mulots froid maintenant, que Kokkur avaient préparés avec d'autres quelques heures plus tôt, et le tendit à travers les barreaux de la cellule.
Aucunes réactions de la part de la prisonnière. Scott eu un instant pitié d'elle. Elle devait sûrement être triste d'être prisonnière privée de liberté, et traumatisée de ne pas être correctement nourri.  

"Je sait que la situation n'est pas en votre avantage, mais il faut manger un peu Jeune Chouette..." dit Scott d'une voix totalement neutre.

Ne voyant toujours pas de réaction, il déposa les deux mulots à proximité de la prisonnière et attendit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Rencontre dans les cellules 180107100829989484

                                                                             ~ Dream - Explore - Fly ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blueflyght
BlueflyghtSoldat chez les Sangs-Purs
Soldat chez les Sangs-Purs


Messages : 105
Date d'inscription : 05/07/2015

Rencontre dans les cellules _
MessageSujet: Re: Rencontre dans les cellules   Rencontre dans les cellules Icon_minitimeMer 16 Déc - 22:16

Okzal restait prostrée au fond de sa cellule depuis déjà une nuit, fixant le cadavre froid d’un mulot qui commençait à sentir le moisi.  Elle était elle-même fixée par une Hagsmonne, qui se trouvait à deux cellules de la sienne, qui mourait d’envie de lui chiper une aile, une serre, ou la tête, histoire de faire un bon repas. Les cellules étant faites pour des chouettes et non des Hagsmons, la Hag’ pouvait à peine ouvrir la moitié de ses ailes dans sa cellule.  Elle aurait d’ailleurs bien demandé à ses minis-hags un peu d’aide pour attraper cette proie, s’ils n’avaient pas tous été noyés.

La Hagsfiend avait été la seule prisonnière de son espèce. D’autres chouettes avaient été amenées, la plupart faisant effectivement partie de la secte, mais même Okzal ne les connaissait pas. Ils étaient quasiment tous plus jeunes qu’elle, et plus perdus. En fait, c’était à peine s’ils connaissaient le but principal de la secte. S’ils avaient été déboulunés, ils auraient été tout autant perdus.

Un garde était posté toute les deux cellules. La sécurité avait été évidemment renforcée du côté de la Hagsmonne, pour ne pas qu’elle tue les autres prisonniers, ou les gardes eux-mêmes. A chaque minuit, un Gardien venait jeter deux ou trois mulots dans les cellules. Les seuls mulots de la journée. Un petit tas de pelotes était soigneusement empilé dans chaque cellule, servant principalement aux prisonniers à compter les jours qu’ils passaient ici. Dans la cellule d’Okzal ne se trouvait aucun tas de pelotes. Elle n’avait tout simplement pas mangé depuis deux nuits, tout comme la Hagsmonne, les mulots ne faisant pas et n’ayant jamais fait partie de son régime alimentaire, elle avait toujours eu droit au régime « chouette ». Elle savait à peine qu’un mulot était comestible. Certes les autres chouettes en gobaient régulièrement, mais elle c’était tout autre chose. L’effraie n’avait aucun voisin de cellule à une distance permettant une communication verbale. Elle était totalement isolée des autres, tout comme la Hags, puisqu’elle manifestait des signes d’agressivité.

Okzal jeta le mulot dans la cage de la Hagsmonne. Le rongeur s’éclata au sol, laissant s’échapper quelques viscères, et une odeur d’œuf pourri, ce qui ne rebuta absolument pas la Hags qui n’avait pas bougé d’une plume. Comme si la Hagsmonne ne sentait pas déjà assez comme ça, elle se badigeonna les plumes d’huile pourrie de mulot. C’était son passe temps favori depuis que l’effraie à la cape lui jetait des proies pourries au bec. Les mulots faisaient office de parfum pas très ragoûtant, en quelque sorte.

L’effraie avait tellement faim qu’elle commençait à voir des cuisses de chouette partout. Dans sa cellule, dans celle de la Hagsmonne, devant sa cellule… Devant celle-ci étaient en effet postés quatre véritables jambons viandeux de chouette, avec chacun un corps, une tête, deux ailes. Bref, les gardes.

Elle s’était retrouvé là parce qu’elle n’avait pas fait attention à l’endroit où elle volait. Une bande de mouettes et une autre de macareux l’avaient pourtant prévenue qu’une bataille allait se dérouler, mais elle n’en avait fait qu’à sa tête et avait décidé d’en profiter pour prendre un peu de nourriture gratuite sur le tas frais. Evidemment, il avait fallu que cette foutue secte se mêle de cette guerre et décide de tuer quelques Gardiens sur ordre des Hagsmons, tout du moins d’après ce que la Hags avait dit.

Un cliquetis venant du couloir se fit entendre. Tous les prisonniers avaient déjà été nourris, sauf Okzal, qui avait failli arracher un œil au dernier venu. L’effraie Gardienne s’arrêta devant sa cage, tendit deux mulots à travers les barreaux de la cellule et déclara de façon neutre, posant les mulots au sol :

« Je sais que la situation n’est pas à votre avantage, mais il faut manger un peu jeune chouette… »

Les gardes, ayant pour habitude de manger après tous les prisonniers, qui eux-mêmes mangeaient après les chouettes du Grand Arbre, partirent discutant de chenilles séchées, laissant le « cantinier de secours » seul dans le couloir. L’un d’eux revint rapidement sur ses serres et lança à l’effraie :

« Tu veux bien les surveiller un peu ? On va manger ! »

Sans  même attendre de réponse, il partit en chantonnant la chanson des mille-pattes, espérant sans doute en manger un ou deux cette nuit.
Okzal se jeta sur la grille qui servait de porte fermée, manquant de se casser le bec, cherchant à attraper ne serait-ce qu’une plume de l’autre effraie, mais griffa tout simplement une bonne quinzaine de fois le vide. Puis, elle s’affala contre les barreaux de la cage, avant de prendre un mulot et de le jeter à la figure du mâle :

« Pas faim de ça. Faim de vrai manger de chouette. »

Okzal gonfla toutes ses plumes, tentant de cacher le fait qu’elle était beaucoup trop maigre, arborant un sourire d’affamée folle, fixant le sol, cachant ses yeux jaunes sous sa cape.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans les cellules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Ga'Hoole :: Grand Arbre :: Branches diverses-
Sauter vers: