Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
75.04 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeSam 22 Jan - 16:00

    Les serres encore tachées du sang de ses parents, Oméni s'envolait silencieusement d'une branche et suivit une patrouille de Sang-Purs. Les cris des oisillons étaient, certes, bruyants et assourdissants, cela lui offrait au moins une couverture sonore au cas où elle émettrait un quelconque bruit. Mais elle était trop discrète que pour en émettre, bien sûr. La Tyto se repassa les derniers évènements de son ancienne vie qui allait laisser place à une nouvelle :

    "Oméni ! Mais pourquoi veux-tu partir maintenant ?"

    Ladite Oméni était perchée à l'ouverture du creux, prête à prendre son envol. Ses parents l'exaspéraient au plus haut point, elle avait besoin de partir, de partir loin. Loin, jusqu'aux Cañons. Là-bas, à St Ægolius, elle construirait sa nouvelle vie, peut importe ce qui lui en coûterait. Elle ne prit même pas le peine de répondre à sa mère, elle se retourna juste pour la voir une dernière fois sangloter comme les faibles. Son père n'était pas mieux, il s'était terré dans un coin et avait énormément minouché. Une idée lui traversa l'esprit : pourquoi les laisser continuer leur vie alors qu'elle pouvait très bien la leur reprendre ?

    Elle fit un pas dans le creux, sa mère, naïve, cru sûrement que sa fille allait rester. On pouvait voir ce soulagement non contrôlé sur son visage. Et c'est avec cette même attitude qu'elle mourut des serres mêmes de sa fille. Son père minoucha encore plus et ce terra dans un coin, terrifié. Mais comment Oméni pouvait-elle être la fille de ces deux faibles ? Elle l'acheva comme sa mère, se nettoya le plumage et prit son envol hors du creux.


    Elle regardait maintenant ces petites taches rouges sur ces serres, elle ne voulait pas les effacer. Elle aurait même voulu qu'elles s'incrustent dans la kératine pour qu'elle puisse montrer sa puissance. Mais c'était hélas impossible et les "taches" partiraient très vite. L'effraie releva le regard, il faisait presque jour et une autre patrouille les rejoint. Oméni volait bas en-dessous de "sa" patrouille, ce qui lui permit de remarquer une effraie masquée qui, apparemment, suivait une patrouille également. Gentil ou Méchant ? Amical ou le contraire ? Elle le saurait en temps voulut. Elle continua sa route sans faiblir et sans interpeller le jeune mâle. De toute façon, ils allaient faire une pause tôt ou tard.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 11:27

  • C'était la première fois qu'il volait, et il volait vers son Destin. Une douce brise le portait, il ne devait battre des ailes qu'une fois toutes les dix minutes, afin d'assurer son altitude. Ainsi, il ne faisait aucun bruit. C'était parfait. Un sourire malsain se dessina sur son visage tandis que le jour pointait. Il avait réussi. Il suivait une patrouille de Sangs-Purs qui le menait tout droit à St-Ægolius.
    Les Sangs-Purs, frustrés de leur échec dans le creux de Raven, avaient fait une nouvelle tentative pour capturer des poussins. Mais cette fois, pas question d'échouer ! Raven se rendit compte que la patrouille allait se poser. Il amorça donc un atterrissage - son premier atterrissage. Par chance, il réussit à se stabiliser sur la branche de pin. Il avait de nouveau réussi ! Mais ce n'était pas étonnant, car il était le meilleur ! La patrouille se dirigea vers un sapin proche, afin de "récupérer" rapidement un oisillon qui s'était avancé un peu trop loin sur la branche. C'était une chouette effraie. Une Tyto Alba. Ses parents, voyant le désastre, se précipitèrent hors du creux. Mais c'était déjà trop tard. Ils avaient manqué de vigilance, et voilà ce qui leur arrivait...

    Raven volait de nouveau. Cette fois, il avait eu plus facile à décoller. Il n'avait eu qu'à sauter dans le vide et ouvrir les ailes. Il suivait toujours la patrouille constituée de quatre chouettes effraies. Et ces quatre chouettes n'avaient récupéré qu'un oisillon. Les railleries allaient décoller ! Raven le savait. Il connaissait beaucoup de choses concernant St-Ægolius. Les adultes en parlaient souvent, terrorisés pour leurs petits. Quel ramassis infâme de faibles...

    La patrouille que suivait la chouette effraie masquée en rejoignit une autre. Des ricanements amers assaillirent la patrouille de Raven à son approche. Un oisillon ? La patrouille qu'ils avaient rejoint avait récupéré trois petits. L'effraie masquée volait plus bas que "sa" patrouille. Il commençait à se lasser de ce long voyage. Le pire, c'était qu'ils étaient encore dans la forêt de Tyto ! Et puis, tandis qu'il observait le paysage, il aperçut une autre chouette, une effraie des clochers. Elle ne faisait apparemment pas partie de la patrouille car, comme lui, elle ne faisait aucun bruit et volait plus bas, pour ne pas se faire remarquer. Raven voyait bien qu'elle était comme lui. Ses serres étaient tachées de sang.

    "Les corbeaux pullulent, par ici. Nous devrions faire une halte."

    Les autres acquiescèrent. Et puis, tout le monde était fatigué. Ils recherchèrent un creux assez grand pour y loger les deux patrouilles et les oisillons. Ils en trouvèrent un convenable et s'y installèrent. Simple halte ou repos pour la journée entière ? Raven se posa sur un autre pin, pas très éloigné de celui où étaient les patrouilles. Où était passée la belle effraie... ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 13:43

    Les ailes de la belle effraie fatiguaient au fur et à mesure qu'ils approchaient de leur destination. Mais elle refuser de s'arrêter, plus vite elle fuirait Tyto, mieux ce serait. Finalement vint l'heure du repos.

    Les corbeaux pullulent, par ici. Nous devrions faire une halte.

    Les deux patrouilles n'en formaient maintenant plus qu'une et elles s'installèrent dans le creux d'un très vieil arbre, un séquoia au grand diamètre. Oméni ne pouvait pas les suivre et elle se posa donc sur la branche proche d'un épicéa. De là, elle avait vue sur le mâle qui avait suivi l'autre patrouille, il s'était posé sur la branche d'un pin non loin. Elle se promit de garder un œil dessus pendant tout le trajet. Si c'était un espion, elle le découvrirait en premier et serait couverte de gloire ... De quoi bien débuter sa carrière.

    Bien qu'elle fût fatiguée, elle ne voulait pas dormir. Les taches de sang s'étaient nettement effacées, mais pas complètement. Finalement, pourquoi ne pas aller à la rencontre de l'effraie inconnu ? Cela lui passerait le temps. Il était peut être un peu jeune pour être un espion du Grand Arbre ... Et puis, on aurait dit qu'il n'avait pas l'habitude de voler, on aurait dit une chouette des terriers ! Mais qu'elle insulte aux nobles effraies ! N'empêche qu'il était silencieux. Comme une Tyto.

    Oméni s'envola gracieusement de l'épicéa sur lequel elle s'était posée et s'arrêta en un vol plus ou moins stationnaire devant la branche où était posé l'inconnu, le temps de la détailler, puis se posa sur la branche.

    Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 14:25

  • Mais que pouvaient bien se dire ces Sangs-Purs ? L'excitation rongeait l'effraie masquée. Il s'imaginait déjà que les Sangs-Purs contaient leurs nobles exploits, racontant comment ils avaient égorgé des Gardiens et décapité des impurs. A la façon des chouettes effraies, le jeune mâle fit pivoter sa tête dans plusieurs sens pour mieux saisir les bribes de conversation. Il ne s'intéressait déjà plus à l'effraie des clochers inconnue.

    "Je me demande ce que dira Nyra en voyant votre belle récolte !"

    Une grimace apparut sur le visage brun de Raven. Encore ces railleries stupides ! Mais la grime s'effaça dès qu'il entendit le nom de la célèbre Nyra. Était-ce elle qui "accueillait" les oisillons ? Peut-être pourrait-il la voir... Il frémissait d'excitation rien qu'à cette pensée. Et si, au lieu de Nyra, c'était Bec d'Acier en personne qu'il verrait ?

    "Ne t'inquiète pas, on a encore du chemin à faire !" répondit amèrement un Sang-Pur.

    Quoi ?! Ils voulaient capturer des oisillons sur le trajet ? Ça allait les retarder... Arriveraient-ils aux gorges de St-Ægolius cette nuit ? C'était ce que Raven espérait. Plus vite il arrivera à St-Ægo, plus vite il deviendra Lieutenant de Bec d'Acier !
    Une tache blanche qui se rapprochait de lui coupa court à ses pensées. Il tourna la tête vers l'effraie qui se rapprochait. C'était celle qui suivait l'autre patrouille. Les muscles de Raven se tendirent. Que lui voulait-elle ? Et puis, une idée germa dans son esprit. Si elle suivait discrètement la patrouille des Sangs-Purs, était-ce parce qu'elle était une espionne ? Une Gardienne ? Non, impossible. Pourquoi aurait-elle du sang sur ses serres, dans ce cas ? Et pourquoi avait-elle ce regard dur, froid ? Elle se posa sur la branche.

    "Qui es-tu ?"

    Et pourquoi parlait-elle si froidement ? Ce n'était donc pas une espionne.
    Raven lissa ses plumes avec son bec, peu pressé de répondre à l'inconnue. Dorénavant, il se fichait pas mal de ce que disaient les Sangs-Purs.

    "Je suis Raven, Sang-Pur. Et toi, qui es-tu ?"

    Il gonfla ses plumes chocolatées. Il se considérait comme un Sang-Pur. Il était peut-être né dans une famille de faibles, mais il n'en était pas un. Il était une effraie masquée, une Tyto. Tout comme Bec d'Acier et Nyra, même si l'un était effraie ombrée (?) et l'autre effraie des clochers.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 14:48

    L'effraie masquée se lissa les plumes du bec, prenant tout son temps pour répondre à Oméni. On aurait cru qu'il s'en foutait totalement. "Quelle attitude pour un aspirant-Sang Pur ! Il ne tiendra pas longtemps !" Elle se fit à l'idée de ne recevoir aucune réponse, mais il s'arrêta et se présenta enfin :

    "Je suis Raven, Sang-Pur. Et toi, qui es-tu ?"

    Oméni chuinta à la manière des chouette effraie, cela signifiait le rire, un rire tout adressé au jeunot. Alors ça ! Quel imbécile ! Il se croit déjà Sang-Pur ! Ne serait-il pas un peu bête ? Quand ledit Raven gonfla ses plumes couleur chocolat -"en plus, il n'était pas très blanc, donc moins pur"-, elle du carrément s'agripper à la branche pour ne pas tomber, quel rigolo ! Quel imbécile ! Elle en plaça une entre deux quintes de rire moqueuer :

    "Tu t'es vu voler ? Même une chevêchette vole mieux ! Retourne dans ton creux, jeunot. Tu n'es pas un Sang-Pur et tu ne le seras jamais."

    Elle chuinta encore, beaucoup plus doucement, puis s'arrêta, le regarda dans les yeux et dit :

    "Tu es trop faible."

    Oméni espérait bien que cela le perturberait ! Un Sang Pur déteste être traité de faible, les aspirants aussi. Elle ne faisait que le remettre à sa place, c'était normal, bien qu'un peu moqueur et provocateur. Mais la pure effraie des clochers y prenait du plaisir et seul ça comptait. Tant pis pour les victimes, même si elles n'avaient rien demandé ! Elle afficha un petit sourire malsain qui voulait tout dire. Elle, elle avait la trempe de l'élite. Qu'importe son sexe ! Elle était peut être une femelle, mais une femelle différente. Une femelle plus "masculine". Qu'importe, elle en était fière !

    Elle recommença à admirer ce qui restait des taches de sang sur ces serres, un sourire malsain toujours affiché sur son visage d'un blanc pur, si ce n'est qu'il y avait un anneau brun clair qui encerclait chacun de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 15:48

  • L'idiote effraie éclata de son rire horrible. Raven serra les mandibules.

    "Tu t'es vu voler ? Même une chevêchette vole mieux ! Retourne dans ton creux, jeunot. Tu n'es pas un Sang-Pur et tu ne le seras jamais."

    Jeunot ?! Il était plus jeune qu'elle de seulement quelques nuits ! Lui, un impur ?! Il mourait d'envie de crier sa rage, de lui arracher les plumes et de lui lacérer la chair. Cette femelle avait peut-être du sang sur ses serres, mais à qui appartenait-il ? A ses frères et sœurs, de misérables oisillons, des faibles, comme elle ? Cette imbécile se croyait forte, alors que ce n'était qu'une femelle ! Son plumage était peut-être blanc, mais elle se gonflait d'orgueil. Elle se croyait aussi belle que Nyra...

    "Tu es trop faible."

    C'en était trop. Raven battit des ailes et s'appuya sur le mouvement d'air provoqué pour pousser l'inconnue à pleines serres. Était-elle tombée ? Avait-elle gardé son équilibre ? Peu importe... Raven s'élança dans les airs et hurla bien fort :

    "Insulte à sa Pureté Nyra ! Espionne !"

    La patrouille composée des huit chouettes effraies l'entendit, bien évidemment. Sans même réfléchir à qui avait crié et pourquoi cette effraie masquée était là, ils fondirent sur l'effraie des clochers. Lui avaient-ils fait du mal ? Il n'en savait rien, mais il s'en contrefichait. Il venait de prouver aux Sangs-Purs qu'il était l'un des leurs. Il se posa sur la branche menant au creux de la patrouille et observa la scène...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 17:14

    Son coup avait fait mouche. Il perdit le contrôle, s'enragea : une partie de plaisir. L'idiot se propulsa hors de la branche et poussa Oméni, espérant certainement la faire tomber. La belle effraie reçu le coup, et se rééquilibra avec ses ailes juste à temps pour se pas tomber. Dans ses prunelles noires brillait une étincelle de défi, tout comme dans son petit sourire discret. Tout en volant de son vol mal assuré, il lança ) heute voix :

    "Insulte à sa Pureté Nyra ! Espionne !"

    Espionne, elle ? S'était-il regardé ? Les deux patrouilles foncèrent sur elle après avoir entendu le cri, abandonnant les oisillons dans le creux d'où ils venaient. Qu'allait donc bien pouvoir répondre l'effraie à cette insulte ? Elle ne paniqua pas, et resta sur sa branche, impassible. Elle contrôlait tout.

    "Quoi de plus facile pour tenir sa couverture que d'accuser quelqu'un d'autre de trahison ?"

    Les chouettes de la patrouille se stoppèrent, ne sachant plus où donner de la tête, qui était le furet ? Y en avait-il un ? Soudain, la chance tourna vers Oméni qui vit un oisillon fraîchement capturé essayer de s'échapper du creux.

    "Attention ! Il essaye de partir !"

    Elle s'envola et se précipita vers le séquoia, non sans croiser Raven qu'elle bouscula en vol, espérant bien le faire tomber. Elle lança un "pardon !" qui n'avait rien de sincère, plutôt moqueur. Les chouettes de la patrouille la suivaient, deux d'entre elles s'étaient écartées du groupe pour une quelconque raison. L'effraie des clochers attrappa l'oisillon en vol et le reposa dans le creux avec les autres.

    "Tu croyais vraiment pouvoir nous échapper ?!" lui lança-t-elle.

    Les autres tremblaient de peur, elle ressortit du creux et se posa sur une des branches de l'arbre. Une chouette de patrouille était rentrée dans le creux voir l'état des oisillons, voir s'il n'en manquait pas. Si ç'avait vraiment été une espionne gardienne, elle aurait essayé de sauver discrètement les oisillons.

    "Je ne suis pas un traîtresse, croyez moi ou pas."

    C'était la fin du jeu, il était temps de revenir au sérieux. Oméni aimait les défis mais trop c'est trop. Finalement, elle se prit à traiter le jeunot comme tout autre Sang-Pur. Elle lui adressa un signe amical de la tête signifiant "Oublions tout ça, ce n'était qu'un jeu, un test." Elle espérait qu'il comprendrait.

    "Lui non plus n'en est pas un."
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 18:29

  • La chouette effraie ne paniqua pas. Elle resta calme, essayant visiblement de ne pas faire "celle qui vient de se faire démasquer". Car, si elle avait paniqué, ça aurait été une preuve irréfutable contre elle...

    "Quoi de plus facile pour tenir sa couverture que d'accuser quelqu'un d'autre de trahison ?"

    Raven frémit en voyant les Sangs-Purs s'arrêter, hésitants. Mais la chance arriva... pour quoi ? Pour les deux jeunes chouettes, en vérité. Pour l'effraie des clochers, car elle pouvait ainsi prouver qu'elle n'était pas une espionne.

    "Attention ! Il essaye de partir !"

    Raven l'avait vu, lui aussi. Mais Oméni fut plus rapide. Un oisillon avait tenté de s'échapper, mais ses premières primaires n'avaient même pas poussé ! Il faut dire qu'Oméni lui sauva la vie, ce jour-là. Mais quelle vie ! Une vie de débouluné. Ce n'était pas un Tyto, alors il subirait un sort atroce.
    L'effraie des clochers passa en trombe à côté de Raven, provoquant un courant d'air exagéré. Elle le bouscula. Se sentant partir sur le côté, l'effraie masquée exécuta une vrille afin de mieux se rattraper. Pendant ce temps, Oméni avait déjà rattrapé l'oisillon et l'avait remis dans le creux.

    "Tu croyais vraiment pouvoir nous échapper ?!"

    Nous?! Elle se prenait déjà pour une Sang-Pur... Cela ne fit qu'accroître la haine que ressentait Raven pour elle. Il se posa sur une autre branche pour laisser place à un Sang-Pur qui allait vérifier l'état des oisillons. L'effraie des clochers, elle aussi, s'était posée sur une branche à proximité.

    "Je ne suis pas une traîtresse, croyez moi ou pas."

    Les Sangs-Purs semblèrent convaincus de la loyauté de la nouvelle venue. Ils se tournèrent alors vers Raven... Pourquoi avait-il accusé l'effraie des clochers, si son accusation était fausse ? Mais d'un autre côté, un espion ne se serait pas manifesté de cette manière. Sauf si il savait qu'on allait le démasquer...

    "Lui non plus n'en est pas un."

    Raven eut un léger sursaut. *Tiens donc... Elle prend ma défense, maintenant ?* pensa la jeune chouette. Mais bon, cela l'arrangeait quand même.
    Il lança un regard interrogateur à la chouette effraie. Elle lui adressa un signe amical de la tête. Il comprit. C'était une sorte de rite de passage pour vérifier s'il était digne d'intégrer les Sangs-Purs, même si elle-même n'en était pas officiellement une. Raven était assez content que ces chamailleries stupides soient terminées. Mais il savait que les vraies choses étaient sur le point de commencer. D'abord, les explications avec les Gardes Purs. Ensuite, le rite de passage de Bec d'Acier.

    "Que faites-vous ici ?" tonna un Garde.

    Raven savait ce qu'il devait faire. Inutile de faire semblant. Il devait dire qui il était, ce qu'il faisait là et ses motivations.

    "Je suis Raven. Je souhaite intégrer les Sangs-Purs et porter allégeance à ses Puretés Bec d'Acier et Nyra."

    Les Gardes Purs semblèrent satisfaits. De nouvelles recrues, ça ne se refusait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeDim 23 Jan - 18:57

    Raven comprit le signe de tête d'Oméni. Tant mieux, celle-ci commençait sérieusement à fatiguer. Le soulagement fut de courte durée car un Garde les ramena à leur mission principale :

    Que faites-vous ici ?

    Le garde -qui était une Effraie des Clochers- avait parlé fermement, Oméni se devait lui répodnre. C'était le premier pas vers un destin prometteur ... Tout en espérant que le fait d'être femelle ne la frainerait pas.

    "Je suis Raven. Je souhaite intégrer les Sangs-Purs et porter allégeance à ses Puretés Bec d'Acier et Nyra."

    Elle dû faire quelques modifications du discours. Celui-là ne lui plaisait pas du tout. Surtout à cause du "porter allégeance", une expression qu'elle n'aimait pas trop ...

    "Je me nomme Oméni. Tyto Alba et aspirante Sang-Pur."

    Voilà, au moins, elle avait évité la fin. Les patrouilles semblaient contentes d'avoir des nouvelles recrues. Bien qu'un des gardes essaya de réprimer une envie de chuinter à cause du sexe de l'effraie ! A l'inverse, celle-ci utilisa toute ses forces pour s'empêcher de lui arracher le bec. Ça n'aurait pas fait bonne impression ...
    Le soleil était maintenant assez haut dans le ciel. Les Gardes approuvèrent les deux nouvelles recrues puis Oméni s'envola vers un creux sans demander son reste. Elle s'installa dans le trou confortable. L'excitation parvenait presque à la garder éveillée alors qu'elle était très fatiguée. Elle allait bientôt arriver à St Ægo ! Oméni espérait bien se faire une place dans l'armée. Une haute place ...
    Et elle n'hésiterait pas à utiliser des moyens radicaux pour y parvenir ...

    La belle effraie s'endormit presque aussitôt, rêvant de sang et de batailles contre les stupides Gardiens ...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeLun 24 Jan - 17:49

  • "Je me nomme Oméni. Tyto Alba et aspirante Sang-Pur."

    Raven aperçut un sourire moqueur apparaître sur le visage d'un des Gardes. C'est vrai que c'était drôle... Oméni parlait comme si elle était déjà dans l'Armée, comme si elle était haut placée. Alors qu'en fait, non. Et puis, une femelle ne pouvait pas être haut placée. Sauf Nyra. Mais elle, elle était Pure. Pas comme Oméni. Son visage ne ressemblait pas à la lune, flamboyante et étincelante, mais il était plutôt banal. Raven n'avait en fait jamais vu d'autres femelles effraies. Si c'était le cas, il aurait compris qu'Oméni était très belle. Il n'avait jamais vu Nyra non plus, mais sa réputation de beauté suprême la précédait.

    La chouette effraie des clochers s'envola et alla s'installer dans un creux proche. A cause de la menace créée par les corbeaux, ces stupides mous du croupion, les chouettes étaient obligées de patienter jusqu'à la nuit pour naviguer de nouveau. Mais le voyage irait beaucoup plus vite car il n'y avait pas besoin de faire halte à nouveau pour capturer quelque oisillon égaré. Enfin, les Sangs-Purs pouvaient toujours le faire, mais ce n'était plus leur principale mission. Et puis, ils avaient ramenés deux nouvelles recrues ! Ils auraient sûrement une belle récompense...

    La chouette effraie masquée attendit un moment avant d'entrer dans le creux avec les Gardes. Ceux-ci voulaient en savoir plus sur lui, comment il les avait suivi, quelle vie menait-il avant, etc... tout cela pour juger s'il ferait un bon Sang-Pur ou pas. Et ceci, même si le jugement ne leur appartenait pas. Mais ils aimaient se sentir importants...

    Perché sur la branche menant au creux, Raven observait le soleil. L'astre que détestaient les chouettes. Mais ce soleil le mènera vers son destin. Il fallait aller droit vers l'endroit où se couchait le soleil pour arriver aux gorges de St-Ægolius. Enfin, c'était ce qu'il pensait. Il savait bien que les chouettes ne se fiaient pas à cet œuf jaune-orangé. Non, les oiseaux de minuit se fiaient aux étoiles. Elles connaissaient beaucoup de constellations... Du moins, les Gardiens en connaissaient beaucoup. Mais les Sangs-Purs ?

    Un bon Sang-Pur ne réfléchit pas. C'était la phrase prononcée par Vilmor, un jour où la guerre était imminente. Son père le lui avait dit. Et il pestait contre ce "Vilmor" qui était pourtant très intelligent, pour avoir tiré cette conclusion intéressante ! Mais de toute façon, Raven était bien plus intelligent que lui !

    Ce dernier marcha le long de la branche et pénétra dans le creux qui devenait étroit. Il s'installa juste à côté de l'entrée sans même se préparer un semblant de nid. Il était si impatient ! Il n'arrivait pas à dormir... Mais il se fit à l'idée que s'il dormait, le temps passerait plus vite... Et instantanément, l'effraie masquée s'endormit...

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Raven fut le premier à se réveiller. Il cligna des paupières et fut heureux de voir la lueur rosée que prenaient les nuages au crépuscule. Il sortit du creux et savoura les derniers instants du soleil... Dès que ce dernier se fut éteint et que les premières étoiles commencèrent à scintiller, les autres Gardes s'éveillèrent, l'un à la suite de l'autre. Ils ne semblaient pas pressés et Raven pestait contre eux en silence. Oméni était certainement réveillée. Elle vint les rejoindre sur la branche pour le décollage. Un Garde Pur, celui qui semblait être le chef de la première patrouille, décida de l'emplacement des chouettes dans la formation de vol. Raven et Oméni devaient être derrière tous les autres, pour qu'ils aient plus faciles à voler. Raven remarqua un sourire moqueur sur le visage raplati du Garde, ce qui lui hérissa les plumes. Et enfin, ils s'élancèrent dans le ciel, en une formation parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeMar 25 Jan - 19:24

    [Faudrait pt'êt que Nyra s'la ramène là, non ?]

    Oméni se réveilla vite grâce à la douce lumière rosée du Crépuscule. Elle étira ses ailes et sortit dehors dans la fraîcheur du soir. Le crépuscule était un de ses moments préférés, une transition entre le jour et la nuit, caractérisée le début de la vie des rapaces nocturnes et le sommeil des créatures diurnes en tout genre. Elle déploya ses ailes et s'envola en voyant la patrouille réunie, sans remarquer que le sang avait tout bonnement disparu. Elle se posa sur la même branche longue que les deux gardes déjà éveillées, les autres ne tardèrent pas arriver sans se presser [Zoro est arrivé, sans s'presser ♪]. Ce qui n'était pas pour la satisfaction d'Oméni car ça ne faisait que retarder le départ vers une nouvelle vie. Une vie meilleure, la vie qu'elle convoitait depuis tant de temps. Mais elle savait que la route serait longue et qu'il lui faudrait du temps et de la patience avant d'arriver à ses fins.

    Un des Gardes -une effraie masquée, comme Raven- désigna la formation de vol. les plus jeunes, c'est-à-dire Oméni et Raven, cité plus haut, se retrouvèrent derniers de la formation pour avoir un vol plus aisé. La belle effraie ne pouvait pas se plaindre, elle ne refusait pas cette place "facile". Elle remarqua -comme Raven- le sourire moqueur d'un des Gardes. La femelle lui lança un regard noir (et c'est le cas de le dire) à cet imbécile. "Heureusement qu'ils ne sont pas tous comme ça !" se dit-elle en son fort intérieur. Mais cette moquerie n'était peut être qu'un effet secondaire, elle était un peu moqueuse aussi, finalement.
    La formation pris son envol dans un axe parfait vers les Cañons de St Ægolius, vers le repaire des Sangs Purs. Oméni était très impatiente de rencontrer la Reine Blanche : Nyra. Sans se vanter, elle était persuadée de presque l'égaler en terme de pureté. Après tout, elle était très "claire" pour une effraie des clochers.

    Les heures passèrent, Oméni ne faisait plus attention aux protestations des oisillons. Tous arrivèrent bientôt en vue de l'orphelinat, Oméni s'érveilla devant cette contrée désertique comme un poussin "normal" se serait émerveillé devant la splendeur du Grand Arbre de Ga'Hoole. Tout ces sillons creusés dans la terres remplis de crevasses et de pics. Presque aucune végétation, rien que quelques broussailles, cactus et autres plantes habituées à cette chaleur désertique. Les chouettes amorcèrent une descente et passèrent l'entrée gardées par deux inquiétants gardes casqués. Si un Autre était passé par là, il aurait pu les croire "robotisés", un mot dont Oméni ignorait le sens. Il n'y avait aucun robot dans le monde des rapaces. Rien de mécanique, les seuls choses faites en métal sont des armes ou de l'art "De l'art ! A quoi ça sert, sérieusement ?".

    Oméni s'émerveillait devant chaque recoin, chaque détail de ce lieu si sinistre. Il était à la hauteur de ses attentes. Elle trouvait les drapeaux de bon goût, certes ... Des gardes étaient présents à chaque endroit à surveiller, d'autres patrouilles arrivaient en même temps que les leurs et les rejoignirent. Les railleries commencèrent à propos du seul petit que la patrouille de Raven avait capturé. Mais très vite, elles s'apaisèrent pour se concentrer sur les deux nouvelles recrues.

    "Et c'est qui ces deux-là ?"
    demanda une chouette avec une grande cicatrice dans son dos brun.
    "Des nouvelles recrues."
    répondit un Garde de la patrouille d'Oméni avec un sourire satisfait.

    Le premier guerrier les dévisagea puis sourit avec un air "On verra bien ce que ça donnera !". Il remarqua le sexe de l'Effraie des Clochers, celui-là ne se moqua pas, ce n'était pas un misogyne comme les autres. Oméni lui lança un regard indiquant qu'elle était honorée qu'on la traite comme il se doit et il lui rendit un signe de tête. La vingtaine de chouettes continuait leur route à travers les couloirs sombres jusqu'à arriver au Promontoire. C'est là que furent déposés les prisonniers et que les nouvelles recrues s'installèrent, à l'écart des oisillons. Bientôt, ils verraient enfin la Grande Nyra ... Il y avait une foule d'oisillons innombrable. Certains avaient déjà leurs rémiges, d'autres n'en étaient encore qu'au stade du duvet et certains commençaient seulement à muer, mais ils avaient tous un point commun : la crainte pour leur avenir. Oméni sourit devant cette foule rassemblée en bas de ce Promontoire gigantesque, celui qu'accueillerait la Grande Pureté. Plusieurs gardes étaient encore présents pour surveiller la foule, dont deux guerriers casqués qui les surveillaient du haut de branches basses du Promontoire.

    L'excitation d'Oméni était à son comble, on voyait maintenant Nyra approcher ...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitimeMar 25 Jan - 20:54

[Oui. Je réponds et après c'est à son tour. J'espère quand même qu'elle va venir rapidement... Elle ne s'est plus connectée de puis le 19/01 ! Ça fait presque une semaine, quand même x) ]

  • Des heures passèrent. Raven volait à côté d'Oméni. Il attrapa très vite la grâce du vol des chouettes. Quelques heures d'entraînement facile, à voler dans le sillage de huit chouettes : rien de tel pour se perfectionner ! Dire qu'il venait de faire le Grand Plongeon hier ! Et pourtant, il ne s'amusait pas. Les jeunes chouettes venant tout juste d'apprendre à voler s'amusaient comme des folles, en général ! Mais pas Raven. Un Sang-Pur ne s'amuse pas, hormis quand il torture une proie et autres exceptions. Et puis, il n'y avait rien pour s'amuser ! Pas de courants d'air perturbant, ni rien d'autre qui pourrait servir à faire "le toboggan" ou autres amusements. Il volait juste dans le sillage de huit chouettes...

    Ils n'étaient plus dans la Forêt de Tyto. Ils survolaient un petit coin de Kunir. L'aridité de cet endroit n'égalait pas celle de St-Ægolius... Le sable du désert laissa place aux arbres d'Ambala. Les dix chouettes volaient pile au-dessus de la frontière entre Kunir et Ambala. Pendant son vol, Raven réfléchissait... Il repensait à ce qu'avait dit Vilmor : "Un bon Sang-Pur ne réfléchit pas" C'est vrai, car les oisillons n'avaient pas le droit de poser des questions et donc de se cultiver. Enfin, pas tous les oisillons. Certains étaient privilégiés. Certains étaient Purs.

    C'est avec un sourire sur son visage en forme de cœur que Raven arriva en vue des Canyons de St-Ægolius. Cet endroit était magnifique, plus beau que dans ses rêves les plus fous. A côté de ça, le désert de Kunir était une oasis ! Les Canyons n'étaient pas couverts de sable, mais craquelés. La terre desséchée s'ouvrait, dans l'espoir de recueillir ainsi plus d'eau. Il y avait aussi de rares plantes, aussi desséchées que la terre. Ce n'étaient plus que des cadavres de plantes. Des cadavres... Rien que cette pensée raviva l'esprit de l'effraie masquée. Il s'imaginait déjà, armé de patte en cap, en train d'assiéger le Grand Arbre de Ga'Hoole. Ses serres de combat tranchaient les gorges et son casque de métal aveuglait ses ennemis.

    La patrouille amorça la descente. Elle passa dans une entrée, gardée par deux gardes casqués : deux chouettes effraies ombrées. Les huit chouettes revenues de mission lâchèrent - oui, lâchèrent - les oisillons sur une plateforme ou de nombreux petits étaient réunis, sans faire spécialement attention à l'environnement dans lequel elles évoluaient. Raven, lui, volait plus lentement, en retrait, afin de mieux admirer les drapeaux aux pointes acérées, les nombreux gardes imposants et terrifiants, et l'environnement en général. Cet endroit était tout simplement merveilleux. Raven se posa peu après la patrouille. Il y avait beaucoup de chouettes réunies au même endroit, sans compter les oisillons qui s'entassaient sur la plateforme. On ne les présenta pas, lui et Oméni. On disait juste que c'étaient des nouvelles recrues, gardant les présentations plus détaillées pour Nyra.

    Nyra... Raven était si impatient de la voir ! Il avait écouté les murmures et il avait compris que c'était elle qui venait voir les oisillons. Un énorme promontoire s'avançait au cœur de St-Ægolius. A n'en pas douter, c'était là que siégeaient le Grand Tyto et Sa Pureté, lors des réunions et annonces.

    Et, lentement, une chouette blanche, magnifique, totalement Pure, s'approchait. Nyra était là... Raven était émerveillé devant cette splendeur vivante...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] _
MessageSujet: Re: Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]   Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Goût du Sang[L.I.B.R.E.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Corbeille :: Archives des RPs-
Sauter vers: