L'inattendu...

♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE

© Design par Blue
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'inattendu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
InvitéInvité



L'inattendu... _
MessageSujet: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitimeDim 30 Jan - 16:29

Dans son doux creux, Moonlight regardait les belles étoiles qui apparaissaient dans le ciel, au beau couché de soleil.
Cette soirée sera spéciale ; la grande sœur de Moonlight allait apprendre son tout premier cours de vol dans les branches.

- Mais c'est pas juste, p'pa ! Pourquoi Miraqu a le droit de faire sa cérémonie et pas moi ? Râla Moonlight.

- Parce que tes régimes ne sont pas encore prêtes, ma chérie... Dit son père avec un gain de fatigue.

Moonlight était un peu bouchée, puis se retourna et fit la tête dure. Sa mère, Mareillia s'approcha d'elle en la caressant les plumes et lui dit doucement à l'orifice de son oreille ;

- Tu ne dois pas t'en faire, imagine, ton petit frère doit attendre encore plus longtemps que toi ! Compte-toi chanceuse ! Dit-elle avec une voix mielleuse.

- Occupe-toi dont de lui pendant que je vais chasser, hein ?

- Oui, maman...

C'est alors que leur mère s'envola avec grâce dans le ciel rougi.

♦~♦~♦

Miraqu, ayant terminé son entrainement, se précipita sur Moonlight en lui racontant que c'était extraordinaire de planer dans le vent, et qu'on sentait chaque plume frémir sous chaque stimuli de courant d'air froid ou chaud. Dans le fond, c'était une expérience à ne pas manquer. Moonlight se disait alors que Miraqu pourrait l'enseigner en l'absence de ses parents, mais celle-ci refusait car elle est elle-même inapte à battre de ailes pour prendre de l'altitude.

Un peu plus tard, leur parents arrivèrent avec de dodus campagnols agrippés à leur serres.
Il était bientôt le jour et l'air commençait déjà à se réchauffer. Comme il était dit, cette soirée était spéciale, Moufio, le petit frère de Moonlight, allait faire sa cérémonie du pelage et de l'os.

- Tiens mon bébé, un petit campagnol juste à la taille de ton petit bec ! Lui dit sa mère en lui déposant un rongeur.

- Mais, j'en voulait un énorme ! Comme celui de Miraqu et Moonlight ! Dit Moufio avec un regard déprimé.

- Voyons, voyons mon petit ! Tu es entrain d'imiter quoi là ? Ta sœur Moonlight ? Ricana son père.

- C'est pas drôle, tu sais p'pa ! T'es méchant ... Je te déteste ! Lui lança vigoureusement Moonlight au bord des larmes.

- Mais tu chiale tout le temps, Moonlight, papa a raison... Lui affirma sa soeur Miraqu.

- Mais il avait juste à m'apprendre la leçon dans les branches et je le laisse tranquille, OK. ?

- Bon, doucement les enfants, je ne veux pas que ça dégénère une méchante chicane. Leur fit rappeler leur mère avec sa voix douce.

Moonlight se retourna sévèrement et alla directement se coucher dans son nid douillet face au mur. Elle ne toucha même pas à son campagnol. Par la suite, il allèrent tous se coucher, puisque la lune se couchait elle aussi. Ce soir, comme tout les soirs, leur père leur raconta une des légendes des Gardiens de Ga'Hoole. Celle-ci portait sur la mort de l'ancien bec d'acier, supposément tuer par Lyze de Kiel, le héros favori des trois oisillons. Le père leur expliqua aussi que après sa mort, un autre Sang-Pur pris sa place et se nommait lui-même Bec d'acier, le grand héritier du Pur des Purs. Il décida alors lui aussi de terminé le plan de son ancien maître, conquérir tout les Royaumes et le Grand Arbre !

- Mais papa, il ne seront jamais capable de conquérir l'Arbre, pas vrai ?

- Et bien, comment je pourrais te le dire...Heum...

- Ils n'existent pas ! Tout autant que les Sangs-Purs que des gardiens ! Ce n'est qu'une simple légende improvisé ! Dévoila alors Miraqu.

- C'est p-pas vrai ! Tu mens !

- Toutes mes félicitations Miraqu ! Tu a fait pleuré ton petit frère, comment oses-tu devant lui ?

- Bon ça suffit des histoires des gardiens pour aujourd'hui... Tout le monde ferme les yeux !


♦~♦~♦

Moonlight n'arrivait pas à fermer l'œil de la nuit. Elle bougeait sans cesse, une fois vers le mur, une fois vers le ciel et ça recommençait indéfiniment. C'est alors qu'elle se leva, ayant les ailes engourdies, les étira vers le haut. Puis, tournant la tête vers l'extérieur, elle aperçue une mystérieuse silhouette de chouette survoler leur creux.

- Psst ! Maman, tu dors ? Papa ! Youhou !

- Oui... Tu as fait un cauchemar ma belle ? Lui demanda sa mère entre deux bâillements.

- Non ! J'ai vu quelqu'un survoler notre creux ! Il a pas le droit !

- Rôô là... Il faisait que passer... Tu es trop sur tes gardes, toujours la bête aux serres, toi ! Suffit ! Dort maintenant.

- Mais ! Oh..Bon d'accord...

Moonlight se recoucha donc et regardait le soleil. Son père lui a pourtant dit qu'il ne fallait pas regarder le soleil si l'on voulait dormir, car celui-ci envoie suffisamment de lumière pour déranger le processus du sommeil. Aussi, celui-ci peut aveugler des chouettes si on le fixe longtemps. Mais Moonlight ne prenait pas garde à ces mégardes. Elle trouvait le soleil intéressant, se demandant toujours pourquoi les chouettes ne sont pas amies avec le soleil, et que leur seule amie était la lune. Justement, le soleil et la lune ne se rencontre jamais, ils pourraient être de merveilleux amis !

Durant ses absurdes pensée, elle fini enfin à s'endormir sous le soleil frappant du jour. Sa mère, qui s'était éveillée en avance, la ramena vers le fond du creux pour ne pas que celle-ci attrape un coup de soleil.

♦~♦~♦

Le soir venu, les parents de Moonlight s'envolèrent pour aller chasser. Miraqu, étant impatiente, décida alors d'en profiter un peu pour faire de l'échauffement en se laissant planer sur les quelques branches près de l'entrée du creux.

- Mais, t'es folle ! Tu n'as aucunes surveillance d'un adulte !

- Bah, c'est pas si grave, je suis meilleure qu'avant et j'ai plus d'expérience. Au fait, c'est toi qui me surveillera !

- QUOI !? Je suis pas une adulte je te fait remarquer !

- Non mais si tu es là pour être avec moi, je pourrai te montrer deux ou trois trucs, c'est pas ça que tu voulait hier ?

- Ben...Oui... Mais on reste sur les branches les plus proches !

- T'es qu'une fiente !

- T'es méchante ! Je t'ai rien fait et tu me traite comme ça !? Alors va te faire GLUFIENTER, toi et ta minable surveillance !

- Tu penses qu'a te défendre, hein !? Ben t'es nulle pour le faire parce que ce n'est pas des simples mots qui me fera changer d'avis !

- Je dirai tout au retour de maman et papa alors !

Moonlight était prise de rage, et renonce de tout son cœur de ce qu'elle vient de dire. Elle avait si honte... Sa sœur partie quand même planer et ... Elle tomba des branches pour s'écraser au sol ! Moonlight était se précipita alors vers l'ouverture du creux. Ne sachant plus quoi faire, elle décida de rejoindre sa sœur pour l'agripper à ses serres à fin de la faire remonter. Cependant, Moonlight savais que se serait impossible puisque sa sœur est plus lourde qu'elle et Moonlight NE SAIS PAS voler ! Elle tenta quand même de descendre, mais à son tour elle aussi tomba. Les deux jeunes filles étaient coincées en bas et Moufio ne voulait même pas y penser, il ne faisait que passer son temps à pleurer, pris par la peur. Un peu plus loin, Moonlight cru entendre un cri strident provenant de la cime des arbres. Elle leva la tête et aperçue la même silhouette les survoler et attrapa Moonlight. Miraqu se réfugia à la vitesse de l'éclaire sous une grosse racine et les autres chouettes kidnappeuses ne l'ont pas vu.

♦~♦~♦

Moonlight était en grand désespoir et paniquait tellement qu'elle croyait que son cœur allait s'arracher de sa poitrine.
La chouette qui la tenait était une chouette effraie comme elle alors elle lui demanda ;

- H-Heum...Madame, c'est que mon creux est là-bas ! Q-Qui êtes-vous ? D-Des S-Sangs-Purs !?

Pas de Power-Gaming, merci


[ tu peux répondre, on se rencontre dans le ciel ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



L'inattendu... _
MessageSujet: Re: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitimeMer 2 Fév - 14:17

[Question : le fais direct un double pour Oméni ou je laisse Raven poster ? ]

    La Forêt de Tyto ... Un royaume vaste et rempli de conifères. Sur ses plateaux, les arbres s'entassent, laissant juste assez de place pour laisser couleur quelques ruts et ruisseaux. Gylfie volait haut au-dessus des arbres, se laissant porter par ces courants d'air agréables. Elle n'était que de passage, traversant la forêt de Tyto pour se rendre à Kunir. Une mission l'attendait là-bas et elle se devait de partir seule.

    Le Soleil allait bientôt se lever et voilà que la chevêchette avait volé toute la nuit. Ses pauvres petites ailes n'en pouvaient plus, il fallait qu'elle trouve un creux pour la journée. Mais soudain apparurent quatre chouettes sortant du couvert des arbres, l'une d'entre elles, une effraie des clochers au plumage d'un blanc étonnant, tenait un oisillon de la même espèce entre ses serres. Que faire ? Ils l'avaient sûrement repérée, en fait, l'escadron fonçait vers elle ... Sans hésiter, elle plongea sous la canopée et vola tant bien que mal en zigzaguant entre les arbres. Elle n'en pouvait plus, le peu de courant qui passait par là ne pouvait pas l'aider dans son vol et tout dépendait de ses ailes. Ses toutes petites ailes déjà bien fatiguées après ce long voyage. Il était inévitable qu'elle se fasse rattraper par les Sang-Purs. En fait, elle était cernée, une effraie ombrée la suivait par derrière et au-dessus d'elle, plus haut que la cime des arbres, volaient les autres rapaces de la patrouille, l'empêchant de remonter pour profiter de l'air. Bien sûr, elle avait plus facile à naviguer entre les branches et les troncs éparses de la forêt mais elle était beaucoup moins rapide et plus fatiguée.

    Dans un dernier espoir, elle s'approcha du sol en le rasant, ses ailes devenaient lourdes et avaient du mal à la porter. Seule la panique lui donnait assez de forces pour continuer. Gylfie espérait qu'un blaireau ou un autre habitant du sol surgirait pour précipiter le Sang-Pur dans sa gueule d'un prédateur. Elle compterait ensuite sur sa vitesse et son agilité pour remonter au-dessus des arbres sans se faire rattraper par une des chouette Sang-Pur. C'était un plan qui n'allait certainement pas fonctionner mais c'était son dernier espoir. L'effraie ombrée lui collait aux serres, elle était presque à portée ...

    Soudain, la chevêchette vit des yeux briller dans l'obscurité : un prédateur terrestre. Elle accéléra, puisant dans ses dernières forces. Arrivée à portée des dents de l'animal, elle remonta en chandelle et la mâchoire du prédateur se referma sur le corps de l'effraie qui lança un cri de douleur atroce. Le sang gicla bientôt dans l'air et sur les branches. Même un papillon d'un blanc immaculé reçu une goutte minuscule sur ses précieuses ailes. Mais pas le temps pour Gylfie d'admirer le spectacle, elle monta aussi vite qu'elle put, frôla deux serres aux griffes acérées puis fut stoppée en plein dans sa montée. Que se passait-il ? Elle venait en effet de se faire attraper par une quatrième chouette surgie de nulle par. Gylfie avait encore une aile de libre et se débattit pour s'en sortir, en vain. Elle abandonna finalement, c'était foutu, elle était entre les serres d'une effraie masquée et à sa totale merci ... Il n'y avait plus rien à faire, la petite chouette minoucha et devint presque deux fois plus petite, un réflexe de désespoir et presque de ... Soumission ...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



L'inattendu... _
MessageSujet: Re: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitimeJeu 3 Fév - 0:23

[ Ça veut dire quoi déjà ça ; Pas de Power-Gaming, merci ??? ]

Moonlight n'eut pas de réponse et pendouillait encore dans les serres tranchantes de sa kidnappeuse. Elle commençait à se tanner. N'ayant rien à faire pendant ce mystérieux voyage, elle jouait au jeu des couleurs.

<< Hum... Je dois trouver, du vert ! >> pensa Moonlight.

Puis, elle ajusta sa vue perçante à la recherche de quelque chose de vert ou verdâtre, mais rien. Seul du roc et du sable recouvrait le paysage. De plus, il commençait déjà à faire sombre et ce lieu lui faisait trembler comme une pelote à cause de son environnement froid et lugubre. Elle regarda autour d'elle et vit d'autres chouettes et hiboux kidnappeurs qui tenaient des oisillons sans parents, innocents et maltraités. Moonlight tournait la tête de tout les côtés, elle espérait juste de rencontrer une autre chouette avec qui parler. Elle se posait tant de questions, mais n'osait pas les défiler à cette pelote froide qui la capturait de ses serres. Pas trop longtemps après un virage assez étroit, une chouette effraie ombrée tenait une chevêchette elfe, qui avait l'aire d'avoir atteins l'âge adulte.
Moonlight fit des yeux exaspérés et la regardait en pitié. Puis elle n'arrivait plus à se retenir et lui lança rapidement et faiblement :

- Tu sais où ils nous emmène ? Que penses-tu qu'ils feront de nous ? Crois-tu qu'ils vont tous nous tuer ?

Avant-même qu'elle puisse avoir une réponse, un grand duc s'approcha et cracha sèchement au visage de Moonlight divers principes et jurons qu'elle n'eut pas tout entendu puisqu'il ne faisait que crier, il était sérieusement sur le top des ses nerfs.
Peu après, la chevêchette et Moonlight furent séparées. Moonlight fut déçue, mais pas trop à ce point, puisque les deux chouettes kidnappeuses se rapprochèrent encore une deuxième fois et parlaient d'un sujet bizarre. Moonlight regarda alors la petite chouette elfe avec un regard incitant à parler. Celles-ci n'ouvraient tout de même pas leurs becs et se communiquaient seulement par leurs regards émotifs.

♦~♦~♦

Moonlight remarqua que les deux chouettes qui les tenaient se disputaient. Alors elle en profita :

- J-je m'appelle Moonlight... Et toi ?

Il était quasiment impossible que quelqu'un puisse l'avoir entendue, elle avait parlé bas comme une fourmi écrasée.
Même à ça, la minuscule chouette avait l'aire de comprendre. C'est alors que la chouette qui tenait Moonlight descendit en piqué suivit par les autres vers un lieu sombre et rocailleux... Une entrée immense de roc était gardée par des gardes ayant des casques de métal, et des griffes flamboyantes en métal scintillant. Moonlight fut impressionnée ! Puis, d'un coup sec, l'effraie la lança vers une troupe de bébés oisillons en pleurs. Moonlight cherchait alors la petite chevêchette dans ce bazar cacophonique...

[ à toi Gylf' ! Sauf qu'après toi, on se rend au forum de ST-AEgo et se sera Raven qui le commencera ! ;) ]

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



L'inattendu... _
MessageSujet: Re: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitimeLun 7 Fév - 16:23

[Ben tu dis c'qu'Oméni dit donc ça va pas x)
C'est pas plutôt à Raven de poster ?]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



L'inattendu... _
MessageSujet: Re: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitimeLun 7 Fév - 17:19

[Non, je crois que c'est à Gylf' et Moon' de poster jusqu'à leur arrivée à St-Ægo'. Là, les kidnappeuses vont se reposer un peu et c'est là que nous entrons en scène, pour expliquer aux oisillons les usages du pensionnat. Je propose que ce soit Oméni qui commence, comme ça on fait Oméni - Raven - Gylfie - Moonlight sauf si Kludd nous rejoint]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité



L'inattendu... _
MessageSujet: Re: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitimeVen 11 Fév - 0:00

Je comprend plus rien, mais bon, ce n'est pas moi qui post, et heu, Oméni/Gylf' et Raven, faudrait pas trop abuser d'écrire dans ce Rp ! Alors je dirait que ce sera... Je sais pas moi heu... Oméni qui post là ??? Ensuite Raven ???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



L'inattendu... _
MessageSujet: Re: L'inattendu...   L'inattendu... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'inattendu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ CHAPITRE 5 - UNE ALLIANCE IMPROBABLE :: Corbeille :: Archives des RPs-
Sauter vers: